Macon

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Drapeau arpitan SVG.svg Vila d'Arpitània
Donadas
d · m
Macon
Mâcon
comuna francesa
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Blason Mâcon.svg
Vue de Mâcon.jpg
Mâcon, Lo pont en afranquint la Saône.
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 46° 18′ 23″ N 4° 49′ 53″ E / 46.30627150, 4.83133717 / 46.30627150; 4.83133717


Superfícia | 27 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
347 m
190 m
167 m
Geografia politica


Region istorica Arpitània Armas de Savòia
Parçan Mâconês
Estat Flag of France.svg França
Region
26
Borgonha BLASONBOURGOGNE.PNG
Departament
71
Sòna e Léger Armas del Departament de Sòna e Léger
Arrondiment
Macon (capluòc)
Canton
Canton de
Intercom
247104193
du Mâconnais- Val de Saône
Cònsol

Jean-Patrick Courtois (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
34 040 ab.
Evolucion de la populacion

35 118 ab.
Densitat 1 260,74 ab./km²
Autras informacions
Gentilici mâconnaise, mâconnais (en francés)
Còde postal 71000
Còde INSEE 71270
Sit web http://www.macon.fr/


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Macon.

Macon (nom occitan tradicional[1]; en arpitan: Mâcon; en francés: Mâcon) es una comuna arpitana capitala de Mâconês, situada dins lo departament de Sòna e Léger e la region de Borgonha.

Geografia[modificar | modificar la font]

La vila s'estend sul marge occidental de la Saône, entre la Bressa a l'èst e los monts del Beaujolais al sud. Mâcon Es la vila la mai meridionala de la region Bourgogne, #çò que lududes dona amb los sieus tets de tuiles romanas e las siás façadas acolorides un pichon aire de vila del sud.

A situat a quaranta quilomètres de Borg de Bressa (prefectura del departement del Ain #que la municipalitat n'es limitrophe), a seissanta cinc quilomètres al nòrd de Lion, a quatre #cent quilomètres de París, a #cent cinquanta quilomètres de Genève.

La superficie de Mâcon es 2 699 ectaras #que 576 ectaras d'espacis verdes[2].

La ville s'étend sur la rive occidentale de la Saône, entre la Bresse à l'est et les monts du Beaujolais au sud. Mâcon est la ville la plus méridionale de la région Bourgogne, ce qui lui donne avec ses toits de tuiles romanes et ses façades colorées un petit air de ville du sud.

Elle est située à quarante kilomètres de Bourg-en-Bresse (préfecture du departement de l'Ain dont la commune est limitrophe), à soixante-cinq kilomètres au nord de Lyon, à quatre cents kilomètres de Paris, à cent cinquante kilomètres de Genève.

La superficie de Mâcon est 2 699 hectares dont 576 hectares d’espaces verts[3].


Istòria[modificar | modificar la font]

Lo blason de Mâcon n'a per definicion héraldique : « De caras a tres annelets de sòus ». Aquel blason i auriá utilizat dempuèi la Renaissance.

Blason Mâcon.svg

Çò aglomeracion mâconnaise tira la siá origina de l'establiment d'un oppidum e d'un pòrt fluvial pel pòble celte dels Éduens, sens dobte al començament de la Eer sègle abC. Coneguda alavetz jol nom de Matisco, la vila se desvolòpa rapidament al cors dels dos primièrs sègles de lo nòstre ère.

Al cors del Modèl:IVe sègle, la vila se fortifica.

Al Mièja Edat, Mâcon es çò cap de-luòc d'un comtat ligat al duché de Bourgogne, sièis al extremitat del pont sus la Saône en portant als domenis de Bressa del duché de Savoie. La vila comandava l'accès a l'actual Val Lamartinien, ont lo extremitat sud de la Còsta de Bourgogne pren los primièrs contreforts dels monts del Beaujolais, llaurant la via a las ricas planas de la Loire.

En 1477, al continuament de la mòrt de Charles lo Téméraire, Louis XI confirma los privilègis de la vila e del comte de Mâcon, per las siás cartas brevets[4].

Charles IX, en venent de Chalon, s'artura lo 3 de junh de 1564 dins la vila en lo moment de lo sieu torn de França reial (1564-1566), acompanhat de la Tribunal e dels Grands del reialme : lo sieu fraire lo pòrti d'Anjau, Henri de Navarra, los cardinaux de Borbó e de Lorraine[5]. La vila es estrategica : es una pòrta d'en primièr del reialme potencial pels Suisses o los mercenaires alemands en lo contèxt dels guèrras de religion. I es aculhit per la reina Jeanne de Navarra, dicha la « reina de las Protestants », e mila cinc #cent huguenots.

