Martinet

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Martinet
Martinet

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 46° 40′ 39″ N, 1° 40′ 41″ O
Superfícia 18,11 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
63 m
12 m
Geografia politica
Region istorica Peitau Armas de Peitau
Estat Bandièra de França França
Region
52
Païses de Léger Blason région fr Pays-de-la-Loire.svg
Departament
85
Vendèa Armas de Vendèa
Arrondiment Les Sables-d'Olonne
Canton La Mothe-Achard
Intercom
248500530
du Pays des Achards
Cònsol Alain-Hubert Perrocheau (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Martinézien (en francés)
Còde postal 85150
Còde INSEE 85138

Martinet es una comuna peitavina, situada dins lo departament de Vendèa e la region dels Païses de Léger.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Comuna de 1811 ectaras situadas sul scenari del sud del Massís Armoricain, en lo Bas-Bocage vendéen, en posterior del littoral, siá a aperaquí vint-cinc quilomètre dels Sables de Olonne e de Sant-Gilles Crei de Vida. Aquel scenari culmini a 51 mètres près de Polit-Aire.

La municipalitat a vorejat al nòrd pel Jaunay #que serpente en una vallée de còps creuse e vorejada de pittoresques coteaux. Los ruisseaux de la Malvergne, del Guy dels Noues e de la Garangeoire an format d'unas autras pichonas vallées #que prenon lo Jaunay. Per contra, al sud de la municipalitat, lo écoulement de las aigas se fa pel ruisseau de Montmarin en direccion de la Auzance.

Lo païsatge de Martinet es fòrça bocager. Lo remembrement la li cal pas cap de manièra afectada e de nombroses espacis boisés, aital coma dels camins ancians pauc retouchés, an preservat un espaci verdoyant e una natura attachante.

Tèxte originau de l'article francés

Commune de 1811 hectares située sur le plateau du sud du Massif Armoricain, dans le Bas-Bocage vendéen, en arrière du littoral, soit à environ vingt-cinq kilomètre des Sables d'Olonne et de Saint-Gilles Croix de Vie. Ce plateau culmine à 51 mètres près de Bel-Air.

La commune est bordée au nord par le Jaunay qui serpente dans une vallée parfois creuse et bordée de pittoresques coteaux. Les ruisseaux de la Malvergne, du Guy des Noues et de la Garangeoire ont formé d'autres petites vallées qui rejoignent le Jaunay. Par contre, au sud de la commune, l'écoulement des eaux se fait par le ruisseau de Montmarin en direction de l'Auzance.

Le paysage de Martinet est très bocager. Le remembrement ne l'a aucunement affecté et de nombreux espaces boisés, ainsi que des chemins anciens peu retouchés, ont préservé un espace verdoyant et une nature attachante.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgMartinet
Comuna amb 2944 abitants (2000)Coëx (6,5km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Un abitat préhistorique a segurament existit sus aquel territòri. Qualques descobèrtas nombrosas de pigassas neolítics an #èsser fachas sul sector dels Aigrefeuilles e de l'Ostal Nòu, dins la zòna sud de la municipalitat #qu'ocupa tanben una vasta zòna demorada boisée, lo Bòsc-Nòu.

L'istòria de Martinet es aquela de las humbles. S'anòta pas de grands eveniments. Abans la Revolucion, las pichonas distincions an simplament viscut de la labor incessant dels òmes de la tèrra. En 1788, se se planh de pas poder afranquir lo Jaunay al gué de Garreau, tròp sovent retut impracticable per las inondacions e se reclama pont e rota. En 1789, lo bourg compta totun de nombroses artesans rurales ligats als mestièrs agricòlas.

Pendent la Revolucion e las Guèrras de Vendée, Martinet demòra pas pas en rèsta. En 1793, los sieus òmes acompanhan aqueles de Jean-Baptiste Joly #que partís de la Capèla-Hermier e en reagrupa de centenats d'autras de las municipalitats environnantes. Participan als dos atacs mancadas del pol republican dels Sables de Olonne. L'acompanhan de contunh mai o mens regularament en las siás divèrsas campanhas militaras sul territòri de la Vendée, jos la conducha de lo sieu primièr cònsol e capitani de parròquia Jacques Martin. Aquel es d'en un autre luòc preses dins lo vilatge del Pichon-Bòsc, del temps qu'es vengut crompar del tabac. I aurà interrogat e fusillé lo 28 de febrièr de 1794 a la Mothe-Achard.

Jos l'Empèri, Martinet es lo luòc ont s'amaga un grop de rebèls a la conscription de Napoleon, vengudas municipalitats vesins. Un combat entre eles e los gendarmes a luòc près de la Florencière lo 4 de març de 1814, #que fa tres mòrts entre los déserteurs e dos entre los gendarmes.

Al cors de la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, l'agricultura se melhora. De vastes de superfícias de landes an mes n'espleitacion e daissan aparéisser/aparéisser de divèrsas granjas nòvas. La municipalitat s'organiza e progressa pauc a pauc. La populacion arribada a lo sieu maximal l'an 1911 amb mai de sèt #cent abitants. Mai de vint cinc de dintratz eles daissan malgrat aiçò la vida en los combats de 14-18.

Tèxte originau de l'article francés

Un habitat préhistorique a sûrement existé sur ce territoire. Des découvertes nombreuses de haches néolithiques ont été faites sur le secteur des Aigrefeuilles et de la Maison Neuve, dans la zone sud de la commune qu'occupe aussi une vaste zone restée boisée, le Bois-Neuf.

L'histoire de Martinet est celle des humbles. On ne note pas de grands événements. Avant la Révolution, les petites seigneuries ont simplement vécu du labeur incessant des hommes de la terre. En 1788, on se plaint de ne pas pouvoir franchir le Jaunay au gué de Garreau, trop souvent rendu impraticable par les inondations et on réclame pont et route. En 1789, le bourg compte toutefois de nombreux artisans ruraux liés aux métiers agricoles.

Durant la Révolution et les Guerres de Vendée, Martinet ne demeure pas en reste. En 1793, ses hommes accompagnent ceux de Jean-Baptiste Joly qui part de la Chapelle-Hermier et en regroupe des centaines d'autres des communes environnantes. Ils participent aux deux attaques manquées du pôle républicain des Sables d'Olonne. Puis ils l'accompagnent plus ou moins régulièrement dans ses diverses campagnes militaires sur le territoire de la Vendée, sous la conduite de leur premier maire et capitaine de paroisse Jacques Martin. Celui-ci est d'ailleurs pris au village du Petit-Bois, alors qu'il est venu acheter du tabac. Il sera interrogé et fusillé le 28 février 1794 à la Mothe-Achard.

Sous l'Empire, Martinet est le lieu où se cache un groupe de réfractaires à la conscription de Napoléon, venu des communes voisines. Un combat entre eux et les gendarmes a lieu près de la Florencière le 4 mars 1814, qui fait trois morts parmi les déserteurs et deux parmi les gendarmes.

Au cours du Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, l'agriculture s'améliore. De vastes surfaces de landes sont mises en exploitation et laissent apparaître plusieurs fermes nouvelles. La commune s'organise et progresse peu à peu. La population atteint son maximum en 1911 avec plus de sept cents habitants. Plus de vingt cinq d'entre eux laissent cependant la vie dans les combats de 14-18.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Alain-Hubert Perrocheau    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
553 397 425 483 405 - 558

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
562 583 607 581 597 639 720 706 733

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
785 796 768 756 755 716 752 720 685

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
668
610
553
527
557
604
724
764
804
2009 2010
844
854
870
880
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]