Pont-Aven

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of Brittany (Gwenn ha du).svg Vila de Bretanha COA fr BRE.svg
Donadas
d · m
Pont-Aven
Pont-Aven
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Pont-Aven--le-port.jpg
Geografia fisica
Bretagne region location map.svg
City locator 2.svg
Pont-Aven
Localizacion sus la mapa de Bretanha


Superfícia | km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
102 m
22 m
0 m
Geografia politica


Region istorica Bretanha Armas de Bretanha
Estat Flag of France.svg França
Region
53
Bretanha Logo Bretagne.png
Departament
29
Finistèrra Armas deu Departament de Finistèrra
Arrondiment
Quimper
Canton
Pont-Aven
Intercom
242900769
de Concarneau Cornouaille
Cònsol

Isabelle Biseau (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
2 844 ab.
Evolucion de la populacion

2 920 ab.
Densitat km² ? ab./km²
Autras informacions
Gentilici Pontaveniste (en francés)
Còde postal 29930
Còde INSEE 29217
Sit web Site de la commune


Identificants
GND 4116038-1
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Pont-Aven.

Pont-Aven en breton (Pont-Aven en francés) es una comuna bretona, situada dins lo departament de Finistèrra e la region de Bretanha.

Geografia[modificar | modificar la font]

La municipalitat de Pont-Aven s'una municipalitat prèpa del littoral atlantic vorejada al èst pel riu Aven. La pichona vila de Pont-Aven a situat al bòrd de aquel riu, al endroit ont se agrandís en estuaire. Las aigas Del riu se faufilent al mièg d'un chaos de enòrmes rochers abans de prene la mar. Antany Las aigas De la Aven animavan de nombroses molins dins la pichona vila. Son a l'origina del dicton : Pont-Aven, vila de renom, 14 molins, 15 ostals. La municipalitat de Pont-Aven engloba n'indigne de vastes porcions de territòri pas urbanisés #qu'apertenián a la municipalitat de Nizon abans #que fusiona pas en 1954 amb aquela de Pont-Aven. De nombrosas pòbles parsèment aquela espaci. Lo bourg De Nizon, ancian cap de-luòc de municipalitat, constituissi la segonda aglomeracion n'importància. Al nòrd de la vila, surplombant la Aven, se tròba lo bòsc d'Amor.

Le port de Pont-Aven.

La commune de Pont-Aven est une commune proche du littoral atlantique bordée à l'est par la rivière Aven. La petite ville de Pont-Aven est située au bord de cette rivière, à l'endroit où elle s'élargit en estuaire. Les eaux de la rivière se faufilent au milieu d'un chaos d'énormes rochers avant de rejoindre la mer. Autrefois les eaux de l'Aven animaient de nombreux moulins dans la petite cité. Ils sont à l'origine du dicton : Pont-Aven, ville de renom, 14 moulins, 15 maisons. La commune de Pont-Aven englobe en outre de vastes portions de territoire non urbanisés qui appartenaient à la commune de Nizon avant qu'elle ne fusionne en 1954 avec celle de Pont-Aven. De nombreux villages parsèment cette espace. Le bourg de Nizon, ancien chef-lieu de commune, constitue la seconde agglomération en importance. Au nord de la ville, surplombant l'Aven, se trouve le bois d'Amour.


Istòria[modificar | modificar la font]

Aquela municipalitat a citat a l'escasença de la revòlta de las Casquetas rojas sobrevinguda a Bretanha en 1675. La pichona vila de Pont-Aven comptava pas que 720 abitants l'an 1800. La populacion masculina màger de mai de 11 ans èra de 198 individus. Lo recensement de l'an VIII porg la profession exercida per 170 de dintratz eles. Los artesans e los comerçants son de luènh los mai nombroses.Se compta 12 carnissers, 8 meuniers e 4 gojats meuniers, 8 menuisiers, 6 cabaretiers e 2 aubergistes, 6 maréchaux ferrants, 6 cordonniers, 5 tailleurs d'abituds, 4 tisserands, 3 vendeires #qu'un de llençol, 3 taillandiers, 2 fourniers, 2 moulageurs (fustièrs cargats de la mantenença dels molins), 2 perruquiers, 1 barbèr, 1 charron e 1 serrurier. Los mestièrs ligats a la mar ne son egalament pro plan representats amb 27 marines e 2 canonniers. Los mestièrs ligats al trabalh de la tèrra son tanben representats amb 6 cultivateurs, 1 laboureur e 13 jornalers. La vila protegís tanben qualques foncionaris doncas que i a 7 douaniers. Fin finala se dénombre dos òmes de lei e un oficiar de medecina. Per contra pas i li cal mèstre d'escòla.

Lo constitucional Jacques Cambry, autentic torista abans l'ora, #visitar la pichona vila l'an 1794. En aquel passatge extrach de la siá labor Viatge en lo Finistère nos dona un brèu percepcion d'aquela tala #qu'èra i a dos sègles. Es luènh de demorar insensible al encant dels luòcs. « Aquel pichon pòrt de mar es lo sojorn mai capritxosa. A mes en l'aiga sus rochers, als pès de dos monts anautits, que # an semiat sus el d'enòrmes blòcs arrodonits de granit #que semblan escarrabilhat a se desligar. Servisson de pignon a chaumières, de murs a courtils. Aqueles blòcs davalats de la montanha shòrdan lo cors del riu, #que sauta contra tant d'obstacles. Qualques molins meses sus los sieus marges se'n son servits coma de supòrt per i metre l'ais de lo sieu rouage; qualques ponts de bòsques los amassan. Los coteaux de alentour an viscut, boisés, e d'un aspècte extraordinari, singularment variats. Lo bruch de las aigas, lo bruch de vint cascades atordeixen lo viatgèr coma los molins a foulon de Dom Quishòt, coma las casudas d'aiga de la Soïssa e de la Savoie. »

