Le Mesnil-Saint-Firmin

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vila de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
Le Mesnil-Saint-Firmin
Le Mesnil-Saint-Firmin
comuna francesa
[[Imatge:|250px]]
Descripcion de la bandièra
Descripcion dau blason
Descripcion deu sagèth
Latitud
Longitud
Generalitats
Partida de
Sosclassa de
Nomenat d'aprèst
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Situat dens Q621784
País França
Sit oficial
Defautoc.png
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 37′ 45″ N 2° 24′ 41″ E / 49.6292, 2.4114 / 49.6292; 2.4114


Superfícia | 4,14 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
158 m
155 m
122 m
Geografia politica


Region istorica
Estat Flag of France.svg França
Region
22
Picardia Logo Picardie.png
Departament
60
Oise Armas del Departament d'Oise
Arrondiment
Clermont
Canton
Breteuil
Intercom
246000608
des Vallées de la Brêche et de la Noye
Cònsol

DUFLOS David (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
154 ab.
Evolucion de la populacion

226 ab.
Densitat 37,2 ab./km²
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 60120
Còde INSEE 60399


Identificants
BNE


ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Le Mesnil-Saint-Firmin.

Le Mesnil-Saint-Firmin es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Oise e la region de Picardia.

Geografia[modificar | modificar la font]

Lo darrièr remembrement de 2005 a permís de recenser lo affectation de las superfícias seguentas los sieus tipes d'utilizacion.

La municipalitat compta un territòri de 435 ectaras #que

* 414 ectaras de fonzièr pas bastit repartit en :

-325 ectaras de tèrras cultivables;

-89 ectaras de terrens boisés.

  • Lo'n salda 21 ectaras a repartit en :

-18,5 ectaras de terrens constructibles;

-1,5 ectara de camins empierrés;

-1,0 ectara de rotas goudronnées.

La municipalitat a situat, en mejana a l'altitud d'unitat|142|m {{}} Lo ponch mai elevat culmini a unitat|158|m}}

Le dernier remembrement de 2005 à permis de recenser l'affectation des surfaces suivant leurs types d'utilisation.

La commune compte un territoire de 435 hectares dont :

  • 414 hectares de fonzièr non bâti réparti en :

-325 hectares de terres cultivables;

-89 hectares de terrains boisés.

  • Le solde des 21 hectares est réparti en :

-18,5 hectares de terrains constructibles;

-1,5 hectare de chemins empierrés;

-1,0 hectare de routes goudronnées.

La commune est située, en moyenne à l'altitude de 142 m Le point le plus élevé culmine à 158 m


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgLe Mesnil-Saint-Firmin
Comuna amb 463 abitants (2000)Bacouël (2,0km)
Comuna amb 114 abitants (2000)Sérévillers (2,0km)
Comuna amb 182 abitants (2000)Rocquencourt (2,4km)
Comuna amb 142 abitants (2000)Broyes (3,3km)
Comuna amb 365 abitants (2000)Chepoix (3,4km)
Comuna amb 244 abitants (2000)Tartigny (3,6km)
Comuna amb 172 abitants (2000)Plainville (3,6km)


Istòria[modificar | modificar la font]

L'aucupacion del vilatge remonta a l'epòca gauloise (Lo Maisnil). L'epòca Gallo-Romaine veirà lo sieu nom s'associar al primièr avesque d'Amians (Mansionile Sancti Fimini). Existís pas mai #que pauc d'informacions d'archiu sus l'istoric dels luòcs abans la Modèl:S-.

Lo vilatge comportava un imponent castèl fortificat #que #èsser remanié jos la renaissance. Aquel bastiment, facha de blòc de craie, li caliá de manièra versemblant far partida d'un ensems de defensas bastidas a Modèl:La s-, pendent la guèrra de #cent ans. Aquelas defensas avián situat sus las crêtes : Lo Mesnil Sant Signen (altitud 152 m), Beauvoir altitud 152 m), Warmaise (Chepoix) (altitud 144 m) e Folleville (altitud 148 m) sola traça probante encara visibla. Cossí sovent, avián connectat entre elas per sosterranhes.

Lo Mesnil Sant Signen #èsser fins al començament de la Modèl:S-, una dependéncia de Chepoix. De contunh, al nomentament de l'avesque d'Amians, se detla #erigir en curació ligada a l'eleccion de Montdidier.

Fins a Modèl:La s-, lo pòble #èsser lo fief de l'ostal de Estourmel, de contunh a Modèl:La s-, #venir a François de Hautefort procedenta del Périgord, de la siá maire nascuda Marthe de Estourmel.

Lo castèl, fach de craie pauc solid, #èsser en granda part destruit en lo moment del tremoladís de tèrra de mai 1756. Emmanuel Dieudonné De Hautefort (1700-1777), senhor dels luòcs de l'epòca, #far destruir #çò que demorava. #Far reconstruire, sus la part nòbla de l'ancian castèl, una demòra mai modèrn mas fòrça mai modèst (a penas 1/12ème de las bastissas inicialas). Las autras parts aguèron remplaçat per las bastissas d'una granja. Una pichona part del castèl originel es demorat visible fins mai 2009, es una tourelle de cuic #que se trobava en una proprietat privada. Sòlas subsisteix ara qualques pèiras en lo mur d'una grange.

En 1746, la glèisa #èsser rebâtie sus la localizacion de #çò que i aviá #èsser destruida en un incendi e #que se n'ignòra tot. #Sofrir a nòu énormément en lo moment del tremoladís de tèrra de 1756 e #èsser reconstruite dins lo sieu estat actual, finançada per Gabriel Boniface Bazin de 1866 a 1879. La Façada en brique #èsser rebâtie, continuament a las dégâts de la « Granda guèrra », amb los damatges de guèrra l'an 1919.

