Athies-sous-Laon

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vila de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
Athies-sous-Laon
Athies-sous-Laon
comuna francesa
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Mairie Athies sous Laon.jpg
Mairie d'Athies-sous-Laon
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 34′ 26″ N 3° 41′ 02″ E / 49.5738888889, 3.68388888889 / 49.5738888889; 3.68388888889


Superfícia | 15,44 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
87 m
70 m
64 m
Geografia politica


Region istorica
Estat Flag of France.svg França
Region
22
Picardia Logo Picardie.png
Departament
2
Aisne Armas deu Departament d'Aisne
Arrondiment
Laon
Canton
Laon-Sud
Intercom
240200410
du Laonnois
Cònsol

Yves Brun (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
2 515 ab.
Evolucion de la populacion

2 569 ab.
Densitat 162,89 ab./km²
Autras informacions
Gentilici
Còde postal 02840
Còde INSEE 02028


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Athies-sous-Laon.

Athies-sous-Laon es una comuna francesa del departament d'Aisne e de la region de Picardia.


Geografia[modificar | modificar la font]


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgAthies-sous-Laon
Comuna amb 767 abitants (2000)Chambry (2,8km)
Comuna amb 369 abitants (2000)Samoussy (3,8km)
Comuna amb 26463 abitants (2000)Laon (4,3km)
Comuna amb 376 abitants (2000)Eppes (4,4km)
Comuna amb 347 abitants (2000)Parfondru (5,5km)
Comuna amb 1591 abitants (2000)Bruyères-et-Montbérault (5,6km)
Comuna amb 238 abitants (2000)Monceau-le-Waast (5,6km)
Comuna amb 248 abitants (2000)Veslud (5,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Situat sus la cauçada Gallo-Romaine Rems-Vermant (près de Sant Quentin, sembla que lo nom Athies venga de « attegium » #qu'en bas latin significava un villatge « de attegia » sòrta de cabane en bòsc e en cana. N'efièch, lo villatge de qualques cabanas modèstas se situa a aquela epòca al mièg del bòsc de Samoussy #qu'èra pro marécageuse. Los primièrs athisiens èran benlèu de simples bûcherons, o plan Athies es nascut del regroupement d'òmes a l'entorn d'un relèu de la via gallo-romaine, es malaisida d'o dire. A la Mièja Edat, las chanoines del capítol de la catedrala de Laon dominan lo laonnois, aital las tèrras liberadas pel défrichement del bòsc son sulpic annexades pels religioses. Sus las siás planas, lo blat es la principala cultura, mas "la butte de las vinhas" remembra que lo laonnois èra una region viticole a aquela epòca. Per la "commodité" dels nombroses pelegrins #que traversavan los marais per retre's a Liesse, una nòva via i aguès bastit, es l'autre ais de Athies.

Fins a la Revolucion, las paysans los mai pauras trabalhavan per las chanoines. Malgrat aiçò, existissiá cultivateurs mai facils #que venián la siá produccion suls mercats de Laon. La Revolucion met finala al domeni dels chanoines, las siás tèrras vengudas bens nacionales aguèron vendut per lòts al paysans facils del pòble.

