Montceaux-Ragny

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vila de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
Montceaux-Ragny
Montceaux-Ragny
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Defautoc.png
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 46° 37′ 18″ N 4° 50′ 38″ E / 46.6216666667, 4.84388888889 / 46.6216666667; 4.84388888889


Superfícia | 2,53 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
425 m
280 m
245 m
Geografia politica


Region istorica
Estat Flag of France.svg França
Region
26
Borgonha BLASONBOURGOGNE.PNG
Departament
71
Sòna e Léger Armas del Departament de Sòna e Léger
Arrondiment
Chalon-sur-Saône
Canton
Sennecey-le-Grand
Intercom
247103765
entre Saône et Grosne
Cònsol

Jean Untermaier (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
36 ab.
Evolucion de la populacion

46 ab.
Densitat 14,23 ab./km²
Autras informacions
Gentilici
Còde postal 71240
Còde INSEE 71308


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Montceaux-Ragny.

Montceaux-Ragny es una comuna francesa, situada dins lo departament de Sòna e Léger e la region de Borgonha.

Geografia[modificar | modificar la font]

Lo territòri de Dintre Saône e Grosne se appuie sul extremitat septentrional dels Monts del Mâconnais, chaine de tucs orientats nòrd/nòrd-es - sud/sud-oèst estrech a l'oèst per la vallée de la Grosne e a l'èst per la plana de la Saône en limit de las culturas de Oc e de Oïl e del Franco-Provençal.

Le territoire d’Entre Saône et Grosne s’appuie sur l’extrémité septentrionale des Monts du Mâconnais, chaine de collines axées nord/nord-est - sud/sud-ouest enserrée à l’ouest par la vallée de La Grosne et à l’est par la plaine de La Saône en limite des cultures d’Oc et d’Oïl et du Franco-Provençal.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgMontceaux-Ragny
Comuna amb 566 abitants (2000)Nanton (2,2km)
Comuna amb 296 abitants (2000)Jugy (2,3km)
Comuna amb 1002 abitants (2000)Laives (2,6km)
Comuna amb 2988 abitants (2000)Sennecey-le-Grand (2,8km)
Comuna amb 178 abitants (2000)Vers (4,3km)
Comuna amb 675 abitants (2000)Boyer (4,4km)
Comuna amb 436 abitants (2000)Étrigny (4,6km)
Comuna amb 354 abitants (2000)Lalheue (4,9km)
Comuna amb 307 abitants (2000)Beaumont-sur-Grosne (5,1km)
Comuna amb 377 abitants (2000)Mancey (5,3km)
Comuna amb 237 abitants (2000)La Chapelle-de-Bragny (5,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Situat al septentrion del principal chainon calcaire dels Monts del Mâconnais, en un pur écrin de verdure e de bòsc, lo pichon vilatge de Montceaux-Ragny compren lo Bourg a 300 mètres d'altitud amb la capèla Santa-Isidore e tres calvaires, lo masatge caseriu d'En Fralin e aquel de Ragny totes situats sul rebord es d'una calga géologique orientat nòrd-sud al pè #que doas fonts jaillissent. Aquela de Fralin, totjorn abondiu, n'apòrta una aiga fraiche a un polit lavoir voûté en cara d'un pichon jardin barrat d'un muret. Aquela de Ragny, mai al sud, alimenti un modèst abreuvoir pels animals de contunh un pichon lavoir.

Las siás aigas se reagrupen en un pichon ruisseau #que seguís la vallée e alimenti de contunh lo parc del castèl de Ruffey. De costum fòrça en calma, lo ruisseau pòt venir en lo moment de las gròssas e longas pluèjas d'abril un autentic torrent dévastant la rota.

Al mièg del XIXe sègle Montceaux-Ragny comptava 50 li cal de vinhas per una populacion de 140 abitants. Après 3 guèrras (1870 – 14/18 e 39/45) e lo phylloxéra la superficie de las vinhas #quèir a mens d'un a e la populacion a solament 16 abitants l'an 1975. I i aviá ja longtemps que l'escòla communale i aviá barrat las siás pòrtas.


