Ar Folgoad

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Flag of Brittany (Gwenn ha du).svg Vila de Bretanha COA fr BRE.svg

Ar Folgoad

D'azur à un lys au naturel accompagné de trois quintefeuilles d'or, au chef d'argent chargé de cinq mouchetures d'hermine de sable.
Le Folgoët / Ar Folgoad

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
Geografia fisica
Bretagne region location map.svg
City locator 2.svg
[[Ar Folgoad

D'azur à un lys au naturel accompagné de trois quintefeuilles d'or, au chef d'argent chargé de cinq mouchetures d'hermine de sable.|Ar Folgoad

D'azur à un lys au naturel accompagné de trois quintefeuilles d'or, au chef d'argent chargé de cinq mouchetures d'hermine de sable.]]
Localizacion sus la mapa de Bretanha
Geografia politica
Estat Flag of France.svgFrança
Cònsol ()
Geografia umana
Densitat km² ? ab./km²
Autras informacions
Còde INSEE {{{insee}}}

== Histoire =Bretanha Armas de Bretanha La commune constituait autrefois la paroisse d'Elestrec et faisait partie de l'archidiaconé de Kemenet-Ily, relevant de l'évêché de Léon, et était sous le vocable de saint Jacut. Elle est issue d'un démembrement de la paroisse primitive de Plouider.

  • En 1409, la chapelle du Folgoët est fondée par le duc Jean V sous le vocable de Notre-Dame ;
  • Au début du Modèl:S-, le service paroissial de l'église d'Elestrec, détruite, est transféré dans la chapelle privée du manoir de Guicquelleau, sous le vocable de saint Vellé. Le nom de la paroisse d'Elestrec est donc changé en Guicquelleau ;
  • En 1790, la paroisse de Guicquelleau est érigée en commune ;
  • Par une ordonnance royale en date du Mois invalide (août)M, le chef-lieu de la commune est déplacé du bourg de Guicquelleau à celui du Folgoët. La commune prend dès lors le nom de Le Folgoët[1].

Architecture[modificar | modificar la font]

La basilique très riche par son architecture et sa statuaire, possède un des très rares jubés de France. {{Monument historique (France)

 | type           = La [[basilique Notre-Dame du Folgoët
| lògo=Defautoc.png
| imatge=290px
| descripcion= Basilique La nòstra-Madama del Folgoët
| escut=Blason ville fr Le Folgoët (Finistère).svg
| escais=
| region ist     =Bretanha Armas de Bretanha
| parçan=
| arrondiment=Brest
| canton= Lesneven
| sitweb= Site officiel de la commune
| cp=29260
| insee          =29055
| cònsol         =Bernard Tanguy
| mandat         = 2008-2014
| gentilici = Folgoetien, Folgoetienne (en francés)
| alt mej= 
| longitud=-4.334167
| latitud=48.5625

| alt mini =

| alt maxi       = 
| km²            =9.77

}} Ar Folgoad en breton ( Le Folgoët / Ar Folgoad' en francés) es una comuna bretona, situada dins lo departament de Finistèrra e la region de Bretanha.

Geografia[modificar | modificar la font]

Istòria[modificar | modificar la font]

La municipalitat constituissiá antany la parròquia de Elestrec e fasiá partida de la archidiaconé de Kemenet-Ily, en levant de la évêché de Léon, e èra jol vocable de sant Jacut. Es sortida d'un démembrement de la parròquia primitive de Plouider.

  • En 1409, la capèla del Folgoët a fondat pel pòrti Jean V jol vocable de La nòstra-Madama ;
  • Al començament de la Modèl:S-, lo servici paroissial de la glèisa de Elestrec, destruida, a transferit en la capèla privada del solar de Guicquelleau, jol vocable de sant Vellé. Lo nom de la parròquia de Elestrec es doncas cambiat en Guicquelleau ;
  • En 1790, la parròquia de Guicquelleau a erigit en comuna ;
  • Per una ordonnance reiala en data de la Mois invalide (d'agost)M, çò cap de-luòc de la municipalitat a desplaçat del bourg de Guicquelleau a aquel del Folgoët. La municipalitat pren dempuèi alavetz lo nom de Lo Folgoët[1].

La commune constituait autrefois la paroisse d'Elestrec et faisait partie de l'archidiaconé de Kemenet-Ily, relevant de l'évêché de Léon, et était sous le vocable de saint Jacut. Elle est issue d'un démembrement de la paroisse primitive de Plouider.

  • En 1409, la chapelle du Folgoët est fondée par le duc Jean V sous le vocable de Notre-Dame ;
  • Au début du Modèl:S-, le service paroissial de l'église d'Elestrec, détruite, est transféré dans la chapelle privée du manoir de Guicquelleau, sous le vocable de saint Vellé. Le nom de la paroisse d'Elestrec est donc changé en Guicquelleau ;
  • En 1790, la paroisse de Guicquelleau est érigée en commune ;
  • Par une ordonnance royale en date du Mois invalide (août)M, le chef-lieu de la commune est déplacé du bourg de Guicquelleau à celui du Folgoët. La commune prend dès lors le nom de Le Folgoët[1].


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Bernard Tanguy    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2012): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
732 575 755 759 774 872 886 605 922
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
923 896 859 860 911 971 1 079 1 079 1 036
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
984 1 023 1 138 1 180 1 148 1 149 1 172 1 304 1 196
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 309
1 459
2 220
2 816
3 094
3 110
3 045
3 037
3 004
2009 2010
3 009
3 104
3 055
3 165

Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Vejatz tanben[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. 1,0 1,1 1,2 Jacques Charpy, Guide des Archives du Finistère (1973), p. 319