Bogny-sur-Meuse

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vila de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
Bogny-sur-Meuse
Bogny-sur-Meuse
comuna francesa
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren Q18043434Q18043435 e  Q18043436
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Blason Bogny-sur-Meuse.svg
Bognyaerienne.jpg
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 51′ 03″ N 4° 46′ 04″ E / 49.8508333333, 4.76777777778 / 49.8508333333; 4.76777777778


Superfícia | 23,16 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
m
150 m
m
Geografia politica


Region istorica
Estat Flag of France.svg França
Region
21
Champanha-Ardena Blason région fr Champagne-Ardenne.svg
Departament
8
Ardenas Armas deu Departament de las Ardenas
Arrondiment
Charleville-Mézières
Canton
Monthermé
Intercom
240800946
Meuse et Semoy
Cònsol

Erik Pilardeau (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
5 478 ab.
Evolucion de la populacion

5 561 ab.
Densitat 236,53 ab./km²
Autras informacions
Gentilici
Còde postal 08120
Còde INSEE 08081


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Bogny-sur-Meuse.

Bogny-sur-Meuse es una comuna francesa del departament de las Ardenas e de la region de Champanha e Ardena.


Geografia[modificar | modificar la font]

Bogny-Sus-Meuse Se situa al se de lo Massís ardennais, dins una zòna forestala vallonnée, traversada per la Meuse.

Bogny-sur-Meuse se situe au sein du Massif ardennais, dans une zone forestière vallonnée, traversée par la Meuse.

Bogny-Sus-Meuse se situa al se del Massís ardennais, dins una zòna forestala vallonnée, traversada per la Meuse.

Bogny-sur-Meuse se situe au sein du Massif ardennais, dans une zone forestière vallonnée, traversée par la Meuse.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgBogny-sur-Meuse
Comuna amb 707 abitants (2000)Joigny-sur-Meuse (2,7km)
Comuna amb 2533 abitants (2000)Monthermé (3,5km)
Comuna amb 1164 abitants (2000)Deville (3,6km)
Comuna amb 68 abitants (2000)Haulmé (3,9km)
Comuna amb 6390 abitants (2000)Nouzonville (4,1km)
Comuna amb 163 abitants (2000)Tournavaux (4,3km)
Comuna amb 489 abitants (2000)Sécheval (5,3km)
Comuna amb 1064 abitants (2000)Thilay (5,7km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Fichièr:Collégiale Sant-Vivon de Braux 1.JPG
Collégiale Sant-Vivon de Braux (façada)

Bogny-sus-Meuse resulta de la fusion de tres pòbles : Castell-Regnault, Braux e Levrezy. Aquela fusion s'es operada en 1967.

Fins en 1629, Castell-Regnault èra lo banc d'una principauté independenta.

Sus la localizacion actuala del monument de la estatua del caval Bayard se levava la fortalesa de Castell-Regnault. En lo moment del érection del monument en 1933, qualques trobalhas an #èsser fachas: de monedas, espasas, puntas de fletxes, vaisselle, e qualques uasses d'animals. D'unas autras trobalhas an #èsser fachas a divèrses periòdes de l'istòria (Modèl:S-, Modèl:S-) sus aquel meteis luòc, en mostrant una aucupacion anteriora a l'epòca medievala d'aquel nin d'agla, d'una superfícia malgrat aiçò pro redusida.

Estatua del caval Bayard

En tant que sobeiranetat independenta, lo sobiran s'es donat drech de batre moneda. Se pòt encara trobar uèi de monedas de Castell-Regnault, sustot dels dobles tournois imitats monedas reialas francesas de l'epòca (Henri IV, Louis XIII ). Cossí pels principautés de Sedan e d'Arcs a la meteissa epòca, la principauté de Castell-Regnault s'i èra riscat en la produccion de tòrças de monedas. Aquela produccion servile aviá per objectiu de ganhar dels sòus en produsint a mendre còst de las monedas imitades e dels escambiar a lo sieu còst real. Lo pes de las monedas èra per exemple inferior al pes de la moneda d'origina. Los metals utilizats podián èsser tanben alliages mens laborioses, del étain per exemple per monedas en sòus.

