Saint-Florent (Loiret)

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Saint-Florent
Saint-Florent

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Saint-Florent vue générale.jpg|center|280px|link=|border]]
Mapa postala anciana de Sant-Florent
[[Fichièr:Blason de la commune de Saint-Florent (45).svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 41′ 00″ N, 2° 29′ 00″ E
Superfícia 37,78 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
162 m
128 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
24
Centre e Vau de Léger
Departament
45
Loiret Departament de Loiret
Arrondiment Orléans (avant 1926, Gien)
Canton Sully-sur-Loire
Cònsol Jean-Claude Badaire (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Saint-Florentais (en francés)
Còde postal 45600
Còde INSEE 45277

Saint-Florent es una comuna francesa administrada per lo departament de Loiret de la region dau Centre.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Sant-Florent se situa al nòrd de la Sologne, a tres quilomètres al sud del cors de la Loire, a 14 km a l'oèst de Gien e a aperaquí 45 km a l'èst de Orléans.

Tèxte originau de l'article francés

Saint-Florent se situe au nord de la Sologne, à trois kilomètres au sud du cours de la Loire, à 14 km à l'ouest de Gien et à environ 45 km à l'est d'Orléans.

Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Segon la labor del mètge Boullet, aparegut cap a 1860, aquela parròquia es tota recenta, se sonava lo quartièr de Sant-Florent a una epòca #qu'es pas pas retrocedida. I aviá dels dreches seigneuriaux agregats al castel de Bauleu.

La brochure « Investigacions istoricas sus la arrondiment de Gien » indica : "Es escàs de trobar en la Sologne dels païsatges tanben escasses, variats e dels luòcs tanben pittoresques #qu'a Sant-Florent. Lo país possedís tres vallées e del luòc ont s'elèva la crotz de las Picots, se descobrís al luènh las polidas campanhas dels bòrds de la Loire (...) Sant-Florent possedissiá pas en l'origina #qu'una pichona capèla en dependent de la parròquia principala e de la Châtellenie de Sant-Gondon."

Sant-Florent se liga per ligams fòrts nombroses a Sant-Gondon.

Es al commencement del Sègle XII que lo nom de Sant-Florent-lo-Jove a aparegut, per las primièras fes en una pèça authentique : "Lo 7 X 1111, ditz lo Cartulaire, Jean, avesque de Orléans en se trobant a Jargeau, #far don a Dieu, a Sant-Florent e als fraires de Saumur, perque los possediguèsson a perpétuité, de las glèisas de Sant-Florent e de Leon situadas près de Sant-Gondon, #qu'èran dempuèi longtemps a las mans dels laics en se reservant la prééminence de la catedrala, e n'investís Gallon, fraire de Sant-Florent".

Existissiá doncas, cap a l'an 1100, una pichona zòna d'abitat, e una glèisa ont se tròba ara lo bourg de Sant-Florent-lo-Jove. E aquel caseriu, dicha lo Cartulaire existissiá " dempuèi longtemps ". Mas en principi, una question se met d'ela-meteissa : Perque l'avesque de Orléans abandonava aital una part de lo sieu domeni a un monastèri estrangièr a lo sieu diocèse ? Perque ligar, a perpétuité, Sant-Florent e Leon-en Sullias, als fraires de Saumur ? Lo Cartulaire, #qu'es pas #qu'un recueil de chartes especiales a Sant-Gondon, es pas pas fòrça expliciti a aquela consideracion. Es d'una manièra incidente que lo nom de Sant-Florent a mencionat ailà.

Tèxte originau de l'article francés

Selon l'ouvrage du docteur Boullet, paru vers 1860, cette paroisse est toute récente, elle s'appelait le quartier de Saint-Florent à une époque qui n'est pas reculée. Il y avait des droits seigneuriaux attachés au castel de Bauleu.

La brochure « Recherches historiques sur l'arrondissement de Gien » indique : "Il est rare de rencontrer dans la Sologne des paysages aussi rares, variés et des sites aussi pittoresques qu'à Saint-Florent. Le pays possède trois vallées et du lieu où s'élève la croix des Picots, on découvre au loin les belles campagnes des bords de la Loire (...) Saint-Florent ne possédait dans l'origine qu'une petite chapelle dépendant de la paroisse principale et de la Châtellenie de Saint-Gondon."

Saint-Florent se rattache par des liens fort nombreux à Saint-Gondon.

C'est au commencement du Sègle XII que le nom de Saint-Florent-le-Jeune a paru, pour la première fois dans une pièce authentique : "Le 7 X 1111, nous dit le Cartulaire, Jean, évêque d'Orléans se trouvant à Jargeau, fit don à Dieu, à Saint-Florent et aux moines de Saumur, pour qu'ils les possédassent à perpétuité, des églises de Saint-Florent et de Lion situées près de Saint-Gondon, qui étaient depuis longtemps aux mains des laïques en se réservant la prééminence de la cathédrale, et en investit Gallon, moine de Saint-Florent".

Il existait donc, vers l'an 1100, une petite zone d'habitat, et une église où se trouve maintenant le bourg de Saint-Florent-le-Jeune. Et ce hameau, dit le Cartulaire existait " depuis longtemps ". Mais d'abord, une question se pose d'elle-même : Pourquoi l'évêque d'Orléans abandonnait-il ainsi une partie de son domaine à un monastère étranger à son diocèse ? Pourquoi lier, à perpétuité, Saint-Florent et Lion-en Sullias, aux moines de Saumur ? Le Cartulaire, qui n'est qu'un recueil de chartes spéciales à Saint-Gondon, n'est pas très explicite à cet égard. C'est d'une façon incidente que le nom de Saint-Florent est mentionné là.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Claude Badaire    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
416 429 423 441 461 452 458 449 484

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
444 424 471 489 520 574 639 625 627

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
633 629 603 584 501 474 431 436 390

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
353
357
355
390
450
415
460
466
472
2009 2010
471
475
464
471
{{{2 014}}}
{{{2 014tot}}}
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]