Ressons-le-Long

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vilatge de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
Ressons-le-Long
Ressons-le-Long
comuna francesa
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Blason ville fr Ressons-le-long (Aisne).svg
Defautoc.png
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 49° 23′ 20″ N 3° 08′ 58″ E / 49.3888888889, 3.14944444444 / 49.3888888889; 3.14944444444


Superfícia | 10,55 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
150 m
70 m
37 m
Geografia politica


Region istorica
Estat Flag of France.svg França
Region
22
Picardia Logo Picardie.png
Departament
2
Aisne Armas deu Departament d'Aisne
Arrondiment
Soissons
Canton
Vic-sur-Aisne
Intercom
240200436
du Pays de la Vallée de l'Aisne
Cònsol

Nicolas Rébérot (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
755 ab.
Evolucion de la populacion

791 ab.
Densitat 71,56 ab./km²
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 02290
Còde INSEE 02643


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Ressons-le-Long.

Ressons-le-Long es una comuna francesa del departament d'Aisne e de la region de Picardia.


Geografia[modificar | modificar la font]

Amics internautas, aquel article, coma fòrça d'articles sus wikipédia, es partial e incomplèt. Partial, Perque redigit per gents d'un grop local pas indentificable e pas d'objectius. Aquel article a, de nombrosas fes, #èsser vandalisé. N'efièch, de las gents d'un autre grop local pas identificat, mas d'objectius, an temptat de restablir la vertat e de completar #çò que semblava èsser necessària de l'èsser. Lo restabliment d'informacions tòrces en essent mai facila, mercés a l'istoric, que la correction objectiva, avètz convidat a èsser fòrça dubitatif sus #çò que i a escrich.

Al limit del Soissonnais e del Valís, lo terroir bassa d'un serral escarpé amb los sieus soubassements crayeux recoberts de bòsc per se dobrir sus la vallée de la Aisne e los sieus sòls variats, emblavés de culturas, près del pol agro-alimentaire de Vic-sus-Aisne.

Lo vilatge amb las siás carrièras aérées e los sieus ostals en pèira calcaire e a enduit se éparpille dins nòus quartièrs e se étire sus sièis quilomètres.

A l'Èst, en venent de Soissons:

  • Pontarcher, amb lo sieu ancian molin a papièr sul Ru de Retz e la siá anciana maladrerie sul luòc del camp romain[ref. necessària] #que defendiá un pont sus l'Aisne.
  • Gorgny, Après la Crotz del Jubilé, amb lo lavoir e lo Torn Blanchard.
  • Mainville E lo castèl de la XVIIIen sègle
  • Lo centre-bourg, e la glèisa (visita a demandar dins la Comuna) environada de la Comuna-escor, del cafè-tabac (barrat) e del Marais Sant-Georges.
  • Poulandon E lo solar en datant de la XVen sègle près de la motte féodale.
  • La Montanha, amb la granja de abbaye e lo lavoir de la Grua.
  • Lo Cheneux, sus un pichon promontori.
  • Lo Montois, e lo sieu castèl de la XIXen sègle.

E a l'Oèst cap a Compenha,

  • La Vaca Negra, amb la siá estacion #que servís pas mai e las siás indústrias e de comèrcis. (A aver de besonh)

Amis internautes, cet article, comme beaucoup d'articles sur wikipédia, est partial et incomplet. Partial, car rédigé par des gens d'un groupe local non identifiable et non objectifs. Cet article a, de nombreuses fois, été vandalisé. En effet, des gens d'un autre groupe local non identifié, mais objectifs, ont tenté de rétablir la vérité et de compléter ce qui semblait être nécessaire de l'être. Le rétablissement d'informations fausses étant plus aisée, grâce à l'historique, que la correction objective, vous êtes invités à être très dubitatif sur ce qui y est écrit.

À la limite du Soissonnais et du Valois, le terroir descend d’un coteau escarpé avec ses soubassements crayeux recouverts de forêt pour s’ouvrir sur la vallée de l’Aisne et ses sols variés, emblavés de cultures, à proximité du pôle agro-alimentaire de Vic-sur-Aisne.

