La Frénaye

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vila de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
La Frénaye
La Frénaye
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Defautoc.png
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 31′ 41″ N 0° 34′ 29″ E / 49.5280555556, 0.574722222222 / 49.5280555556; 0.574722222222


Superfícia | 10,02 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
148 m
130 m
30 m
Geografia politica


Region istorica
Estat Flag of France.svg França
Region
23
Nauta Normandia Blason region fr Normandie.svg
Departament
76
Sèina Maritima Armas deu Departament de la Sèina Maritima
Arrondiment
Havre
Canton
Lillebonne
Intercom
200010700
Caux Vallée de Seine
Cònsol

Dominique Annetta (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
1 974 ab.
Evolucion de la populacion

2 025 ab.
Densitat 197,01 ab./km²
Autras informacions
Gentilici
Còde postal 76170
Còde INSEE 76281


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus La Frénaye.

La Frénaye es una comuna francesa, situada dins lo departament de la Sèina Maritima e la region de la Nauta Normandia.

Geografia[modificar | modificar la font]

La Frenaye es la una de las catorze comunas del costat de Lillebonne. Aperten tanben a la comunitat de municipalitats "Caux Vallée de Seine" (C.V.S.).

Per la rota, es a penas mens aluenhadas de lo sieu cap-luòc de arrondissement, Lo Havre (45 km), #que del cap de-luòc de departament, Roan (50 km) mas, dins l'estat actual de las vias de comunicacion, es la vila océane #que se pòt arribar al mai rapidament.

D'una superfícia de 1000 ectaras, La Frenaye es sul trajècte de la G.R.2 en venent de Triquerville, aquel camin de grand randonnée #que connècta Los Andelys al Havre, escalièr lo vallon de Fontaineval, passa al pè del castèl d'aiga prèpa del Bòsc del Parc, manlèva la senta Bayard e bassa cap a Lillebonne pel sentier de la Valette.

Cinc comunas son limitrophes de la Frenaye : Lillebonne, La nòstra Madama-de-Gravenchon, Auberville-la-Campanha, Lintot (#que fa partida del costat de Bolbec) e Touffreville-lo-Cable (del costat de Caudebec-en-Caux). Las siás coordinadas géographiques son 49°32' de latitud Nòrd e 0°34' de longitude Es (al centre del pòble).

La municipalitat de la Frenaye se situa près de la près meridionala del país de Caux e, de las siás nautors, la vallée de la Seine es visibla cap al Sud.

Tresen comuna del costat de Lillebonne, La Frenaye jumelée amb South-Wonston e Untermaiselstein, a situat près de la plataforma pétrochimique de Pòrt-Jérome (La nòstra-Madama-de-Gravenchon - Lillebonne), a unitat|30|km {{}} del Havre e 50 km de Roan.

La Frenaye est l'une des quatorze communes du canton de Lillebonne. Elle appartient aussi à la communauté de communes "Caux Vallée de Seine" (C.V.S.).

Par la route, elle est à peine moins éloignée de son chef-lieu d'arrondissement, Le Havre (45 km), que du chef-lieu de département, Rouen (50 km) mais, en l'état actuel des voies de communication, c'est la cité océane que l'on peut atteindre le plus rapidement.

D'une surface de 1000 hectares, La Frenaye est sur le trajet du G.R.2 venant de Triquerville, ce chemin de grande randonnée qui relie Les Andelys au Havre, escalade le vallon de Fontaineval, passe au pied du château d'eau proche du Bois du Parc, emprunte la sente Bayard et redescend vers Lillebonne par le sentier de la Valette.

Cinq communes sont limitrophes de La Frenaye : Lillebonne, Notre Dame-de-Gravenchon, Auberville-la-Campèstre, Lintot (qui fait partie du canton de Bolbec) et Touffreville-la-Cable (du canton de Caudebec-en-Caux). Ses coordonnées géographiques sont 49°32' de latitude Nord et 0°34' de longitude Est (au centre du village).

La commune de La Frenaye se situe à proximité du bord méridional du pays de Caux et, de ses hauteurs, la vallée de la Seine est visible vers le Sud.