La déprise agricòla consecutiva al dépeuplement a modelat lo païsatge en benefici del bòsc #que recobra ara los quatre cinquens dels 253 li cal la comuna.


Del temps que los vessants als sòls superficiales exposicions al sud an ocupat per una vegetacion rasa de pelouses calcaires shutas, domeni dels orchidées, o de primes bòsques de roures marcescents e de buis, los combes dobèrtas al nòrd-oèst demòran frescas, quitament fredas, e possedisson sus sòls colluviaux prigonds de polidas e de rics bòsques de roures sessiles baralhas de hêtres viscuts pel Pic negre, la Chouette hulotte o la Martre, de érables, de encants e de tilleuls. Guèines e blaireaux aprofèchan manques jos las ròcas per se protegir. Las tèrras argilo-calcaires son propices al blat o a la luzerne ; es lo territòri de la Lauseta lulu, del Chevreuil e de la Lèbe.

La vallée es essencialament ocupada per prés de còps humides vorejats de àlbers e de saules têtards. D'abondiuas barralhas e qualques vièlhas òrtas de plen vent provesisson n'ivèrn a l'alimentacion de nombrós passereaux.

La vinha ocupa las coteaux exposicions a l'orient rapidament caud dempuèi los primièrs rais de sol. Qualques ancianas nogueres demòran çà e ailà.

D'ancianas vinhas, uèi a l'abandon, suls marnes calcaires a genévriers tòrnan lentament al bòsc.

Qualques secrètas cadoles, pierriers e murgers en pèiras shutas ont se dauran al sol lo Lézard verd e la Vipère aspic existisson encara çà e ailà mai o mens amagats pel bòsc.

A partir d'ans 1975-1980 lo renauiment de las generacions #permetre l'arribada de nòus abitants atraches per l'interès paysager del luòc e la siá quiétude.

Pichon a pichon las abitacions aguèron restaurat e ocupadas per arribar a una populacion de 50 armas. Las vinhas #èsser replantées mas la ramaderia caprin desaparegut amb lo darrièr paysan del pòble. Sòlas de las bèstias charolaises pasturen ara en tota la vallée.

Una politica voluntarista de préservation del païsatge e del luòc a condusit a l'inscripcion de tot lo territòri communal a l'inventari dels luòcs classificats e un sentier de descobèrta de la natura recor la comuna.

L'anciana carrièra, descarga longtemps municipala, a #èsser reabilitada per venir un teatre de verdure de mai de 400 luòcs ont dels espectacles se desenrotllen l'estiu. Es d'ailà #que debuta la randonnée sul sentier de descobèrta de la natura. Al retorn trobaretz un ponch d'aiga potabla al pè de la comuna.

Divèrses endroits sus aquel sentier, sovent prèps d'un calvaire, ofrisson de polits punts d'enguarda sul pòble, sul païsatge, la glèisa de Sant-Martin-de-Laives, lo Castèl de Ruffey e sus tot lo val de Saône fins al Mont Poupet prèp de Salí-los-Bains en lo #Jurar. Mas atencion la Bise tròba ailà los primièrs reliefs mâconnais e pòt se mostrar fòrça mordante sus la nèu.

A l'èst e en crête, lo Camin dels Fraires (GR 76a), #que condusís lo pelegrin de Sennecey-lo-Grand a Clunhic en una jornada de camina, marca lo limit oriental de la municipalitat en transeünt per la còsta sommitale : 400 m.

Situé au septentrion du principal chainon calcaire des Monts du Mâconnais, dans un pur écrin de verdure et de forêt, le petit village de Montceaux-Ragny comprend le Bourg à 300 mètres d’altitude avec la chapelle Saint-Isidore et trois calvaires, le hameau d’En Fralin et celui de Ragny tous situés sur le rebord est d’une faille géologique orientée nord-sud au pied de laquelle deux sources jaillissent. Celle de Fralin, toujours abondante, apporte une eau fraiche à un beau lavoir voûté en face d’un petit jardin clos d’un muret. Celle de Ragny, plus au sud, alimente un modeste abreuvoir pour les animaux puis un petit lavoir.