Le village avec ses rues aérées et ses maisons en pierre calcaire et à enduit s'éparpille en neuf quartiers et s’étire sur six kilomètres.

À l’Est, venant de Soissons:

  • Pontarcher, avec son ancien moulin à papier sur le Ru de Retz et son ancienne maladrerie sur le lieu du camp romain[ref. necessària] qui défendait un pont sur l’Aisne.
  • Gorgny, après la Croix du Jubilé, avec le lavoir et la Tour Blanchard.
  • Mainville et le château du XVIIIen siècle
  • Le centre-bourg, et l'église (visite à demander à la Mairie) entourée de la Mairie-école, du café-tabac (fermé) et du Marais Saint-Georges.
  • Poulandon et le manoir datant du XVen siècle près de la motte féodale.
  • La Montagne, avec la ferme d’abbaye et le lavoir de la Grue.
  • Le Cheneux, sur un petit promontoire.
  • Le Montois, et son château du XIXen siècle.

Et à l’Ouest vers Compiègne,

  • La Vache Noire, avec sa gare qui ne sert plus et ses industries et commerces. (A préciser)

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgRessons-le-Long
Comuna amb 227 abitants (2000)Saint-Bandry (2,3km)
Comuna amb 593 abitants (2000)Berny-Rivière (2,6km)
Comuna amb 1146 abitants (2000)Ambleny (2,6km)
Comuna amb 1718 abitants (2000)Vic-sur-Aisne (3,3km)
Comuna amb 660 abitants (2000)Montigny-Lengrain (4,0km)
Comuna amb 420 abitants (2000)Saint-Christophe-à-Berry (4,1km)
Comuna amb 528 abitants (2000)Fontenoy (4,2km)
Comuna amb 183 abitants (2000)Courtieux (4,3km)
Comuna amb 136 abitants (2000)Laversine (4,4km)
Comuna amb 112 abitants (2000)Cutry (5,1km)
Comuna amb 468 abitants (2000)Cœuvres-et-Valsery (5,5km)
Comuna amb 293 abitants (2000)Osly-Courtil (5,8km)
Comuna amb 303 abitants (2000)Bitry (5,8km)
Comuna amb 214 abitants (2000)Nouvron-Vingré (5,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Los Municipalités creadas per la Edit de Junh 1787 #aver las siás primièras reünions dins los primièrs meses de l'an 1788. Lo primièr registre comença aital : "Registre en relacion amb los actes de deliberacions e procèsses-verbales de la Municipalité de Ressons del 4 de març de 1788".

Dempuèi los primièrs jorns de l'an 1790 de notícias municipalités an constituit. Dimenge 14 de febrièr 1790 los ciutadans actius de la comunitat de Ressons la Longitud an convocat per la composicion de la Municipalité. Pierre Ignieux, laboureur, a elegit Cònsol amb 26 votz sus 46 votants : es lo primièr Cònsol de la Comuna.

Lista dels cònsols de la comuna

  • 14/02/1790 IGNIEUX Pierre - 11/04/1795 LUCOT Philippe
  • 13/11/1791 GUERIN Charles - 08/11/1795 MANSIER Louis
  • 07/10/1792 TOUPET Claude - 02/04/1797 AMORY Simon

La Constitucion de la An III indicava qu'en cada municipalitat de mens de 5 000 abitants, i i aviá pas mai #qu'un agent communal a Ressons : Mansier de contunh Amory e un adjunt, aqueles en formant la municipalité del costat #que lo President i n'aviá escuelhut per tot lo costat.

Aquel estat de causas #durar fins a la Constitucion de la An IV : dins la fèsta de la municipalitat, i #aver de nòu un Cònsol ; la municipalitat trobava la siá autonomia.