Per la siá situacion, Athies foguèsse sovent la victima de las guèrras. Las desparièras tropas #que siégèrent Laon #ocasionar de nombrosas destruccions e victimas. En 1814 pendent la campanha de França, lo 9 de març los soldats del General Marmont #caçar las tropas prussiennes #que #cremar totalament Athies en lo moment de la siá fugida. Pendent la nuèch del 10, aquelas darrièras #tornar e #metre en fugida los franceses #que se #replegar sus Festieux. La déroute de Marmont #demorar celèbra en l'istòria : lo "Hurrah de Athies". Los athisiens #èsser encara ocupats l'an 1870 e pendent los 4 ans de la primièra guèrra mondiala. En lo moment de la siá jubilacion l'an 1918, las tropas alemandas piégèrent la granja "L'ostal-Bleue" e #parlar la mòrt de 48 soldats franceses après la desliurança de Laon. [...] Del temps que lo 13 d'Octòbre e los jorns seguents los Laonnois son tot a la siá jòia, #çò qu'es naturala, un òrre drama se produsiguèt tres jorns mai tard lo 16 d'Octòbre. Dels desafias de la 3e companhiá de la 30e R.I. Se tròban près del «Ostal Bleue» a Athies. Van e venon, lo un de dintratz eles empenh un pauc la pòrta cochère es lo drama horrorós, un carretó a #èsser dissimulada darrièr d'aquela pòrta, tres minas son agencées, l'explosion de produch, los 48 soldats an aucit, déchiquetés. Lo país en essent deslotjat, testimònis. Una madama, Madame Mareillat fa elevar un monument, es ailà #que s'entèrri los soldats, #que seràn ultérieurement transportès al cementèri de Soupir. [...] Extrach de "Detla aucupacion de 1914-1918 a Laon - Coma las Laonnois an vist la siá desliurança de 13 d'Octòbre 1918" del Sr. Pierre Lefevre.

Pendent l'aucupacion de 1940-1944, los Alemands #contunhar en 1942 lo bastiment del camp de aviation Laon/Athies (conegut a l'ora d'ara jol appellation "pistas de Samoussy") #que i aviá #èsser començat pels Franceses. I aguèt utilizat per la caça aeriana de defensa alemanda contra las bombardiers angleses de contunh americanes. La basa aeriana i aguès représ als alemands pels Americanes l'an 1944 e #servir de basa per las bombardiers B26 Marauder #que partissián en mission a lo-dessus de l'Alemanha. dins lo pòble, prèp de Samoussy, se pòt veire una stèle a la memòria de las aviateurs de la 323e grop de bombardement #que stationna sus la basa A-69 Laon/Athies d'octòbre 1944 en febrièr 1945 En febrièr 1945, an remplaçat pels bombardiers leugièrs A26 Invader de la 416e grop de bombardement. Lo 3 de mai de 1945, eles décolleront de las pistas de Athies per la siá darrièra mission a Euròpa e sembla la darrièra mission d'un A26 a Euròpa. Dempuèi son a l'abandon, mas an benlèu trobat un futur amb un projècte d'escòla de pilotage ... Los mai ancians de dintra-nos coneisson lo subernòm #que i aviá donat dins lo nòstre pòble "Athies los balais". N'efièch Athies i aviá conegut fins a la segonda guèrra per la fabricacion de balais.

Mercés a la siá proximitat amb Laon, la èxode rurala a pas pas amendrit la populacion de lo nòstre pòble. Plan al contrari, lo pòble atrai de nombrosas familhas #que cercan un marc de vida agréable sens èsser aluenhadas commodités de las vilas. Athies Ofèrta per eles la campanha dins la vila.

Font: luòc internet "ISTÒRIA DE PÒBLE"

Situé sur la chaussée Gallo-Romaine Reims-Vermant (près de Saint Quentin, il semble que le nom Athies vienne de « attegium » qui en bas latin signifiait un village « d'attegia » sorte de cabane en bois et en roseau. En effet, le village de quelques cabanes modestes se situe à cette époque au milieu de la forêt de Samoussy qui était assez marécageuse. Les premiers athisiens étaient peut-être de simples bûcherons, ou bien Athies est né du regroupement d'hommes autour d'un relais de la voie gallo-romaine, il est difficile de le dire. Au Moyen Âge, les chanoines du chapitre de la cathédrale de Laon dominent le laonnois, ainsi les terres libérées par le défrichement de la forêt sont aussitôt annexées par les religieux. Sur ses plaines, le blé est la principale culture, mais "la butte des vignes" rappelle que le laonnois était une région viticole à cette époque. Pour la "commodité" des nombreux pèlerins qui traversaient les marais pour se rendre à Liesse, une nouvelle voie fût construite, elle est l'autre axe d'Athies.

