Pontekroaz

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of Brittany (Gwenn ha du).svg Vilatge de Bretanha BlasonBRETAGNE.jpg
Donadas
d · m
Pontekroaz
Pont-Croix
comuna francesa
[[Imatge:|250px]]
Descripcion de la bandièra
Descripcion dau blason
Descripcion deu sagèth
Latitud
Longitud
Generalitats
Partida de
Sosclassa de
Nomenat d'aprèst
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Situat dens Q971975
País França
Sit oficial
Pont-Croix Goyen.jpg
Geografia fisica
Bretagne region location map.svg
City locator 2.svg
Pontekroaz
Localizacion sus la mapa de Bretanha


Superfícia | km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
73 m
20 m
2 m
Geografia politica


Region istorica Bretanha Armas de Bretanha
Estat Flag of France.svg França
Region
53
Bretanha Logo Bretagne.png
Departament
29
Finistèrra Armas deu Departament de Finistèrra
Arrondiment
Quimper
Canton
Pont-Croix
Intercom
242900629
du Cap Sizun
Cònsol

Henri Moan (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
1 766 ab.
Evolucion de la populacion

1 809 ab.
Densitat km² ? ab./km²
Autras informacions
Gentilici Pontécrucien, Pontécrucienne (en francés)
Còde postal 29790
Còde INSEE 29218
Sit web Site de la commune


Identificants
BNE


ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Pontekroaz.

Pontekroaz en breton (Pont-Croix en francés) es una comuna bretona, situada dins lo departament de Finistèrra e la region de Bretanha.

Geografia[modificar | modificar la font]

Lo luòc de Pont-Crei es comparable a aquel de Kemper, perque las doas vilas se son installadas sus un scenari inclinat en dominant al nòrd un estuaire es-oèst #que fa de contunh un cuic drech per abocar la còsta mai a l'oèst e al miègjorn. A la desbocadura se tròban los pòrts de Audierne e de Poulgoazec distants de 6 km. Los vaissèls an dempuèi totjorn remontat lo estuaire del Goyen per far de Pont-Crei un pòrt de mar en exportant los denrées agricòlas de la region e importanta de la sal e del vin. La vallée del Goyen seguís dempuèi la siá font situada a 20 km a Plonéis un fossé tectonique #que s'esperlonga al delà del coide de la ria del Goyen fins a la baia de Audierne.

La rue du Goyen

Le site de Pont-Croix est comparable à celui de Quimper, car les deux villes se sont installées sur un plateau incliné dominant au nord un estuaire est-ouest qui fait ensuite un angle droit pour déboucher sur la côte plus à l'ouest et au midi. À l'embouchure se trouvent les ports d'Audierne et de Poulgoazec distants de 6 km. Les bateaux ont depuis toujours remonté l'estuaire du Goyen pour faire de Pont-Croix un port de mer exportant les denrées agricoles de la région et important du sel et du vin. La vallée du Goyen suit depuis sa source située à 20 km à Plonéis un fossé tectonique qui se prolonge au-delà du coude de la ria du Goyen jusqu'à la baie d'Audierne.


=8.09

La civilizacion gallo-romaine a daissat una traça importanta en los vestigis de la villa de Kervénenec (descobèrta de mosaics) a l'oèst. Una via dicha romaine a donat un traçat rectilini a una rota en prenent ne ferís lo scenari #que domina la vila sus un itinerari #que jonhiá Kemper a la Punta del Van. S'i a pas traça de fortificacions, la tradicion a gardat lo remembre del quadrilatère de carrièras @dénommer lo « Torn del Chastel » en indicant la localizacion al mièg de la vila modèrna de l'ancian castèl de la Mièja Edat.

