Viglain

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Viglain
Viglain

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Blason ville fr Viglain (45).svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 47° 43′ 42″ N, 2° 18′ 09″ E
Superfícia 39,99 km²
Altituds
 · Minimala
 
130 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
24
Centre e Vau de Léger
Departament
45
Loiret Departament de Loiret
Arrondiment Orléans
Canton Sully-sur-Loire
Cònsol René Hodeau (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Còde postal 45600
Còde INSEE 45336

Viglain es una comuna francesa, situada dins lo departament de Loiret e la region dau Centre.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Viglain Se situa a 7 km al sud de la Loire. Es un dels primièrs pòbles del nòrd de la region naturala de Sologne. Lo sieu terroir s'estend en una vasta plana environada de pichons tucs en arribant a aperaquí 150 mètres d'altitud.

La municipalitat, #que compren de nombrosas separacions, a traversat per tres rius : lo Aulne pren la siá font cap a la Reprenelière e dessert tot lo pòble; ela alimentait antany lo lavoir communal (126 m). La Colmine #que ven Etangs Plans, passa a Beauregard e pres lo Aulne. Lo Bèc de Able (Bédable) #que pren la siá font a la Martinière a Isdes, constituissi del Sud-Es al Nòrd-Es lo limit natural entre Viglain e los commmunes limitrophes. Recuèlh lo Aulne a Corbon, al limit de la municipalitat de Sully-sus-Loire abans de se tirar en la Loire a Pòrt-a-Chambert.

La tèrra de Viglain es argilo-siliceuse. Es una tèrra freda, sens humus e sens calcaire. Pauc bon a la cultura céréalière, los agricultors #que demòran sus lo sieu sòl practican essencialament la ramaderia bovina.

Una trentena de étangs, de totas dimensions, parsèment la comuna. Las tèrras se partejan entre pradas, culturas e un grand domeni de bòsc e landes.

La municipalitat es desservie pel servici départemental d'autocars del ret Ulys.

Tèxte originau de l'article francés

Viglain se situe à 7 km au sud de la Loire. Il est un des premiers villages du nord de la région naturelle de Sologne. Son terroir s'étale en une vaste plaine entourée de petites collines atteignant environ 150 mètres d'altitude.

La commune, qui comprend de nombreux écarts, est traversée par trois rivières : l'Aulne prend sa source vers la Reprenelière et dessert tout le village; elle alimentait autrefois le lavoir communal (126 m). La Colmine qui vient des Etangs Plats, passe à Beauregard et rejoint l'Aulne. Le Bec d'Able (Bédable) qui prend sa source à la Martinière à Isdes, constitue du Sud-Est au Nòrd-Est la limite naturelle entre Viglain et les commmunes limitrophes. Elle recueille l'Aulne à Corbon, à la limite de la commune de Sully-sur-Loire avant de se jeter dans la Loire à Port-à-Chambert.

La terre de Viglain est argilo-siliceuse. C'est une terre froide, sans humus et sans calcaire. Peu apte à la culture céréalière, les agriculteurs qui restent sur son sol pratiquent essentiellement l'élevage bovin.

Une trentaine d'étangs, de toutes dimensions, parsèment la commune. Les terres se partagent entre prairies, cultures et une grande domination de bois et landes.

La commune est desservie par le service départemental d'autocars du réseau Ulys.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgViglain
Comuna amb 539 abitants (2000)Villemurlin (5,3km)
Comuna amb 600 abitants (2000)Isdes (7,2km)
Comuna amb 641 abitants (2000)Guilly (8,6km)
Comuna amb 673 abitants (2000)Bonnée (9,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Los abitants mai ancians del luòc de Viglain son pro mal coneguts. Cossí per las desparièras vallées dels rius de Sologne se pòt supausar mai que de populacions se #installar après la darrièra granda glaciation (-15000 ans abans lo temps actual) coma pòdon testificar-ne qualques esturments de pèira de tipe magdalénien trobats en lo moment de registres al Muids. Abans aquel edat neolític cap de traça de passatge d'òmes a pas #èsser descobèrta #çò que nega pas pas que de las populacions ajan pogudas freqüentar la region dempuèi la fin del terciari. Las epòcas del bronze de contunh del fèrre #veire arribar sens dobte peuplades Cèltas(VIe sègle abC.) mas caldrà esperar la epòca gallo-romaine per situar Viglain entre doas rotas en connectant Orléans e Sancerre.

S'anòta amb certitud la preséncia de la glèisa l'an 1154 testificada per una carta de l 'Evêque de Orléans donadora al Capítol de Jargeau las intradas d'aquela glèisa. Viglain Es alavetz constituit de dos fiefs importants : Beauregard e Chamon, en datant probablament del epòca mérovingienne. Al cors del temps aqueles dos fiefs #èsser de divèrsas fes dividits e reconstitués fins a Modèl:La s- ont la borgesiá comerçanta e enriquida se #metre a aquerir de tèrras en Sologne. Es aital coma lo domeni de Beauregard #possedir pendent un temps la majoritat de las tèrras del pòble.

Los guèrras de religion vejan la destruccion de la glèisa de Viglain. Après la siá reconstruction, a ligat al castèl de Sully-sus-Loire #que ne ven una parròquia.