Las monedas de Castell-Regnault son totas fòrça escassas, a l'excepcion dels dobles tournois pas datats e dels liards. N'efièch, los Estats lassés per aquela produccion frauduleuse an reaccionat en décriant a divèrsas recuperacions las monedas de la principauté e las monedas embargs an alavetz #èsser refondues. Los dobles tournois e los liards an conegut emissions òc importantas #qu'una granda part a subsistit.

Los darrièrs sobirans d'aquela principauté #èsser François de Borbó, prince de Contatz e Louise Marguerite de Lorraine.
Lo prince de Conte èra un prince de la sang reiala, lo sieu cosin germain èra pas d'autre que çò rei Henri IV. De lo sieu costat, la princessa èra la filha del precedent sobiran de Castell-Regnault, Henri lo Balafré.
Lo regna del prince #durar fins en 1614.
Pel continuament la princessa #conservar la principauté fins a la data de 1629, ont la #cedir al rei Louis XIII.


A Modèl:La s-, una activitat métallurgique se desvolòpa suls marges de la Meuse, amb sustot la fabricacion de rodem e dels talhièrs trucats familièrement de las botigas. Se substituissi a una fabricacion gaireben-artesanala, en échoppes de cloutiers. La gròssa botiga, dels entrepreneires Maré e Joseph, ancians cloutiers eles-meteisses, ven pro rapidament la boulonnerie la mai importanta del departament. La siá activitat cessa gaireben totalament pendent la Segonda Guèrra mondiala. La fabrica barre las siás pòrtas l'an 1953. En relacion amb las autras entrepresas mitoyennes, una bona part a uèi barrat las siás pòrtas, mas qualques unas-unas subsisteixen e mantenon aquela tradicion obrièra e aquel saber-far métallurgique.

Collégiale Saint-Vivent de Braux (façade)

Bogny-sur-Meuse résulte de la fusion de trois villages : Château-Regnault, Braux et Levrezy. Cette fusion s'est opérée en 1967.

Jusqu'en 1629, Château-Regnault était le siège d'une principauté indépendante.

Sur l'emplacement actuel du monument de la statue du cheval Bayard se dressait la forteresse de Château-Regnault. Lors de l'érection du monument en 1933, quelques trouvailles ont été faites: monnaies, épées, pointes de flèches, vaisselle, et quelques os d'animaux. D'autres trouvailles ont été faites à diverses périodes de l'histoire (Modèl:S-, Modèl:S-) sur ce même site, montrant une occupation antérieure à l'époque médiévale de ce nid d'aigle, d'une surface pourtant assez réduite.

Statue du cheval Bayard

En tant que souveraineté indépendante, les souverains se sont donnés droit de battre monnaie. On peut encore trouver aujourd'hui des monnaies de Château-Regnault, notamment des doubles tournois imités des monnaies royales françaises de l'époque (Henri IV, Louis XIII ). Comme pour les principautés de Sedan et d'Arches à la même époque, la principauté de Château-Regnault s'était hasardée dans la production de fausses monnaies. Cette production servile avait pour but de gagner de l'argent en produisant à moindre coût des monnaies imitées et de les échanger à leur coût réel. Le poids des monnaies était par exemple inférieur au poids de la monnaie d'origine. Les métaux utilisés pouvaient être aussi des alliages moins coûteux, de l'étain par exemple pour des monnaies en argent.

Les monnaies de Château-Regnault sont toutes très rares, à l'exception des doubles tournois non datés et des liards. En effet, les États lassés par cette production frauduleuse ont réagi en décriant à plusieurs reprises les monnaies de la principauté et les monnaies saisies ont alors été refondues. Les doubles tournois et les liards ont connu des émissions si importantes qu'une grande partie a subsisté.

Les derniers souverains de cette principauté furent François de Bourbon, prince de Conti et Louise Marguerite de Lorraine.
Le prince de Conti était un prince du sang royal, son cousin germain n'était autre que le roi Henri IV. De son côté, la princesse était la fille du précédent souverain de Château-Regnault, Henri le Balafré.
Le règne du prince dura jusqu'en 1614.
Par la suite la princesse conserva la principauté jusqu'à la date de 1629, où elle la céda au roi Louis XIII.