Lo 19 de decembre de 1773, lo marques de Hautefort vend a Nicolas Antoine Boullenger, lo fief e la distincion del Mesnil Sant Signen. La siá filha, Henriette Cecile Boullenger (1767-1798), se marida en 1791 a Gabriel Bazin (1761-1797), nascut a Grandvillers.

Lo domeni tornarà als sieus fils Gabriel Boniface (1791-1862), humaniste #que #consagrar la siá fortuna a œuvres #que qualques lududes n'an survécu. (Veire de personalitats)

La municipalitat de Sérévillers a #èsser amassada al Mesnil Sant Signen, per ordonnance reial del 3 d'octòbre de 1827 e n'a #èsser separada de nòu l'an 1833.

Lo pòble #conéisser lo sieu apogée pendent la Modèl:S- e perdura fins al començament del Modèl:XXe. Se dénombrait a l'epòca, dos molins a vent, près de la rota reiala de Roan a la Capelle (départementale 930), una distillerie de alcool de gra, una vinaigrerie, una fabrica de «tuiles pannes », una cerveseria, una fabrica de sucre e una fabrica de vidrieres pintadas.

En mai de pichonas espleitacions agricòlas, la ancià fief dels Boullenger, domeni de Gabriel Boniface Bazin, comptava egalament una granja escor e un orphelinat al Mesnil Sant Signen. De fasiá mai de partidas proprietats de la familha una importanta granja en la municipalitat de Rouvroy los merles.

En 1936 Lo Mesnil St Signen comptava encara mai de 320 abitants, per 184 de los nòstres jorns.

L’occupation du village remonte à l’époque gauloise (Le Maisnil). L’époque Gallo-Romaine verra son nom s’associer au premier évêque d’Amiens (Mansionile Sancti Fimini). Il n’existe que peu de renseignements d’archives sur l’historique des lieux avant le Modèl:S-.

Le village comportait un imposant château fortifié qui fut remanié sous la renaissance. Cette construction, faite de bloc de craie, devait vraisemblablement faire partie d’un ensemble de défenses construites au Modèl:S-, durant la guerre de cent ans. Ces défenses étaient situées sur les crêtes : Le Mesnil Saint Firmin (altitude 152 m), Beauvoir altitude 152 m), Warmaise (Chepoix) (altitude 144 m) et Folleville (altitude 148 m) seule trace probante encore visible. Comme souvent, elles étaient reliées entre elles par des souterrains.

Le Mesnil Saint Firmin fut jusqu’au début du Modèl:S-, une dépendance de Chepoix. Puis, à la nomination de l’évêque d’Amiens, on l’érigea en cure rattachée à l’élection de Montdidier.

Jusqu’au Modèl:S-, le village fut le fief de la maison d’Estourmel, puis au Modèl:S-, il vint à François d’Hautefort originaire du Périgord, de sa mère née Marthe d’Estourmel.

Le château, fait de craie peu solide, fut en grande partie détruit lors du tremblement de terre de mai 1756. Emmanuel Dieudonné d’Hautefort (1700-1777), seigneur des lieux de l’époque, fit détruire ce qui restait. Il fit reconstruire, sur la partie noble de l’ancien château, une demeure plus moderne mais beaucoup plus modeste (à peine 1/12ème des édifices initiaux). Les autres parties furent remplacées par les bâtiments d’une ferme. Une petite partie du château originel est restée visible jusqu'en mai 2009, c’est une tourelle d’angle qui se trouvait dans une propriété privée. Seules subsiste maintenant quelques pierres dans le mur d'une grange.

En 1746, l’église fut rebâtie sur l’emplacement de celle qui avait été détruite dans un incendie et dont on ignore tout. Elle souffrit à nouveau énormément lors du tremblement de terre de 1756 et fut reconstruite dans son état actuel, financée par Gabriel Boniface Bazin de 1866 à 1879. La Façade en brique fut rebâtie, suite aux dégâts de la « Grande guerre », avec les dommages de guerre en 1919.

Le 19 décembre 1773, le marquis d’Hautefort vend à Nicolas Antoine Boullenger, le fief et la seigneurie du Mesnil Saint Firmin. Sa fille, Henriette Cecile Boullenger (1767-1798), se marie en 1791 à Gabriel Bazin (1761-1797), né à Grandvillers.

Le domaine reviendra à leur fils Gabriel Boniface (1791-1862), humaniste qui consacra sa fortune à des œuvres dont certaines lui ont survécu. (voir personnalités)

La commune de Sérévillers a été réunie au Mesnil Saint Firmin, par ordonnance royale du 3 octobre 1827 et en a été séparée de nouveau en 1833.

Le village connut son apogée durant le Modèl:S- et perdura jusqu’au début du Modèl:XXe. On dénombrait à l’époque, deux moulins à vent, près de la route royale de Rouen à La Capelle (départementale 930), une distillerie d’alcool de grain, une vinaigrerie, une fabrique de «tuiles pannes », une brasserie, une fabrique de sucre et une fabrique de vitraux peints.

En plus de petites exploitations agricoles, l’ancien fief des Boullenger, domaine de Gabriel Boniface Bazin, comptait également une ferme école et un orphelinat au Mesnil Saint Firmin. De plus faisait partie des propriétés de la famille une importante ferme dans la commune de Rouvroy les merles.

En 1936 Le Mesnil St Firmin comptait encore plus de 320 habitants, pour 184 de nos jours.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 DUFLOS David    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 154, totala: 226
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
237 235 265 257 486 303 320 406 362
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
357 332 328 314 366 329 324 330 370
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
402 412 375 293 331 328 321 315 267
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
200
216
201
214
143
117
139
142
146
2009 2010
150
220
154
226

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]