Massignieu-de-Rives

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Massignieu-de-Rives
Massignieu-de-Rives

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Vignobles - Massignieu de Rives (01).JPG|center|280px|link=|border]]
Vignoble d'appelation bugey à Massignieu-de-Rives.
[[Fichièr:Defautoc.png|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map3.svg
geolocalizacion
Coordenadas 45° 45′ 18″ N, 5° 46′ 01″ E
Superfícia 9,52 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
494 m
220 m
Geografia politica
Region istorica Arpitània Armas de Savòia
Estat Bandièra de França França
Region
84
Auvèrnhe Ròse Aups
Departament
1
Ain Armas del Departament d'Ain
Arrondiment Belley
Canton Belley
Intercom
240100354
de Belley Bas Bugey
Cònsol Jean-Claude Lyonnet (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Massignolants (en francés)
Còde postal 01300
Còde INSEE 01239

Massignieu-de-Rives en arpitan ( Massignieu-de-Rives en francés) es una comuna francesa situada dins la region de Ròse-Alps e lo departament d'Ain.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Comuna situada a 8 km a l'èst de Belley e a 2 km del Rhône, doncas de la Savoie pel cap de-luòc. A situat dins la zòna de appellation AOC de las vins del Bugey.

Preséncia d'una basa de loisirs amb plànol d'aiga, plaja, pòrt de plaisance e camping sus la comuna.

Tèxte originau de l'article francés

Commune située à 8 km à l'est de Belley et à 2 km du Rhône, donc de la Savoie pour le chef-lieu. Elle est située dans la zone d'appellation AOC des vins du Bugey.

Présence d'une base de loisirs avec plan d'eau, plage, port de plaisance et camping sur la commune.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgMassignieu-de-Rives
Comuna amb 288 abitants (2000)Lucey (1,6km)
Comuna amb 332 abitants (2000)Parves (2,3km)
Comuna amb 538 abitants (2000)Nattages (2,7km)
Comuna amb 300 abitants (2000)Jongieux (3,1km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Las primièras traces d'aucupacion de la municipalitat datan del campaniforme (aperaquí de laModèl:2 e millenària abans J.-C.), An #èsser mesas a jorn en lo moment dels trabalhs del lièch al rei al nivèl del lac de Bart. Una pèira a cupules èra visibla al meteis endroit. En 1854, al luòc-dich « Rocher de la Corbières », una pigassa e una falç de bronze an #èsser mesas a jorn. Jos l' aucupacion romaine, una villa romaine (villa de Massinus) a testificat per vestigis de cavòt a incinération al luòc-dich « Escomesas de boutz ». Los desparièrs vestigis gallo-romains meses a jorn sus la municipalitat s'estendon de Néron a Constantin (aperaquí de 60 après J.-C a 320). L'aucupacion gallo-romaine a ligat al passatge sus la municipalitat de la via romaine de Lemincum.

Un sarcophage gallo-romain a dos luòcs coneguts jol nom de « lièch al rei » se trobava anciennement sus la comuna. Aquel sarcophage es aquel de Silanius Luciolus e la siá femna Connia antiquae. Se tròba dempuèi 1760 sus la municipalitat de Lavours. Aquel sarcophage deu lo sieu nom al fach #qu'en 877, i auriá servit de cavòt al rei Charles lo Chauve abans lo traslat del còrs d'aquel darrièr a Sant-Pierre de Nantua. La familha de Escrivieux a citat per las primièras fes a Modèl:La s-, aquela darrièra possedissiá un ostal-fòrt al caseriu del Grand Ecrivieux uèi totalament arruïnada. A Modèl:La s-, la familha se apaga sens postérité e lo fief a cedit successivament a divèrsas familhas de la region.

Lo caseriu del grand Ecrivieux presenta encara de los nòstres jorns las rèstas d'un coan e d'un presbytère Renaissance. A Modèl:La s-, la municipalitat presenta una importanta sériciculture (ramaderia dels vèrses a seda) e compte fins a cinc cafès. En 1878, un pont a bastit entre Marges (01) e Lucey (73).

Lo 22 de junh de 1940, continuament a l'invasion del villatge;ble per las tropas alemandas, aquel pont a destruit per las tropas francesas. Los combats en aquel caseriu son entre los darrièrs de la campanha de França. En 1982, los trabalhs de dérivation del Rhône an fòrtament modificat lo païsatge de la comuna.

Tèxte originau de l'article francés

Les premières traces d'occupation de la commune datent du campaniforme (environ du 2en millénaire avant J.-C.), elles ont été mises au jour lors des travaux du lit au roi au niveau du lac de Bart. Une pierre à cupules était visible au même endroit. En 1854, au lieu-dit « Rocher de la Corbières », une hache et une faucille de bronze ont été mises au jour. Sous l'occupation romaine, une villa romaine (villa de Massinus) est attestée par des vestiges de tombe à incinération au lieu-dit « Paris de boutz ». Les différents vestiges gallo-romains mis au jour sur la commune s'étalent de Néron à Constantin (environ de 60 après J.-C à 320). L'occupation gallo-romaine est liée au passage sur la commune de la voie romaine de Lemincum.

Un sarcophage gallo-romain à deux places connu sous le nom de « lit au roi » se trouvait anciennement sur la commune. Ce sarcophage est celui de Silanius Luciolus et sa femme Connia antiquae. Il se trouve depuis 1760 sur la commune de Lavours. Ce sarcophage doit son nom au fait qu'en 877, il aurait servi de tombeau au roi Charles le Chauve avant le transfert du corps de ce dernier à Saint-Pierre de Nantua. La famille d'Escrivieux est citée pour la première fois au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, cette dernière possédait une maison-forte au hameau du Grand Ecrivieux aujourd'hui totalement ruinée. Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, la famille s'éteint sans postérité et le fief est cédé successivement à plusieurs familles de la région.

Le hameau du grand Ecrivieux présente encore de nos jours les restes d'un couvent et d'un presbytère Renaissance. Au Sègle Modèl:S mini-Modèl:Verificacion sègle, la commune présente une importante sériciculture (élevage des vers à soie) et compte jusqu'à cinq cafés. En 1878, un pont est construit entre Rives (01) et Lucey (73).

Le 22 juin 1940, suite à l'invasion du village par les troupes allemandes, ce pont est détruit par les troupes françaises. Les combats dans ce hameau sont parmi les derniers de la campagne de France. En 1982, les travaux de dérivation du Rhône ont fortement modifié le paysage de la commune.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Claude Lyonnet    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
498 409 581 633 579 603 710 792 815

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
752 701 672 646 651 608 607 593 585

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
564 570 518 455 440 405 420 377 308

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
302
323
305
404
412
498
564
567
573
2009 2010
591
602
608
620
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Vejatz tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]