Angicourt

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vila de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
Angicourt
Angicourt
comuna francesa
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Angicourt 02.jpg
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 18′ 45″ N 2° 30′ 16″ E / 49.3125, 2.50444444444 / 49.3125; 2.50444444444


Superfícia | 4,96 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
120 m
50 m
38 m
Geografia politica


Region istorica
Estat Flag of France.svg França
Region
22
Picardia Logo Picardie.png
Departament
60
Oise Armas del Departament d'Oise
Arrondiment
Clermont
Canton
Liancourt
Intercom
246000921
des Pays d'Oise et d'Halatte
Cònsol

Christian Gressier (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
1 588 ab.
Evolucion de la populacion

1 615 ab.
Densitat 320,16 ab./km²
Autras informacions
Gentilici
Còde postal 60940
Còde INSEE 60013


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Angicourt.

Angicourt es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Oise e la region de Picardia.

Geografia[modificar | modificar la font]


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgAngicourt
Comuna amb 1600 abitants (2000)Rieux (1,5km)
Comuna amb 1606 abitants (2000)Cinqueux (1,7km)
Comuna amb 503 abitants (2000)Verderonne (2,2km)
Comuna amb 2163 abitants (2000)Brenouille (2,4km)
Comuna amb 1476 abitants (2000)Mogneville (2,6km)
Comuna amb 5864 abitants (2000)Villers-Saint-Paul (2,9km)
Comuna amb 740 abitants (2000)Monceaux (3,1km)
Comuna amb 7194 abitants (2000)Liancourt (3,7km)
Comuna amb 2005 abitants (2000)Monchy-Saint-Éloi (3,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Al fil dels sègles, lo nom del vilatge a pas cessat d'evolucionar. Se'n dénombre pas mens de nòu denominacions : Vungiscurth, Angilicurtem, Ungicurtis, Angicurtis, Angicuria, Anglicuria, Angicort, Angilicurtis, Angicurte. Aqueles nomentaments se son transformats al fil del temps en Angicourt. Se parla del vilatge en los mai ancians tèxtes del abbaye Sant-Vaast de Arras (lo pòble e las siás tèrras n'èran la proprietat).

Fichièr:Angicourt, doble portail de las bastissas de la prévôté.JPG
Doble portail de las bastissas de la prévôté de Angicourt.

La legenda vòl que, en 537, sant Vaast #recebre la notícia que Clotaire e la siá maire, Rotilde, l'esperavan a París per usar de los sieus conselhs. Se #retre a la crida del rei, e, en retorn de las siás bonas opinions, #recebre lo pòble de Angicourt. Es egalament dicha #qu'es sus aquelas tèrras #que #nàisser Frédégonde, reina de Neustrie, « Chilpericus Fredegundem duxit uxorem, elegantem e male callidam. Haec in territorio Belvacensi nata Es de familia atque Sancti Vedasti villa Vungiscurth, quam, ut praetulimus, Hlotarius rex dederat nostro patrono » aicí Vungiscurth fach referéncia a Angicourt #que seriá doncas una de las proprietats los mai ancianas de la abbaye doncas qu'ofèrta a l'avesque pauc abans la siá mòrt (540). Lo problèma es que, sus l'afar, las fonts se contradiuen ; es per encobrir #que se parla de legenda.

  1. Çò qu'es vérifiable, es la donation de las tèrras de Angicourt a la abbaye Sant-Vaast per [[Théodoric Ier|Théodoric Sègle I]], confirmat l'an 869 per Charles lo Chauve. Lo pòble es doncas una de las mai ancianas possessions de la abbaye Sant-Vaast de Arras (-Calava). Los sègles seguents veiràn lo pòble cambiar de proprietari a divèrsas recuperacions (per donation entre abbayes sustot) per fin finala tornar als fraires artésiens.

Çò de mès d'interessant es que lo abbaye va erigir Angicourt e las siás tèrras en prévôté. Se o sap mercés a una confirmation dels dreches de sant Vaast facha per l'avesque de Beauvais, Guido, en 1084. Los fraires del abbaye nomenavan un prévôt #que i aviá administrat per un dels fraires del abbaye. Aquel darrièr se desplaçava pas jamai sus las tèrras de la prévôté. D'en un autre luòc, i i aguèt pas jamai de fraire en residéncia a Angicourt ; la prévôté aviá pas del temps que pauc d'importància.

Carrièra de la Glèisa, al centre de Angicourt.

Angicourt, Entre los Modèl:Xe s e Sègle XIs se constituiguèt dins tèrras (per donation de tèrras alentour). Lo prévôt vendrà alavetz un personatge important : al Sègle XIV, del temps que la prévôté prospère, lo prévôt emplís de nombrosas missions. Es lo representant del abbaye davant los tribunals de París, es administrador del collègi de Arras e a lo privilègi de pas aver de comptes a retre #qu'al abbé, a #que ret visita unas fes per an. Es d'en un autre luòc assistit per un tinent (en ajudant) en rason de lo sieu sojorn frequent a París, e s'a un excedent de recèptas, pòt ne dispausar per la crompa de decoracions de la glèisa. Al Sègle XIV, lo prévôt es doncas un autentic senhor. Malgrat aiçò, pauc de traces subsisteixen de la prévôté antany prospère. Sembla qu'aquel siá en rason d'un rapid déclin dempuèi lo Sègle XV. Una dolenta gestion e de nombroses postièrs politics semblan èsser las rasons d'un rapid déclin dempuèi lo Sègle XV e fins al Sègle XVII.