Jusqu'à la Révolution, les paysans les plus pauvres travaillaient pour les chanoines. Cependant, il existait des cultivateurs plus aisés qui vendaient leur production sur les marchés de Laon. La Révolution met fin à la domination des chanoines, leurs terres devenues biens nationaux furent vendues par lots au paysans aisés du village.

Par sa situation, Athies fût souvent la victime des guerres. Les différentes troupes qui siégèrent Laon occasionnèrent de nombreuses destructions et victimes. En 1814 pendant la campagne de France, le 9 mars les soldats du Général Marmont chassèrent les troupes prussiennes qui brûlèrent entièrement Athies lors de leur fuite. Pendant la nuit du 10, ces dernières revinrent et mirent en fuite les français qui se replièrent sur Festieux. La déroute de Marmont resta célèbre dans l'histoire : le "Hurrah d'Athies". Les athisiens furent encore envahis en 1870 et pendant les 4 années de la première guerre mondiale. Lors de leur retraite en 1918, les troupes allemandes piégèrent la ferme "La maison-Bleue" et causèrent la mort de 48 soldats français après la libération de Laon. [...] Tandis que le 13 Octobre et les jours suivants les Laonnois sont tout à leur joie, ce qui est naturel, un horrible drame va se produire trois jours plus tard le 16 Octobre. Des braves de la 3e compagnie du 30e R.I. se trouvent près de la «Maison Bleue» à Athies. Ils vont et viennent, l'un d'entre eux pousse un peu la porte cochère c'est le drame affreux, une brouette a été dissimulée derrière cette porte, trois mines sont agencées, l'explosion de produit, les 48 soldats sont tués, déchiquetés. Le pays étant évacué, pas de témoins. Une dame, Madame Mareillat fait élever un monument, c'est là qu'on enterre les soldats, qui seront ultérieurement transportés au cimetière de Soupir. [...] Extrait de "L'occupation de 1914-1918 à Laon - Comment les Laonnois ont vu leur libération de 13 Octobre 1918" de M. Pierre Lefevre.

Pendant l'occupation de 1940-1944, les Allemands continuèrent en 1942 la construction du champ d'aviation Laon/Athies (connu actuellement sous l'appellation "pistes de Samoussy") qui avait été commencé par les Français. Il fut utilisé par la chasse aérienne de défense allemande contre les bombardiers anglais puis américains. La base aérienne fût reprise aux allemands par les Américains en 1944 et servit de base pour les bombardiers B26 Marauder qui partaient en mission au-dessus de l'Allemagne. Dans le village, proche de Samoussy, on peut voir une stèle à la mémoire des aviateurs du 323e groupe de bombardement qui stationna sur la base A-69 Laon/Athies d'octobre 1944 à février 1945 En février 1945, ils sont remplacés par les bombardiers légers A26 Invader du 416e groupe de bombardement. Le 3 mai 1945, ils décolleront des pistes d'Athies pour leur dernière mission en Europe et semble-t-il la dernière mission d'un A26 en Europe. Depuis elles sont à l'abandon, mais elles ont peut-être trouvé un avenir avec un projet d'école de pilotage ... Les plus anciens d'entre-nous connaissent le surnom qui était donné à notre village "Athies les balais". En effet Athies était connu jusqu'à la deuxième guerre pour la fabrication de balais.

Grâce à sa proximité avec Laon, l'exode rural n'a pas diminué la population de notre village. Bien au contraire, le village attire de nombreuses familles qui cherchent un cadre de vie agréable sans être éloignées des commodités des villes. Athies offre pour eux la campagne à la ville.

Source: site internet "HISTOIRE DE VILLAGE"

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Yves Brun    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 2515, totala: 2569
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
520 640 688 727 931 940 997 1 030 1 049
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 043 996 1 065 1 028 1 036 1 043 1 092 1 131 1 130
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 072 1 046 1 068 1 245 1 210 1 184 1 245 1 328 1 241
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 252
1 599
1 881
2 075
2 124
2 132
2 230
2 307
2 385
2009 2010
2 462
2 516
2 515
2 569

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]