Troisième commune du canton de Lillebonne, La Frenaye jumelée avec South-Wonston et Untermaiselstein, est située à proximité de la plate-forme pétrochimique de Port-Jérome (Notre-Dame-de-Gravenchon - Lillebonne), à 30 km du Havre et 50 km de Rouen.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgLa Frénaye
Comuna amb 612 abitants (2000)Auberville-la-Campèstre (2,1km)
Comuna amb 743 abitants (2000)La Trinité-du-Mont (2,3km)
Comuna amb 9495 abitants (2000)Lillebonne (2,8km)
Comuna amb 383 abitants (2000)Touffreville-la-Cable (3,4km)
Comuna amb 695 abitants (2000)Grand-Camp (3,8km)
Comuna amb 459 abitants (2000)Lintot (4,1km)
Comuna amb 8254 abitants (2000)Notre-Dame-de-Gravenchon (4,3km)
Comuna amb 362 abitants (2000)Anquetierville (4,5km)
Comuna amb 397 abitants (2000)Saint-Nicolas-de-la-Haie (4,8km)
Comuna amb 390 abitants (2000)Triquerville (4,8km)
Comuna amb 828 abitants (2000)Saint-Jean-de-Folleville (4,9km)
Comuna amb 597 abitants (2000)Trouville (5,5km)
Comuna amb 705 abitants (2000)Beuzevillette (5,6km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Aquel vilatge se tròba sus una anciana via romaine #que va de « Juliobona » Lillebonne a « Rotomagus » Roan. Una autra via romaine en connectant « Breviodurum » Brionne, a « Mediolanum » Évreux, travèrsa egalament La Frenaye. Origina del nom de la Frenaye : de fracsineta, issu del latin fracsinus, luòc ont empenhon los frênes. Una legenda conta que Jules César, lo vencedor dels Gaules i auriá recebut un messatge ludut en anonciant que la vila la mai prèpa, « Juliobona » vendiá d'èsser submergée e destruida per un tremoladís de tèrra. En volent pas creire en un tal desastre, #enfonsar lo sieu baston de commandement en lo sòl n'escandalós : se #encobrir vertat es, #qu'aicí al luòc del baston empenh un frêne, mas aiçò demòra una legenda. Lo periòde gallo-romaine es sovent evocada en l'istòria de la nòstra region, de nombroses vestigis an #èsser trobats enregistres an meses a jorn las fondacions de doas plaças militaras en protegint las vias romaines. Una barralha encara espetada a aquel jorn, pòrta lo nom de granja de la Lionnière, aquela granja connectada per un tunèl al amphithéâtre de « Juliobona » i auriá #èsser utilizada per i gardar los leons o unes autres animals sauvatges presentats en lo moment de las fèstas organizadas en aquel amphithéâtre. Lo periòde revolucionari e los évènements de 1789 an pas daissat #que pauc de traça, e de la reaccion de las Frenaysiens a las évènements parisencos del 14 de julhet, demòra pas de testimoniatge dirècte. Lo abolition de la royauté a París lo 21 de setembre de 1792. A la Frenaye, la primièra traça perfectible del cambiament de regim es l'inscripcion nòva en lo registre de las deliberacions del conselh general de la comuna : Modèl:Començament citaAquel jourd’huy dimenge seten jorn d'octòbre mil sèt #cent quatre vint dotze, l'an 1er de la RepublicaModèl:Cita necessàriaModèl:Finala cita Lo 1er en agost 1914 veirà la mobilizacion de 60 parents de familhas e de joves gents, 30 aguèron aucit e cinc portats desapareguts. En 1939, los soldats an mobilizat, en 1940 lo èxode dels Fenaysiens arribat a lo sieu maximal, las rumors suls exactions alemandas los espantan. Pendent aquel periòde de nombroses soldats Frenaysiens aguèron empresonat a Alemanha o #èsser réquisitionnés pel STO (Servici del trabalh obligatòri). Pendent la nuèch del 7 al 8 d'agost de 1944, un bombardier Lancaster de la Royal Aire Força s'es esclafat sul territòri de la comuna. Tres aviateurs britanics an trobat la mòrt e pausan en lo cementèri de la Frenaye[1].

Cap al 30 d'agost de 1944, los alemands an abandonat La Frenaye.

Ce village se trouve sur une ancienne voie romaine qui va de « Juliobona » Lillebonne à « Rotomagus » Rouen. Une autre voie romaine reliant « Breviodurum » Brionne, à « Mediolanum » Évreux, traverse également La Frenaye. Origine du nom de La Frenaye : de fracsineta, issu du latin fracsinus, lieu où poussent les frênes. Une légende raconte que Jules César, le vainqueur des Gaules aurait reçu un message lui annonçant que la ville la plus proche, « Juliobona » venait d’être submergée et détruite par un tremblement de terre. Ne voulant croire en un tel désastre, il enfonça son bâton de commandement dans le sol en criant : si cela est vrai, qu’ici au lieu du bâton pousse un frêne, mais ceci reste une légende. La période gallo-romaine est souvent évoquée dans l’histoire de notre région, de nombreux vestiges ont été retrouvés des fouilles ont mis au jour les fondations de deux postes militaires protégeant les voies romaines. Une ferme encore exploitée à ce jour, porte le nom de ferme de la Lionnière, cette ferme reliée par un tunnel à l’amphithéâtre de « Juliobona » aurait été utilisée pour y garder les lions ou autres animaux sauvages présentés lors des fêtes organisées dans cet amphithéâtre. La période révolutionnaire et les évènements de 1789 n’ont laissé que peu de trace, et de la réaction des Frenaysiens aux évènements parisiens du 14 juillet, il ne reste pas de témoignage direct. L'abolition de la royauté à Paris le 21 septembre 1792. À La Frenaye, la première trace perfectible du changement de régime est l’inscription nouvelle dans le registre des délibérations du conseil général de la commune : Modèl:Début citationCe jourd’huy dimanche septième jour d’octobre mil sept cent quatre vingt douze, l’an 1er de la RépubliqueModèl:Citation nécessaireModèl:Fin citation Le 1er août 1914 verra la mobilisation de 60 pères de familles et de jeunes gens, 30 furent tués et cinq portés disparus. En 1939, les soldats sont mobilisés, en 1940 l’exode des Fenaysiens atteint son maximum, les rumeurs sur les exactions allemandes les effraient. Durant cette période de nombreux soldats Frenaysiens furent emprisonnés en Allemagne ou furent réquisitionnés pour le STO (Service du travail obligatoire). Durant la nuit du 7 au 8 août 1944, un bombardier Lancaster de la Royal Air Force s'est écrasé sur le territoire de la commune. Trois aviateurs britanniques ont trouvé la mort et reposent dans le cimetière de la Frenaye[2].

Vers le 30 août 1944, les allemands ont quitté La Frenaye.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Dominique Annetta    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 1974, totala: 2025
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
616 633 621 624 672 710 700 700 765
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
806 809 818 768 820 861 878 872 835
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
780 715 692 598 577 533 605 630 672
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
683
709
1 080
1 210
1 536
1 566
1 695
1 779
1 860
2009 2010
1 940
1 991
1 974
2 025

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. http://www.xn--armes-dsa.com/informes-evasion/la-frenaye-fr.htm
  2. http://www.xn--armes-dsa.com/rapports-evasion/la-frenaye-fr.htm