Del 14 al 21 de setembre 1602, i #aver de las pluèjas contunhas en la region. « La Saône déborda en setembre 1602 amb una òc granda inondacion, #que de memòria d'òme se'n i aviá pas javais vist de indistinta[6]. Lo faubourg Sants-Texans de Maiseau en #èsser mai inondat que los autres e s'i anava pertot en vaissèl, quitament al delà dels Torns de las Carmes, e mai se sián pro avançadas dins la vila. L'aiga dégorgea en aquel endroit ailà pel vièlh fossé amb tant de fúria, #que fasiá mai bruch #qu'una écluse de molin[7]. »[8]

Le blason de Mâcon a pour définition héraldique : « De gueules à trois annelets d'argent ». Ce blason serait utilisé depuis la Renaissance.

Blason Mâcon.svg

L'agglomération mâconnaise tire son origine de l'établissement d'un oppidum et d’un port fluvial par le peuple celte des Éduens, sans doute au début du Ier sègle abC. Connue alors sous le nom de Matisco, la ville se développe rapidement au cours des deux premiers siècles de notre ère.

Au cours du Modèl:IVe siècle, la ville se fortifie.

Au Moyen Âge, Mâcon est le chef-lieu d'un comté rattaché au duché de Bourgogne, sis à l'extrémité du pont sur la Saône menant aux domaines de Bresse du duché de Savoie. La ville commandait l'accès à l'actuel Val Lamartinien, où l'extrémité sud de la Côte de Bourgogne rejoint les premiers contreforts des monts du Beaujolais, ouvrant la voie aux riches plaines de la Loire.

En 1477, à la suite de la mort de Charles le Téméraire, Louis XI confirme les privilèges de la ville et du comte de Mâcon, par ses lettres patentes[9].

Charles IX, venant de Chalon, s’arrête le 3 juin 1564 dans la ville lors de son tour de France royal (1564-1566), accompagné de la Cour et des Grands du royaume : son frère le duc d’Anjou, Henri de Navarre, les cardinaux de Bourbon et de Lorraine[10]. La ville est stratégique : c’est une porte d’entrée du royaume potentielle pour les Suisses ou les mercenaires allemands dans le contexte des guerres de religion. Il y est accueilli par la reine Jeanne de Navarre, dite la « reine des Protestants », et mille cinq cents huguenots.

Du 14 au 21 septembre 1602, il y eut des pluies continuelles dans la région. « La Saône déborda en septembre 1602 avec une si grande inondation, que de mémoire d'homme on n'en avait javais vu de pareille[11]. Le faubourg Saint-Jean de Maiseau en fut plus inondé que les autres et on y allait partout en bateau, même au-delà des Tours des Carmes, quoiqu'elles soient assez avancées dans la ville. L'eau dégorgea en cet endroit là par le vieux fossé avec tant de furie, qu'elle faisait plus de bruit qu'une écluse de moulin[12]. »[13]


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean-Patrick Courtois    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 34040, totala: 35118
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
12 000 10 807 10 653 10 411 12 384 13 515 14 466 15 112 16 783
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
16 546 18 765 19 175 18 239 17 570 19 567 19 669 19 573 18 739
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
18 928 19 059 19 779 18 207 18 427 18 496 19 324 21 073 22 393
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
25 714
33 445
39 344
38 404
37 275
34 469
34 171
33 865
34 298
2009 2010
34 136
35 206
34 040
35 118

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Dins lo TDF de Mistral, en nòrma mistralenca, trobam <Macoun>.
  2. http://www.macon.fr/view/macon_chiffres08.pdfModèl:PDF
  3. http://www.macon.fr/view/macon_chiffres08.pdfModèl:PDF
  4. http://books.google.fr/books?id=J3kUAQAAMAAJ&pg=PAN254 Cartas brevets de Louis XI, Arras, en marces 1477 (1476 abans Pâques)
  5. Modèl:Guèrras de religion-Miquel, p 253
  6. Sul luòc Sant-Pierre del costat de la comuna se pòt legir sus una pèira precintada en un mur a aperaquí 1,75m del sòl :En l'an 1602 l'aiga a esté de cestes autora lo 25 de setembre de 1602. Es totun a supausar qu'aquela pèira i aguèt levat al fur e a mesura de la exhaussement del terren
  7. Istòria de Chalon-sus-Saône per Claude Perry
  8. Las inondacions a França dempuèi o Modèl:Vida sègle fins als nòstres jorns T4 - 1862 - per Maurici Campion
  9. http://books.google.fr/books?id=j3kUAQAAMAAJ&pg=PA254 Lettres patentes de Louis XI, Arras, mars 1477 (1476 avant Pâques)
  10. Pierre Miquel, Les Guerres de religion, Club France Loisirs, 1980, (ISBN 2-7242-0785-8 ), p 253
  11. Sur la place Saint-Pierre du côté de la mairie on peut lire sur une pierre scellée dans un mur à environ 1,75m du sol :En l'année 1602 l'eau a esté de cestes auteur le 25 septembre 1602. Il est toutefois à supposer que cette pierre fut relevée au fur et à mesure de l'exhaussement du terrain
  12. Histoire de Chalon-sur-Saône par Claude Perry
  13. Les inondations en France depuis le Modèl:VIe siècle jusqu'à nos jours T4 - 1862 - par Maurice Champion