Villeneuve-le-Roi

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar

Villeneuve-le-Roi
Villeneuve-le-Roi

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Defautoc.png|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Blason Villeneuve le roi 94.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
France location map-Regions and departements-2016.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 44′ 00″ N, 2° 25′ 00″ E
Superfícia 8,4 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
91 m
30 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
11
Illa de França Flag of Île-de-France.svg
Departament
94
Val de Marna Armas de la Val de Marna
Arrondiment Créteil
Canton Villeneuve-le-Roi (capluòc)
Cònsol Didier Gonzales (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Villeneuvois, Villeneuvoises (en francés)
Còde postal 94290
Còde INSEE 94077
http://www.villeneuve-le-roi.fr

Villeneuve-le-Roi es una comuna francesa, situada dins lo departament de la Val de Marna e la region d'Illa de França.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

Villeneuve-Lo-rei a situat en la region Ile-de-França e en lo departament del Val-de-Marna.

Tèxte originau de l'article francés

Villeneuve-le-roi est située dans la région Ile-de-France et dans le département du Val-de-Marne.


Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

En 1860, las descobèrtas archéologiques meton a jorn un masatge caseriu gaulois e de las estèlas de poterie. La preséncia d'un menhir sul luòc testifica egalament d'una activitat umana a l'epòca neolític.

Al Sègle XII, dels fraires défricheurs s'installan sul luòc particularament boisé e crèan lo vilatge trucat Villa Nòva. A aquela epòca, las tèrras de Villeneuve son possession de la abbaye Sant-Victor. Nombre de serfs trabalhan sustot a la vinha e aquel es pas #qu'en 1248 que Sant Louis los libèra de lo sieu joug.

Lo primièr proprietari de Villeneuve sembla èsser Jean de Ays a #que las tèrras an donat pel rei Philippe lo Polit. Cedit un temps a l'òrdre dels Chartreux, lo domeni a crompat en 1596 per Matthieu Marcel, #que ven primièr senhor de Villeneuve.

Al Sègle XVII, Guillaume del Vair empren lo bastiment d'un primièr castèl. Possedís los bens de la distincion fins en 1683, data #que Claude Lo Peletier se'n ret acquéreur. Anautit personatge de l'Estat (doncas que li es a el lo successor de Colbert per la gestion de las finanças de Louis XIV), acaba lo bastiment de #çò que serà lo castèl Lo Pelletier. Lo domeni rèsta en la meteissa familha fins en 1734.

A aquela data, es Nicolas de Ségur #que ven lo nòu senhor de Villeneuve-lo-Rei fins a #çò que Louis XV decidís de lududes racheter las siás tèrras per engrandir lo sieu domeni de Choisy-lo-Rei, domeni de caça, e i establir una faisanderie. La distincion pròpiament dicha a crompat l'an 1765 per Jacques-Alexandre Gautier de Vinfrais, Inspector general de las caças de la Varenne del Louvre e oficiar de la Maréchaussée. Louis XVI vendrà qualque còp caçar en aqueles luòcs, fins a la Revolucion.

Pendent la guèrra de 1870, la vila a ocupat per l'armada prussienne #que delimita la capitala e lo general Von Tümpling establís lo sieu estat-màger dins lo castèl del Abbaye (ancian domeni dels Chartreux).

La fin del sègle XIX a marcat per una politica d'urbanizacion en avent per objectiu d'atraire la populacion parisienne. Per exemple, lo lotissement de 102 ectaras del parc de la Faisanderie empreses dempuèi 1898.

La primièra estacion de Villeneuve lo Rei data de 1885 e es ne fa l'actuala estacion de Orly-vila. Bastida sus la linha de cenh estrategica Valenton/Massy, prèpa de l'Anautit País e al limit de las doas comunas, pòrta lo nom de "Orly-Villeneuve lo Rei". Es en principi desservie pels trens de cenh, de contunh pels trens del PÒ dempuèi Austerlitz. A la demanda dels abitants dels nòus lotissements, En marces 1914, una nòva estacion @dénommer "Villeneuve lo Rei-La Faisanderie" a inaugurat sus la linha de Juvisy. (L'anciana estacion pèrd alavetz la mencion Villeneuve lo Rei e la notícia perdrà fòrça mai tard la mencion La Faisanderie).

Après la Primièra Guèrra mondiala, las tèrras cultivables son tanben divididas pel bastiment, e aquel, de manièra significativa. A partir d'aquela epòca, la populacion de la vila creis rapidament, del temps que lo territòri de Villeneuve se vei empiété pauc a pauc pel bastiment de contunh l'estenduda del camp de aviation de Orly.