Au Modèl:S-, une activité métallurgique se développe sur les rives de la Meuse, avec notamment la fabrication de boulons et des ateliers appelés familièrement des boutiques. Elle se substitue à une fabrication quasi-artisanale, dans des échoppes de cloutiers. La grosse boutique, des entrepreneurs Maré et Joseph, anciens cloutiers eux-mêmes, devient assez rapidement la boulonnerie la plus importante du département. Son activité cesse presque entièrement durant la Deuxième Guerre mondiale. L'usine ferme ses portes en 1953. Concernant les autres entreprises mitoyennes, une bonne partie a aujourd'hui fermé ses portes, mais quelques-unes subsistent et maintiennent cette tradition ouvrière et ce savoir-faire métallurgique.

Fichièr:Collégiale Sant-Vivon de Braux 1.JPG
Collégiale Sant-Vivon de Braux (façada)

Bogny-sus-Meuse resulta de la fusion de tres pòbles : Castell-Regnault, Braux e Levrezy. Aquela fusion s'es operada en 1967.

Fins en 1629, Castell-Regnault èra lo banc d'una principauté independenta.

Sus la localizacion actuala del monument de la estatua del caval Bayard se levava la fortalesa de Castell-Regnault. En lo moment del érection del monument en 1933, qualques trobalhas an #èsser fachas: de monedas, espasas, puntas de fletxes, vaisselle, e qualques uasses d'animals. D'unas autras trobalhas an #èsser fachas a divèrses periòdes de l'istòria (Modèl:S-, Modèl:S-) sus aquel meteis luòc, en mostrant una aucupacion anteriora a l'epòca medievala d'aquel nin d'agla, d'una superfícia malgrat aiçò pro redusida.

Estatua del caval Bayard

En tant que sobeiranetat independenta, lo sobiran s'es donat drech de batre moneda. Se pòt encara trobar uèi de monedas de Castell-Regnault, sustot dels dobles tournois imitats monedas reialas francesas de l'epòca (Henri IV, Louis XIII ). Cossí pels principautés de Sedan e d'Arcs a la meteissa epòca, la principauté de Castell-Regnault s'i èra riscat en la produccion de tòrças de monedas. Aquela produccion servile aviá per objectiu de ganhar dels sòus en produsint a mendre còst de las monedas imitades e dels escambiar a lo sieu còst real. Lo pes de las monedas èra per exemple inferior al pes de la moneda d'origina. Los metals utilizats podián èsser tanben alliages mens laborioses, del étain per exemple per monedas en sòus.

Las monedas de Castell-Regnault son totas fòrça escassas, a l'excepcion dels dobles tournois pas datats e dels liards. N'efièch, los Estats lassés per aquela produccion frauduleuse an reaccionat en décriant a divèrsas recuperacions las monedas de la principauté e las monedas embargs an alavetz #èsser refondues. Los dobles tournois e los liards an conegut emissions òc importantas #qu'una granda part a subsistit.

Los darrièrs sobirans d'aquela principauté #èsser François de Borbó, prince de Contatz e Louise Marguerite de Lorraine.
Lo prince de Conte èra un prince de la sang reiala, lo sieu cosin germain èra pas d'autre que çò rei Henri IV. De lo sieu costat, la princessa èra la filha del precedent sobiran de Castell-Regnault, Henri lo Balafré.
Lo regna del prince #durar fins en 1614.
Pel continuament la princessa #conservar la principauté fins a la data de 1629, ont la #cedir al rei Louis XIII.