Es en 1658 #que Viglain va se insurger, jos la conducha del Senhor de Baffou (Bas-Forn), Gabriel de Jaucourt. Aquel pichon nòble en protestant prenguèt lo cap dels « sabotiers de Sologne », tropas éparses de paysans amotinats contra Mazarin al continuament de dolentas récoltes, de tròp pesats impòstes e d'una dévaluation del liard. N'efièch, Mazarin, a l'investigacion d'intradas pel tresaur de la França e en tement lo vilatge de París, i aviá fach @frapper a Meung-sus-Loire una pèça nòva, lo liard de Meung, #que deviá obligatoirement remplaçar la moneda en cors en la dévaluant fòrça fòrtament, #çò qu'amendrissiá las intradas dels paysans e dels pichons nòbles terriens. En principi victorieux contra las tropas reialas a Sully-sus-Loire las insurgés aguèron vencut per Colbert e Gabriel de Jaucourt condemnat a mòrt. Aquel episòdi es sovent nomenat "revòlta de las sabotiers" o "guèrra de las saboteux de Soulogne".

A Modèl:La s- Viglain veirà s'installar a Béon lo Vicomte del Epinière espós de Caroline de Pâris, veusa de Villemotte, posteriora-menina del Maréchal Lyautey.

Caldrà esperar la Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle perque los camins ajan melhorat e los marais comblés o assainis per étangs, las tèrras esmendadas e las proprietats morcelées perque dels agricultors proprietaris s'installan.

Se lo vilatge a #èsser bombardat en lo moment de la Segonda Guèrra mondiala, s'es prigondament transformat dempuèi 1950 amb lo industrialisation de Sully-sus-Loire e lo desvolopament dels transpòrts individuales. Es uèi una aglomeracion #que vei la siá populacion aumentar, se renauir e se diversifier.

Tèxte originau de l'article francés

Les habitants les plus anciens du site de Viglain sont assez mal connus. Comme pour les différentes vallées des rivières de Sologne on peut supposer que des populations s'installèrent après la dernière grande glaciation (-15000 ans avant le temps actuel) comme peuvent en témoigner quelques outils de pierre de type magdalénien retrouvés lors de fouilles au Muids. Avant cet âge néolithique aucune trace de passage d'hommes n'a été décelée ce qui ne nie pas que des populations aient pu fréquenter la région dès la fin du tertiaire. Les époques du bronze puis du fer virent arriver sans doute des peuplades Celtes(VIe sègle abC.) mais il faudra attendre l'époque gallo-romaine pour situer Viglain entre deux routes reliant Orléans et Sancerre.

On note avec certitude la présence de l'église en 1154 attestée par une lettre de l 'Evêque d'Orléans donnant au Chapitre de Jargeau les revenus de cette église. Viglain est alors constitué de deux fiefs importants : Beauregard et Chamon, datant probablement de l'époque mérovingienne. Au cours du temps ces deux fiefs furent plusieurs fois divisés et reconstitués jusqu'au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle où la bourgeoisie commerçante et enrichie se mit à acquérir des terres en Sologne. C'est ainsi que le domaine de Beauregard posséda pendant un temps la majorité des terres du village.

Les guerres de religion voient la destruction de l'église de Viglain. Après sa reconstruction, elle est rattachée au château de Sully-sur-Loire dont elle devient une paroisse.

C'est en 1658 que Viglain va s'insurger, sous la conduite du Seigneur de Baffou (Bas-Four), Gabriel de Jaucourt. Ce petit noble protestant va prendre la tête des « sabotiers de Sologne », troupes éparses de paysans révoltés contre Mazarin à la suite de mauvaises récoltes, de trop lourds impôts et d'une dévaluation du liard. En effet, Mazarin, à la recherche de revenus pour le trésor de la France et redoutant le peuple de Paris, avait fait frapper à Meung-sur-Loire une pièce nouvelle, le liard de Meung, qui devait obligatoirement remplacer la monnaie en cours en la dévaluant très fortement, ce qui diminuait les revenus des paysans et des petits nobles terriens. D'abord victorieux contre les troupes royales à Sully-sur-Loire les insurgés furent vaincus par Colbert et Gabriel de Jaucourt condamné à mort. Cet épisode est souvent nommé "révolte des sabotiers" ou "guerre des saboteux de Soulogne".

Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle Viglain verra s'installer à Béon le Vicomte de l'Epinière époux de Caroline de Pâris, veuve de Villemotte, arrière-grand-mère du Maréchal Lyautey.

Il faudra attendre le Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle pour que les chemins soient améliorés et les marais comblés ou assainis par des étangs, les terres amendées et les propriétés morcelées pour que des agriculteurs propriétaires s'installent.

Si le village a été bombardé lors de la Seconde Guerre mondiale, il s'est profondément transformé depuis 1950 avec l'industrialisation de Sully-sur-Loire et le développement des transports individuels. C'est aujourd'hui une agglomération qui voit sa population augmenter, se renouveler et se diversifier.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 René Hodeau    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
392 405 375 407 403 454 410 444 453
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
515 496 572 633 693 785 780 854 885
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
860 845 817 731 700 668 624 602 572
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
551
560
623
698
779
832
873
879
899
2009 2010
905
918
897
919
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]