Leurs eaux se regroupent en un petit ruisseau qui suit la vallée et ensuite alimente le parc du château de Ruffey. D’habitude très calme, le ruisseau peut devenir lors des grosses et longues pluies d’avril un véritable torrent dévastant la route.

Au milieu du XIXe siècle Montceaux-Ragny comptait 50 ha de vignes pour une population de 140 habitants. Après 3 guerres (1870 – 14/18 et 39/45) et le phylloxéra la superficie des vignes tomba à moins d’un ha et la population à seulement 16 habitants en 1975. Il y avait déjà longtemps que l’école communale avait fermé ses portes.


La déprise agricole consécutive au dépeuplement a modelé le paysage au profit de la forêt qui recouvre maintenant les quatre cinquièmes des 253 ha de la commune.


Alors que les versants aux sols superficiels exposés au sud sont occupés par une végétation rase de pelouses calcaires sèches, domaine des orchidées, ou de maigres forêts de chênes marcescents et de buis, les combes ouvertes au nord-ouest demeurent fraîches, même froides, et possèdent sur des sols colluviaux profonds de belles et riches forêts de chênes sessiles mêlées de hêtres habités par le Pic noir, la Chouette hulotte ou la Martre, d’érables, de charmes et de tilleuls. Renards et blaireaux profitent des failles sous les roches pour s’abriter. Les terres argilo-calcaires sont propices au blé ou à la luzerne ; c’est le territoire de l’Alouette lulu, du Chevreuil et du Lièvre.

La vallée est essentiellement occupée par des prés parfois humides bordés de peupliers et de saules têtards. D’abondantes haies et quelques vieux vergers de plein vent pourvoient en hiver à l’alimentation de nombreux passereaux.

La vigne occupe les coteaux exposés au levant vite chauds dès les premiers rayons de soleil. Quelques anciens noyers demeurent çà et là.

D’anciennes vignes, aujourd’hui à l’abandon, sur les marnes calcaires à genévriers retournent lentement à la forêt.

Quelques secrètes cadoles, pierriers et murgers en pierres sèches où se dorent au soleil le Lézard vert et la Vipère aspic existent encore çà et là plus ou moins cachés par la forêt.

À partir des années 1975-1980 le renouvellement des générations permit l’arrivée de nouveaux habitants attirés par l’intérêt paysager du site et sa quiétude.

Petit à petit les habitations furent restaurées et occupées pour atteindre une population de 50 âmes. Les vignes furent replantées mais l’élevage caprin disparu avec le dernier paysan du village. Seules des bêtes charolaises paissent maintenant dans toute la vallée.

Une politique volontariste de préservation du paysage et du site a conduit à l’inscription de tout le territoire communal à l’inventaire des sites classés et un sentier de découverte de la nature parcourt la commune.

L’ancienne carrière, longtemps décharge municipale, a été réhabilitée pour devenir un théâtre de verdure de plus de 400 places où des spectacles se déroulent l’été. C’est de là que débute la randonnée sur le sentier de découverte de la nature. Au retour vous trouverez un point d’eau potable au pied de la mairie.

Plusieurs endroits sur ce sentier, souvent proches d’un calvaire, offrent de beaux points de vue sur le village, sur le paysage, l’église de Saint-Martin-de-Laives, le Château de Ruffey et sur tout le val de Saône jusqu’au Mont Poupet proche de Salin-les-Bains dans le Jura. Mais attention la Bise rencontre là les premiers reliefs mâconnais et peut se montrer très mordante sur la neige.

A l’est et en crête, le Chemin des Moines (GR 76a), qui conduit le pèlerin de Sennecey-le-Grand à Cluny en une journée de marche, marque la limite orientale de la commune en passant par la côte sommitale : 400 m.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Jean Untermaier    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 36, totala: 46
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
112 109 129 140 101 117 122 114
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
104 115 100 101 117 109 105 85 82
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
89 87 89 55 52 55 52 33 40
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
25
21
16
17
41
57
41
39
37
2009 2010
35
45
36
46

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]