  • 23/09/1800 Amory Simon
  • 19/02/1803 Toupet Claude
  • 10/05/1815 Serval Pierre (pendent los #cent jorns ; a pas jamai #èsser installat)
  • en Julhet 1815 Toupet Claude
  • 1817 Lucot Philippe
  • 1821 Eudelinne Pierre (nomenat pel Prefècte ; revocat per Charles X)
  • 1825 Violeta Jean
  • 1826 Véroudart Henri
  • 1844 Jutge Louis
  • 1848 Moutailler François
  • 1854 Igneux Pierre
  • 1855 Véroudart Louis (defallit l'an 1876 al cors de lo sieu mandat)
  • 1876 Danre Prince
  • 1878 Lo Cornier Pierre
  • 1888 Amory Maxime
  • 1900 Baraquin Auguste
  • 1908 Ferte Henri
  • 1935 Jolly Alphonse
  • 1941 Thévenin Paul
  • 1953 Ferte Marc
  • 1983 Meyssirel Pierre
  • 1989 Ménard Henri
  • 1990 Brin Françoise
  • 1995 Lefranc Michel
  • 2001 Debosque Eric
  • 2008 Reberot Nicolas


CMJ (conselh municipal joves) dempuèi 2008.

Cònsol junior:

  • élodie lencel (2008)
  • axel destrez (2011)

Les Municipalités créées par l'Edit de Juin 1787 tinrent leurs premières réunions dans les premiers mois de l'année 1788. Le premier registre commence ainsi : "Registre concernant les actes de délibérations et procès-verbaux de la Municipalité de Ressons du 4 mars 1788".

Dès les premiers jours de l'année 1790 de nouvelles municipalités sont constituées. Dimanche 14 février 1790 les citoyens actifs de la communauté de Ressons le Long sont convoqués pour la composition de la Municipalité. Pierre Ignieux, laboureur, est élu Maire avec 26 voix sur 46 votants : c'est le premier Maire de la Commune.

Liste des maires de la commune

  • 14/02/1790 IGNIEUX Pierre - 11/04/1795 LUCOT Philippe
  • 13/11/1791 GUERIN Charles - 08/11/1795 MANSIER Louis
  • 07/10/1792 TOUPET Claude - 02/04/1797 AMORY Simon

La Constitution de l'An III indiquait que dans chaque commune de moins de 5 000 habitants, il n'y avait plus qu'un agent communal à Ressons : Mansier puis Amory et un adjoint, ceux-ci formant la municipalité du canton dont le Président était choisi par tout le canton.

Cet état de choses dura jusqu'à la Constitution de l'An IV : à la fête de la commune, il y eut de nouveau un Maire ; la commune retrouvait son autonomie.

  • 23/09/1800 Amory Simon
  • 19/02/1803 Toupet Claude
  • 10/05/1815 Serval Pierre (pendant les cent jours ; n'a jamais été installé)
  • Juillet 1815 Toupet Claude
  • 1817 Lucot Philippe
  • 1821 Eudelinne Pierre (nommé par le Préfet ; révoqué par Charles X)
  • 1825 Violet Jean
  • 1826 Véroudart Henri
  • 1844 Juge Louis
  • 1848 Moutailler François
  • 1854 Igneux Pierre
  • 1855 Véroudart Louis (décédé en 1876 au cours de son mandat)
  • 1876 Danre Prince
  • 1878 Le Cornier Pierre
  • 1888 Amory Maxime
  • 1900 Baraquin Auguste
  • 1908 Ferte Henri
  • 1935 Jolly Alphonse
  • 1941 Thévenin Paul
  • 1953 Ferte Marc
  • 1983 Meyssirel Pierre
  • 1989 Ménard Henri
  • 1990 Brin Françoise
  • 1995 Lefranc Michel
  • 2001 Debosque Eric
  • 2008 Reberot Nicolas


CMJ (conseil municipale jeunes) depuis 2008.

maire junior:

  • élodie lencel (2008)
  • axel destrez (2011)

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Nicolas Rébérot    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 755, totala: 791
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
543 601 588 625 708 737 710 764 714
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
699 665 668 644 611 637 614 591 566
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
576 587 613 375 709 691 564 642 643
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
641
652
692
698
711
740
757
760
762
2009 2010
756
792
755
791

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]