En la segonda mitat de la Modèl:S- s Pont-Aven aculhirà los sieus primièrs toristas. Vendrà una destination de predileccion pels pintors. La Bassa-Bretanha es n'efièch vengut una region a la mòda. Lo desvolopament de la ret ferré a permeses lo sieu désenclavement e la region se singularise alavetz per la siá lenga, las siás tradicions vestimentaires e la siá multitude de capèlas de campanha de la rèsta de la França. La pichona vila e la campanha environnante a #èsser per eles una font d'inspiracion.

Uèi la vila viu sustot del torisme. En #èsser, quand l'estacion touristique bat lo sieu plen, de nombrosas galariás vendeiras llauren las siás pòrtas. Los pintors i expausan los sieus œuvres.

Pont-Aven èra abans la revolucion una trève en dependent de la parròquia de Nizon. A #èsser erigida en municipalitat l'an 1790. En 1954 a fusionat amb Nizon, erigida-tanben en 1790 en comuna. Lo sieu territòri s'es d'aquel fach considerablament engrandit. Se redusissiá n'efièch abans la fusion dins la vila e las siás prèpas immeditaeses e cobrissiá pas del temps qu'una superficie de 179 ectaras.

Cette commune est citée à l'occasion de la révolte des Bonnets rouges survenue en Bretagne en 1675. La petite ville de Pont-Aven ne comptait que 720 habitants en 1800. La population masculine âgée de plus de 11 ans était de 198 individus. Le recensement de l'an VIII nous fournit la profession exercée par 170 d'entre eux. Les artisans et les commerçants sont de loin les plus nombreux.On compte 12 bouchers, 8 meuniers et 4 garçons meuniers, 8 menuisiers, 6 cabaretiers et 2 aubergistes, 6 maréchaux ferrants, 6 cordonniers, 5 tailleurs d'habits, 4 tisserands, 3 marchands dont un de drap, 3 taillandiers, 2 fourniers, 2 moulageurs (charpentiers chargés de l'entretien des moulins), 2 perruquiers, 1 barbier, 1 charron et 1 serrurier. Les métiers liés à la mer sont également assez bien représentés avec 27 marins et 2 canonniers. Les métiers liés au travail de la terre sont aussi représentés avec 6 cultivateurs, 1 laboureur et 13 journaliers. La ville abrite aussi quelques fonctionnaires puisqu'il y a 7 douaniers. Enfin on dénombre deux hommes de loi et un officier de médecine. Par contre il n'y a pas de maître d'école.

Le constitutionnel Jacques Cambry, véritable touriste avant l'heure, visita la petite cité en 1794. Dans ce passage extrait de son ouvrage Voyage dans le Finistère il nous donne un bref aperçu de celle-ci telle qu'elle était il y a deux siècles. Il est loin de rester insensible au charme des lieux. « Ce petit port de mer est le séjour le plus capricieux. Il est placé dans l'eau sur des rochers, aux pieds de deux monts élevés, sur lesquels sont semés d'énormes blocs arrondis de granit qui semblent prêt à se détacher. Ils servent de pignon à des chaumières, de murs à des courtils. Ces blocs descendus de la montagne gênent le cours de la rivière, qui bondit contre tant d'obstacles. Des moulins placés sur ses rives s'en sont servis comme d'appui pour y placer l'essieu de leur rouage; des ponts de bois les réunissent. Les coteaux d'alentour sont habités, boisés, et d'un aspect extraordinaire, singulièrement variés. Le bruit des eaux, le bruit de vingt cascades étourdissent le voyageur comme les moulins à foulon de Dom Quichotte, comme les chutes d'eau de la Suisse et de la Savoie. »

Dans la seconde moitié du Modèl:S- s Pont-Aven accueillera ses premiers touristes. Elle deviendra une destination de prédilection pour les peintres. La Basse-Bretagne est en effet devenu une région à la mode. Le développement du réseau ferré a permis son désenclavement et la région se singularise alors par sa langue, ses traditions vestimentaires et sa multitude de chapelles de campagne du reste de la France. La petite cité et la campagne environnante a été pour eux une source d'inspiration.

Aujourd'hui la ville vit surtout du tourisme. En été, lorsque la saison touristique bat son plein, de nombreuses galeries marchandes ouvrent leurs portes. Les peintres y exposent leurs œuvres.

Pont-Aven était avant la révolution une trève dépendant de la paroisse de Nizon. Elle a été érigée en commune en 1790. En 1954 elle a fusionné avec Nizon, érigée elle-aussi en 1790 en commune. Son territoire s'est de ce fait considérablement agrandi. Il se réduisait en effet avant la fusion à la ville et ses proches abords et ne couvrait alors qu'une superficie de 179 hectares.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Isabelle Biseau    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 2844, totala: 2920
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
677 720 615 762 833 824 834 939 1 030
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
986 1 060 1 065 1 131 1 267 1 388 1 516 1 589 1 657
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 746 1 827 1 927 1 750 1 792 1 678 1 818 2 040 1 806
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
3 699
3 684
3 530
3 295
3 031
2 960
2 953
2 977
2 929
2009 2010
2 887
2 966
2 844
2 920

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Vejatz tanben[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]