La localizacion de Pont-Crei #que ne fa un luòc estrategic a la jonction del Cap de Sizun, #que n'es la capitala, e del País Bigouden, lududes conferís un papièr comercial e administratiu màger, perque es a las fes lo luòc de fièras réputées e lo banc d'una sénéchaussée. Alberga de nombroses membres de las professions judicialas, fiscala, notaires, sergentas de justícia, #qu'una part n'es al servici dels proprietaris de tèrras nòblas. A l'estatut aparent d'una vila, mas pas las attributs agregats, doncas que i i aurà de pas comunitat de vila jos l'Ancian Regim e que malgrat la superficie considerabla de la siá glèisa e l'importància del clergé agregat, la parròquia demorarà un trève de Beuzec-Cap de-Sizun fins en 1791.
La familha de Rosmadec procedenta de Telgruc-sus-Mar #acabar per i aquerir la prééminence abans d'èsser portada a las mai anautitas cargas ducales e episcopalas al començament de la Modèl:S-.
En 1590, l'aventuraire Guy Éder de la Fontenelle s'apodera de la vila al cap d'una tropa de cavalièrs. Coma los bourgeois #qu'avián pas pogudas fugir s'èran retranchés en lo torn de la glèisa, lo cap bandoler #far rosigar en aquela per cavals dels fagots de bòsques per alugar un fuòc e déloger los assiégés en los enfumant e prene los bens #qu'avián cregut metre a l'abric. Segon la tradicion, las massacres perpetradas per las reîtres aurián fach dévaler de las ondadas de sang sus las pavés pentus de la Granda carrièra Doncas que.
A la XVIIen, ven lo banc de la subdélégation de la Intendance reiala, mas votz Audierne #qu'es a la desbocadura del Goyen, començar a la concurrencer en lo comèrci maritim.
Al banc del Présidial, dicha de contunh l'"Ostal comun", aguèron redigit, en 1789, los quasèrns de doléances, "pardevant Louis Tréhot de Clermont, Sénéchal e Primièr Jutge Civil e Criminal de la Juridiction". Aquel siègera coma deputat suplent del Tèrç-Estat dins los Estats-Generales, de contunh al Assemblada constituenta.
La vila ven cap de-luòc de district de 1790 a 1795.
En 1823, dins la bastissa de la ancià coatz Ursulines, a creat lo pichon séminaire #que lo emprise ne constituissi un espaci barrat a l'ombra de la fletxa abalançada de la glèisa #qu'inspira la architecte diocésain Joseph Bigot per las fletxes de la catedrala Santa-Corentin de Kemper (1856).
Lo pichon séminaire servís tanben de collègi-licèu privat mes jol vocable de Sant-Vincent e contribuissi a formar una part de las élites localas. A {la XIXen, lo pòrt a dotat d'un quai en pèira, mas es andicapat per la marée e la envasement #que limitan la talha dels vaissèls de carga, del temps que la vila ven un illòt republican #que se dona al partit radical-socialista. Lo comèrci de gròs s'i installa, aital coma se refortilha la preséncia dels artesans, dels notaires e dels comerçants. Qualques otèls de torisme an bastit a la fin del sègle e s'inaugura lo camin de fèrre départemental a via estrecha #que fa se prene las linhas de Douarnenez a Audierne (lo tren youtar) e de Pont-lo Abbé a Pont-Crei (lo tren carròtas).

La Modèl:S- vei una debilitació de la posicion de la vila #que la populacion ne declina après 1950, mas se estabilitza a l'entorn de 1 700 abitants a la fin del sègle.
Lo desvolopament relatiu del torisme compensa pas pas la pèrda del papièr comercial agravada pel lançament d'un pont entre Audierne e Plouhinec en 1933. En 1946, lo vièlh quartièr en mai de-Goyen de Keridreuff a annexat per Pont-Crei a las dépens de Plouhinec, comuna encara fòrça rural e mai se fòrça mai poblada. Lo meteis an, la municipalité decidís de far démolir las ancianes lòtjas, tampas en charpente, per causa de vétusté. L'estacion a barrat l'an 1947.

Lo desvolopament del torisme de refortilha tròp la posicion de pichon centre comercial fins als ans 1960, mas un déclin progessif de las foncions de centralité arriba dins la vila fins a la fin de la 20e sègle.

En la nuèch del 27 d'octòbre de 2006, lo Pichon Séminaire e ancian collègi a #èsser victima d'un violent incendi en estrossejant mai de la mitat de las bastissas.

La civilisation gallo-romaine a laissé une trace importante dans les vestiges de la villa de Kervénenec (découverte de mosaïques) à l'ouest. Une voie dite romaine a donné un tracé rectiligne à une route prenant en écharpe le plateau qui domine la ville sur un itinéraire qui joignait Quimper à la Pointe du Van. S'il n'y a pas trace de fortifications, la tradition a gardé le souvenir du quadrilatère de rues dénommé le « Tour du Chastel » indiquant l'emplacement au milieu de la ville moderne de l'ancien château du Moyen Âge.