Es cap a 1687 #qu'un nòu prévôt a nomenat per metre de l'òrdre en las questions de la prévôté ; qualques intradas son quitament alavetz dégagés per la prévôté. Es l'arribada de la revolucion francesa #que signa la fin de la prévôté de Angicourt.

Pas subsisteix uèi del prestige de Angicourt que lo doble portail de las bastissas de la prévôté (Sègle XIII) e la glèisa paroissiale Sant-Vaast (Modèl:XIIe s e Sègle XIIIs), modèl d'arquitectura gotica e de proporcions exemplars (per çò qu'es de la comuna).

Au fil des siècles, le nom du village n'a cessé d'évoluer. On en dénombre pas moins de neuf dénominations : Vungiscurth, Angilicurtem, Ungicurtis, Angicurtis, Angicuria, Anglicuria, Angicort, Angilicurtis, Angicurte. Ces nominations se sont transformées au fil du temps en Angicourt. On parle du village dans les plus anciens textes de l'abbaye Saint-Vaast d'Arras (le village et ses terres en étaient la propriété).

Double portail des bâtiments de la prévôté d'Angicourt.

La légende veut que, en 537, saint Vaast reçut la nouvelle que Clotaire et sa mère, Rotilde, l’attendaient à Paris pour user de ses conseils. Il se rendit à l’appel du roi, et, en retour de ses bons avis, il reçut le village d’Angicourt. Il est également dit que c’est sur ces terres que naquit Frédégonde, reine de Neustrie, « Chilpericus Fredegundem duxit uxorem, elegantem et male callidam. Haec in territorio Belvacensi nata est de familia atque Sancti Vedasti villa Vungiscurth, quam, ut praetulimus, Hlotarius rex dederat nostro patrono » ici Vungiscurth fait référence à Angicourt qui serait donc une des propriétés les plus anciennes de l’abbaye puisque offerte à l’évêque peu avant sa mort (540). Le problème est que, sur le sujet, les sources se contredisent ; c'est pour cela que l'on parle de légende.

Ce qui est vérifiable, c'est la donation des terres d'Angicourt à l'abbaye Saint-Vaast par [[Théodoric Ier|Théodoric Sègle I]], confirmé en 869 par Charles le Chauve. Le village est donc une des plus anciennes possessions de l'abbaye Saint-Vaast d'Arras (Pas-de-Calais). Les siècles suivants verront le village changer de propriétaire à plusieurs reprises (par donation entre abbayes notamment) pour finalement revenir aux moines artésiens.

Le plus intéressant est que l'abbaye va ériger Angicourt et ses terres en prévôté. On le sait grâce à une confirmation des droits de saint Vaast faite par l'évêque de Beauvais, Guido, en 1084. Les moines de l'abbaye nommaient un prévôt qui était administré par un des moines de l'abbaye. Ce dernier ne se déplaçait jamais sur les terres de la prévôté. D'ailleurs, il n'y eut jamais de moine en résidence à Angicourt ; la prévôté n'avait alors que peu d'importance.

Rue de l'Église, au centre d'Angicourt.

Angicourt, entre les Modèl:Xe s et Sègle XIs va se constituer en terres (par donation de terres alentour). Le prévôt deviendra alors un personnage important : au Sègle XIV, alors que la prévôté prospère, le prévôt remplit de nombreuses missions. Il est le représentant de l’abbaye devant les tribunaux de Paris, il est administrateur du collège d’Arras et a le privilège de n’avoir de comptes à rendre qu’à l’abbé, à qui il rend visite une fois par an. Il est d’ailleurs assisté par un lieutenant (assistant) en raison de son séjour fréquent à Paris, et s’il a un excédent de recettes, il peut en disposer pour l’achat d’ornements de l’église. Au Sègle XIV, le prévôt est donc un véritable seigneur. Pourtant, peu de traces subsistent de la prévôté jadis prospère. Il semble que ce soit en raison d'un rapide déclin dès le Sègle XV. Une mauvaise gestion et de nombreux facteurs politiques semblent être les raisons d'un rapide déclin dès le Sègle XV et jusqu'au Sègle XVII.

C'est vers 1687 qu'un nouveau prévôt est nommé pour mettre de l'ordre dans les affaires de la prévôté ; des revenus sont même alors dégagés par la prévôté. C'est l'arrivée de la révolution française qui signe la fin de la prévôté d'Angicourt.

Il ne subsiste aujourd'hui du prestige d'Angicourt que le double portail des bâtiments de la prévôté (Sègle XIII) et l'église paroissiale Saint-Vaast (Modèl:XIIe s et Sègle XIIIs), modèle d'architecture gothique et de proportions exemplaires (par rapport à la commune).


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Christian Gressier    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 1588, totala: 1615
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
270 268 279 256 261 272 260 260 241
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
231 223 260 238 239 240 216 197 198
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
295 249 258 395 290 620 632 724 749
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
571
969
1 363
1 495
1 538
1 525
1 653
1 651
1 640
2009 2010
1 603
1 629
1 588
1 615

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]