A Modèl:La s-, una activitat métallurgique se desvolòpa suls marges de la Meuse, amb sustot la fabricacion de rodem e dels talhièrs trucats familièrement de las botigas. Se substituissi a una fabricacion gaireben-artesanala, en échoppes de cloutiers. La gròssa botiga, dels entrepreneires Maré e Joseph, ancians cloutiers eles-meteisses, ven pro rapidament la boulonnerie la mai importanta del departament. La siá activitat cessa gaireben totalament pendent la Segonda Guèrra mondiala. La fabrica barre las siás pòrtas l'an 1953. En relacion amb las autras entrepresas mitoyennes, una bona part a uèi barrat las siás pòrtas, mas qualques unas-unas subsisteixen e mantenon aquela tradicion obrièra e aquel saber-far métallurgique.

Collégiale Saint-Vivent de Braux (façade)

Bogny-sur-Meuse résulte de la fusion de trois villages : Château-Regnault, Braux et Levrezy. Cette fusion s'est opérée en 1967.

Jusqu'en 1629, Château-Regnault était le siège d'une principauté indépendante.

Sur l'emplacement actuel du monument de la statue du cheval Bayard se dressait la forteresse de Château-Regnault. Lors de l'érection du monument en 1933, quelques trouvailles ont été faites: monnaies, épées, pointes de flèches, vaisselle, et quelques os d'animaux. D'autres trouvailles ont été faites à diverses périodes de l'histoire (Modèl:S-, Modèl:S-) sur ce même site, montrant une occupation antérieure à l'époque médiévale de ce nid d'aigle, d'une surface pourtant assez réduite.

Statue du cheval Bayard

En tant que souveraineté indépendante, les souverains se sont donnés droit de battre monnaie. On peut encore trouver aujourd'hui des monnaies de Château-Regnault, notamment des doubles tournois imités des monnaies royales françaises de l'époque (Henri IV, Louis XIII ). Comme pour les principautés de Sedan et d'Arches à la même époque, la principauté de Château-Regnault s'était hasardée dans la production de fausses monnaies. Cette production servile avait pour but de gagner de l'argent en produisant à moindre coût des monnaies imitées et de les échanger à leur coût réel. Le poids des monnaies était par exemple inférieur au poids de la monnaie d'origine. Les métaux utilisés pouvaient être aussi des alliages moins coûteux, de l'étain par exemple pour des monnaies en argent.

Les monnaies de Château-Regnault sont toutes très rares, à l'exception des doubles tournois non datés et des liards. En effet, les États lassés par cette production frauduleuse ont réagi en décriant à plusieurs reprises les monnaies de la principauté et les monnaies saisies ont alors été refondues. Les doubles tournois et les liards ont connu des émissions si importantes qu'une grande partie a subsisté.

Les derniers souverains de cette principauté furent François de Bourbon, prince de Conti et Louise Marguerite de Lorraine.
Le prince de Conti était un prince du sang royal, son cousin germain n'était autre que le roi Henri IV. De son côté, la princesse était la fille du précédent souverain de Château-Regnault, Henri le Balafré.
Le règne du prince dura jusqu'en 1614.
Par la suite la princesse conserva la principauté jusqu'à la date de 1629, où elle la céda au roi Louis XIII.


Au Modèl:S-, une activité métallurgique se développe sur les rives de la Meuse, avec notamment la fabrication de boulons et des ateliers appelés familièrement des boutiques. Elle se substitue à une fabrication quasi-artisanale, dans des échoppes de cloutiers. La grosse boutique, des entrepreneurs Maré et Joseph, anciens cloutiers eux-mêmes, devient assez rapidement la boulonnerie la plus importante du département. Son activité cesse presque entièrement durant la Deuxième Guerre mondiale. L'usine ferme ses portes en 1953. Concernant les autres entreprises mitoyennes, une bonne partie a aujourd'hui fermé ses portes, mais quelques-unes subsistent et maintiennent cette tradition ouvrière et ce savoir-faire métallurgique.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Erik Pilardeau    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 5478, totala: 5561
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 015 1 059 1 057 1 271 1 299 1 498 1 522 1 657 1 703
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
- - 2 154 2 407 2 540 2 854 2 841 2 836 2 778
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 065 3 093 3 384 2 907 3 023 3 031 2 761 2 306 2 680
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
3 098
6 715
6 855
6 261
5 981
5 838
5 601
5 566
5 531
2009 2010
5 510
5 592
5 478
5 561

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]