L'emplacement de Pont-Croix qui en fait un lieu stratégique à la jonction du Cap Sizun, dont elle est la capitale, et du Pays Bigouden, lui confère un rôle commercial et administratif majeur, car elle est à la fois le lieu de foires réputées et le siège d'une sénéchaussée. Elle héberge de nombreux membres des professions judiciaires, procureur, notaires, sergents de justice, dont une partie est au service des propriétaires de terres nobles. Elle a le statut apparent d'une ville, mais pas les attributs attachés, puisqu'il n'y aura pas de communauté de ville sous l'Ancien Régime et que malgré la superficie remarquable de son église et l'importance du clergé attaché, la paroisse restera un trève de Beuzec-Cap-Sizun jusqu'en 1791.
La famille de Rosmadec originaire de Telgruc-sur-Mer finit par y acquérir la prééminence avant d'être portée aux plus hautes charges ducales et épiscopales au début du Modèl:S-.
En 1590, l'aventurier Guy Éder de La Fontenelle s'empare de la ville à la tête d'une troupe de cavaliers. Comme les bourgeois qui n'avaient pu fuir s'étaient retranchés dans la tour de l'église, le chef brigand fit traîner dans celle-ci par des chevaux des fagots de bois pour allumer un feu et déloger les assiégés en les enfumant et prendre les biens qu'ils avaient cru mettre à l'abri. Selon la tradition, les massacres perpétrés par les reîtres auraient fait dévaler des flots de sang sur les pavés pentus de la Grand rue Chère.
Au XVIIen, elle devient le siège de la subdélégation de l'Intendance royale, mais voit Audierne qui est à l'embouchure du Goyen, commencer à la concurrencer dans le commerce maritime.
Au siège du Présidial, dit ensuite la "Maison commune", furent rédigés, en 1789, les cahiers de doléances, "pardevant Louis Tréhot de Clermont, Sénéchal et Premier Juge Civil et Criminel de la Juridiction". Celui-ci siègera comme député suppléant du Tiers-État aux États-Généraux, puis à l'Assemblée constituante.
La ville devient chef-lieu de district de 1790 à 1795.
En 1823, dans les bâtiment de l'ancien couvent des Ursulines, est créé le petit séminaire dont l'emprise constitue un espace clos à l'ombre de la flèche élancée de l'église qui inspire l'architecte diocésain Joseph Bigot pour les flèches de la cathédrale Saint-Corentin de Quimper (1856).
Le petit séminaire sert aussi de collège-lycée privé placé sous le vocable de Saint-Vincent et contribue à former une partie des élites locales. Au {XIXen, le port est doté d'un quai en pierre, mais est handicapé par la marée et l'envasement qui limitent la taille des bateaux de charge, tandis que la ville devient un îlot républicain qui se donne au parti radical-socialiste. Le commerce de gros s'y installe, ainsi que se renforce la présence des artisans, des notaires et des commerçants. Des hôtels de tourisme sont construits à la fin du siècle et on inaugure le chemin de fer départemental à voie étroite qui fait se rejoindre les lignes de Douarnenez à Audierne (le train youtar) et de Pont-l'Abbé à Pont-Croix (le train carottes).

Le Modèl:S- voit un affaiblissement de la position de la ville dont la population décline après 1950, mais se stabilise autour de 1 700 habitants à la fin du siècle.
Le développement relatif du tourisme ne compense pas la perte du rôle commercial aggravée par le lancement d'un pont entre Audierne et Plouhinec en 1933. En 1946, le vieux quartier outre-Goyen de Keridreuff est annexé par Pont-Croix aux dépens de Plouhinec, commune encore très rurale bien que beaucoup plus peuplée. La même année, la municipalité décide de faire démolir les anciennes halles, couvertes en charpente, pour cause de vétusté. La gare est fermée en 1947.

Le développement du tourisme de masse renforce la position de petit centre commercial jusqu'aux années 1960, mais un déclin progessif des fonctions de centralité atteint la ville jusqu'à la fin du 20e siècle.

Dans la nuit du 27 octobre 2006, le Petit Séminaire et ancien collège a été victime d'un violent incendie ravageant plus de la moitié des bâtiments.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Henri Moan    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 1766, totala: 1809
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 037 1 410 1 462 1 605 1 698 1 901 2 175 2 287 2 267
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 293 2 297 2 442 2 571 2 610 2 656 2 666 2 496 2 893
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 847 2 714 2 511 2 717 2 587 2 521 2 592 2 728 2 521
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
2 159
2 022
1 885
1 832
1 762
1 670
1 695
1 699
1 829
2009 2010
1 849
1 891
1 766
1 809

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Vejatz tanben[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]