La desaparicion de las grandas granjas marca la fin de las espleitacions, sustot céréalières e viticoles. Villeneuve-Lo-Rei dintre en lo ère industrial. Aquel son de fabricas coma l'entrepresa de las sablières Morillon-Corvol o encara las Chantiers de l'Anautita-Seine #que prenon lo relèu de las espleitacions agricòlas e atrason siás una fòrta populacion obrièra, #qu'una granda part n'es d'origina bretonne. La darrièra granda fasa de peuplement de la vila se situa en las ans 1950 e los ans 1960.

Tèxte originau de l'article francés

En 1860, les découvertes archéologiques mettent au jour un hameau gaulois et des fragments de poterie. La présence d'un menhir sur le site témoigne également d'une activité humaine à l'époque néolithique.

Au Sègle XII, des moines défricheurs s'installent sur le site particulièrement boisé et créent le village appelé Villa Nova. À cette époque, les terres de Villeneuve sont possession de l'abbaye Saint-Victor. Nombre de serfs travaillent notamment à la vigne et ce n'est qu'en 1248 que Saint Louis les libère de leur joug.

Le premier propriétaire de Villeneuve semble être Jean d'Ays à qui les terres sont données par le roi Philippe le Bel. Cédé un temps à l'ordre des Chartreux, le domaine est acheté en 1596 par Matthieu Marcel, qui devient premier seigneur de Villeneuve.

Au Sègle XVII, Guillaume du Vair entreprend la construction d'un premier château. Il possède les biens de la seigneurie jusqu'en 1683, date à laquelle Claude Le Peletier s'en rend acquéreur. Haut personnage de l'État (puisqu'il est le successeur de Colbert pour la gestion des finances de Louis XIV), il termine la construction de ce qui sera le château Le Pelletier. Le domaine reste dans la même famille jusqu'en 1734.

À cette date, c'est Nicolas de Ségur qui devient le nouveau seigneur de Villeneuve-le-Roi jusqu'à ce que Louis XV décide de lui racheter ses terres pour agrandir son domaine de Choisy-le-Roi, domaine de chasse, et y établir une faisanderie. La seigneurie proprement dite est achetée en 1765 par Jacques-Alexandre Gautier de Vinfrais, Inspecteur général des chasses de la Varenne du Louvre et officier de la Maréchaussée. Louis XVI viendra quelquefois chasser en ces lieux, jusqu'à la Révolution.

Durant la guerre de 1870, la ville est occupée par l'armée prussienne qui encercle la capitale et le général Von Tümpling établit son état-major au château de l'Abbaye (ancien domaine des Chartreux).

La fin du sègle XIX est marquée par une politique d'urbanisation ayant pour but d'attirer la population parisienne. Pour exemple, le lotissement de 102 hectares du parc de la Faisanderie entrepris dès 1898.

La première gare de Villeneuve le Roi date de 1885 et est en fait l'actuelle gare d'Orly-ville. Construite sur la ligne de ceinture stratégique Valenton/Massy, proche du Haut Pays et à la limite des deux communes, elle porte le nom de "Orly-Villeneuve le Roi". Elle est d'abord desservie par les trains de ceinture, puis par les trains du PO depuis Austerlitz. À la demande des habitants des nouveaux lotissements, En mars 1914, une nouvelle gare dénommée "Villeneuve le Roi-La Faisanderie" est inaugurée sur la ligne de Juvisy. (L'ancienne gare perd alors la mention Villeneuve le Roi et la nouvelle perdra beaucoup plus tard la mention La Faisanderie).

Après la Première Guerre mondiale, les terres cultivables sont elles aussi divisées pour la construction, et ce, de manière significative. À partir de cette époque, la population de la ville croît rapidement, tandis que le territoire de Villeneuve se voit empiété peu à peu par la construction puis l'extension du camp d'aviation d'Orly.

La disparition des grandes fermes marque la fin des exploitations, notamment céréalières et viticoles. Villeneuve-le-Roi entre dans l'ère industrielle. Ce sont des usines comme l'entreprise des sablières Morillon-Corvol ou encore les Chantiers de la Haute-Seine qui prennent le relais des exploitations agricoles et attirent à elles une forte population ouvrière, dont une grande partie est d'origine bretonne. La dernière grande phase de peuplement de la ville se situe dans les années 1950 et les années 1960.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Didier Gonzales    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
480 480 445 423 438 407 406 471 417
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
474 508 485 478 516 549 626 687 782
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 243 1 871 2 780 4 558 8 388 13 747 14 400 14 794 16 715
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
22 300
23 074
21 096
20 512
20 325
18 292
18 531
18 503
18 457
2009 2010
18 495
18 596
18 479
18 568
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]