Vénissieux

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Drapeau arpitan SVG.svg Vila d'Arpitània
Donadas
d · m
Vènissiœx
Vénissieux
comuna francesa
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Blason Vénissieux.svg
Place Léon Sublet.jpg
Lo campanal de la glèisa Santa-Germain e l'anciana comuna sul luòc Léon Sublet, a la cœur del Vièlh-Bourg.
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 45° 41′ 52″ N 4° 53′ 12″ E / 45.697778, 4.886667 / 45.697778; 4.886667


Superfícia | 15,33 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
259 m
194 m
171 m
Geografia politica


Region istorica Arpitània Armas de Savòia
Estat Flag of France.svg França
Region
82
Ròse-Aups Blason Rhône-Alpes Gendarmerie.svg
Departament
69
Ròse Armas deu Departament de Ròse
Arrondiment
Lyon
Canton
Canton de Vénissieux-Nord
i de Vénissieux-Sud
Intercom
246900245
de Lyon (Grand Lyon)
Cònsol

Michèle Picard (PCF) (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
59 855 ab.
Evolucion de la populacion

60 448 ab.
Densitat 3 904,44 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Vénissianes, Vénissians (en francés)
Còde postal 69200
Còde INSEE 69259
Sit web http://www.ville-venissieux.fr/


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Vénissieux.

Vènissiœx en arpitan (Vénissieux en francés) es una comuna arpitana, situada dins lo departament de Ròse e la region de Ròse-Aups.

Geografia[modificar | modificar la font]

Vénissieux es una vila de França situada en banlèga sud de Lion.

Aperten istoricament dins la província del Dauphiné fins a #çò que çò Isère cedís, per decrèt del 2 de març de 1852, la vila al departament del Rhône. Es una municipalitat limitrophe amb aquelas de Lion, Bron, Sant-Priest, Feyzin, Corbas e de Sant-Fons. A considerat cossí la « Pòrta sud de l'aglomeracion lionesa ».

La vila situada sul marge esquèrre del Rhône a un relief marcat per una plana dominada pel pichon tuc del Centre (Ancià Mas de la Ròca) e aquela de Parilly en la siá part nòrd; la part sud de la municipalitat a un relief mai marcat, amb lo scenari dels Minguettes #que culmini a 259 mètres e lo scenari de las Grandas-Tèrras. Las pendentas son abruptes en descendent a Sant-Fons e al « Vièlh-Bourg » pel scenari dels Minguettes.

Vénissieux est une ville de France située en banlieue sud de Lyon.

Historiquement elle appartient à la province du Dauphiné jusqu'à ce que l'Isère cède, par décret du 2 mars 1852, la ville au département du Rhône. C'est une commune limitrophe avec celles de Lyon, Bron, Saint-Priest, Feyzin, Corbas et de Saint-Fons. Elle est considérée comme la « Porte sud de l'agglomération lyonnaise ».

La ville située sur la rive gauche du Rhône a un relief marqué par une plaine dominée par la petite colline du Centre (Ancien Mas de la Roche) et celle de Parilly dans sa partie nord; la partie sud de la commune a un relief plus marqué, avec le plateau des Minguettes qui culmine à 259 mètres et le plateau des Grandes-Terres. Les pentes sont abruptes en descendant à Saint-Fons et au « Vieux-Bourg » par le plateau des Minguettes.


Istòria[modificar | modificar la font]

Fichièr:Lo bourg de Vénissieux vist del cèl.jpg
Vista anciana aeriana del bourg de Vénissieux

Una de las primièras traces cresiblas de Vénissieux se situa al testament, probablament apocryphe, atribuit a Ennemond, avesque de Lion, #que lo defalhiment ne remonta a 656. Aquel document menciona la « Villa Véniciès » una gròssa granja gallo-romaine #que antany i auriá apertengut a un Romain nomenat Vinicius. Situat en la decoració del prieuré, del abbaye reial de Sant-Pierre-de-Lion, anterior al Sègle X. Totes aqueles luòcs daissan pas, dempuèi lo Sègle XV, cap de traça a de besonh de los nòstres jorns.

Vénissieux Èra un territòri longtemps dominat per l'agricultura ont s'estendián de camps a pèrda de vista.

Dempuèi la dubertura del Sègle XII, lo castèl de Chandieu, a las mans dels comtes de Savoie, estend los sieus prérogatives sus la Prévôté de Vénissieux. Se ret la « justícia » dins lo castèl de Sant-Symphorien de Ozon. Lo Rhône servís de limit natural als senhors de Chandieu fins en 1310 quand Jean de Chandieu, arruïnat, se desfà de los sieus « dreches » sus la Parròquia de Béchevelin #que enchâsse, Vénissieux, Villeurbanne e Vaulx-en-Velin. Amédée V de Savoie amassa alavetz aquel territòri a Sant-Symphorien fins en 1349.

Vénissieux, En 1355, se tròba dauphinoise mercés a un remaniement territorial savoyard ont lo Viennois a escambiat contra lo Faucigny.

Lo alternat, al benefici o al detriment del Dauphiné, es la nòrma de las Sègle XVI e Sègle XVII per Vénissieux. Lo Dauphiné pèrd Vénissieux en 1545, la recobra en 1605 e, fin finala, la cedís a G. Dugue, trésorier De França al Burèu de Lion en 1649.

Lo castèl dels Chandieu, implantat suls luòcs de l'actual Luòc Léon Sublet, a destruit a la fin del Sègle XVII ; cinc sègles après lo sieu érection. Los sieus darrièrs vestigis veson pas s'acabar pas lo Sègle XIX, la darrièra muralla a destruit perque mascarava la façada de l'anciana comuna. La carrièra del castèl a represes lo ancià traçat de la muralla, #çò qu'explica la siá forma circular a l'entorn de la glèisa Santa-Germain; es d'aquel fach la mai anciana carrièra de Vénissieux.

Quand lo vent revolucionari gigota l'Exagòn Vénissieux ven cap de-luòc de costat en se desligant de Bron. Venissieux, En 1790, se tròba iséroise e compte 2100 abitants. Lo Isère cedís, per decrèt de la Mois invalide (de març)M, Vénissieux, Bron, Vaulx-en-Velin e Villeurbanne al departament del Rhône. Uèi lo costat vénissian es mono-cel·lular.

Vénissieux Pèrd, après un debat, presomptiu houleux, lo masatge caseriu de Sant-Fons #que, preses per lo sieu essor industrial, lo 26 de març 1888, #venir una municipalitat a despart entièra.

En plena guèrra, en 1915, Marius Berliet #que trabalha, en qualitat de mecanic, a Monplaisir dempuèi 1897, estend una vila de 400 ectaras #que pòrta lo sieu nom. Seissanta ans après la siá firma compti vint-e-un-mil trabalhs #dirèctes. Una vintena de povàses industriales complets çò chantier Berliet.

En 1917, pendent la Primièra Guèrra mondiala, tres bastissas de obus #espetar en destruissent una bona part de la vila (#que las vidrieres medievalas de la glèisa Santa-Germain), l'explosion se #far sentir fins a Roana.

Vue ancienne aérienne du bourg de Vénissieux

Une des premières traces crédibles de Vénissieux se situe au testament, probablement apocryphe, attribué à Ennemond, évêque de Lyon, dont le décès remonte à 656. Ce document mentionne la « Villa Véniciès » une grosse ferme gallo-romaine qui jadis aurait appartenu à un Romain nommé Vinicius. Situé dans le décor du prieuré, de l'abbaye royale de Saint-Pierre-de-Lyon, antérieur au Sègle X. Tous ces lieux ne laissent, depuis le Sègle XV, aucune trace précise de nos jours.

Vénissieux était un territoire longtemps dominé par l'agriculture où s'étendaient des champs à perte de vue.

Dès l'ouverture du Sègle XII, le château de Chandieu, aux mains des comtes de Savoie, étend ses prérogatives sur la Prévôté de Vénissieux. On rend la « justice » au château de Saint-Symphorien d'Ozon. Le Rhône sert de limite naturelle aux seigneurs de Chandieu jusqu'en 1310 quand Jean de Chandieu, ruiné, se défait de ses « droits » sur la Paroisse de Béchevelin qui enchâsse, Vénissieux, Villeurbanne et Vaulx-en-Velin. Amédée V de Savoie réunit alors ce territoire à Saint-Symphorien jusqu'en 1349.

Vénissieux, en 1355, se trouve dauphinoise grâce à un remaniement territorial savoyard où le Viennois est échangé contre le Faucigny.

L'alternat, au bénéfice ou au détriment du Dauphiné, est la règle des Sègle XVI et Sègle XVII pour Vénissieux. Le Dauphiné perd Vénissieux en 1545, la recouvre en 1605 et, enfin, la cède à G. Dugue, trésorier de France au Bureau de Lyon en 1649.

Le château des Chandieu, implanté sur les lieux de l'actuelle Place Léon Sublet, est détruit à la fin du Sègle XVII ; cinq siècles après son érection. Ses derniers vestiges ne voient pas se terminer le Sègle XIX, la dernière muraille est détruite car elle masquait la façade de l'ancienne mairie. La rue du château a repris l'ancien tracé de la muraille, ce qui explique sa forme circulaire autour de l'église Saint-Germain; elle est de ce fait la plus ancienne rue de Vénissieux.

Quand le vent révolutionnaire secoue l'Hexagone Vénissieux devient chef-lieu de canton en se détachant de Bron. Venissieux, en 1790, se trouve iséroise et compte 2100 habitants. L'Isère cède, par décret du Mois invalide (mars)M, Vénissieux, Bron, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne au département du Rhône. Aujourd'hui le canton vénissian est mono-cellulaire.

Vénissieux perd, après un débat, présumé houleux, le hameau de Saint-Fons qui, pris par son essor industriel, le 26 mars 1888, devint une commune à part entière.

En pleine guerre, en 1915, Marius Berliet qui travaille, en qualité de mécanicien, à Monplaisir depuis 1897, étend une cité de 400 hectares qui porte son nom. Soixante ans après sa firme compte vingt-et-un-mille emplois directs. Une vingtaine de pôles industriels complète le chantier Berliet.

En 1917, pendant la Première Guerre mondiale, trois bâtiments d'obus explosèrent détruisant une bonne partie de la ville (dont les vitraux médiévaux de l’église Saint-Germain), l'explosion se fit entendre jusqu'à Roanne.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Michèle Picard (PCF)    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 59855, totala: 60448
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 118 1 967 1 958 2 370 2 714 3 021 3 078 3 176 3 338
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 681 3 820 4 411 4 750 5 224 5 355 5 884 3 502 3 394
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 867 4 417 4 939 8 050 11 506 16 157 16 337 15 283 20 374
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
29 040
47 613
74 347
64 804
60 444
56 061
56 800
56 935
57 629
2009 2010
58 643
59 186
59 855
60 448

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]