Viroflay

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vila de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
Viroflay
Viroflay
comuna francesa
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Viroflay Mairie2.JPG
Otèl de vila.
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 48′ 03″ N 2° 10′ 23″ E / 48.8008333333, 2.1730555556 / 48.8008333333; 2.1730555556


Superfícia | 3,49 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
176 m
120 m
92 m
Geografia politica


Region istorica
Estat Flag of France.svg França
Region
11
Illa de França Flag of Île-de-France.svg
Departament
78
Yvelines Armas deu Departament d'Yvelines
Arrondiment
Versailles
Canton
Viroflay (Capluòc)
Intercom
247800584
Versailles Grand Parc
Cònsol

Olivier Lebrun (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
15 905 ab.
Evolucion de la populacion

16 224 ab.
Densitat 4 557,31 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Viroflaysiens (en francés)
Còde postal 78220
Còde INSEE 78686
Sit web ville-viroflay.fr


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Viroflay.

Viroflay es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Yvelines e la region d'Illa de França.

Geografia[modificar | modificar la font]

Poblada d'aperaquí 16 000 abitants, Viroflay a vorejat al nòrd per la bòsc de Tòrças-Pauses, al sud per la bòsc de Meudon. E mai se i aja situat près de París, lo territòri de Viroflay a cobèrt près de 40 % de bòsques, #çò que ne fa la una de las municipalitats los mai boisées de la prèpa banlèga. Ocupa una part de la vallée del ru de Marivel, uèi totalament recobert. Lo dénivelé (de 89 a 179 m), importanta per la banlèga parisienne, ne fa una municipalitat pentue. Los arbres dels bòsques culminent en mai de 200 m d'altitud.

La municipalitat es limitrophe de Chaville a l'èst, de Vélizy-Villacoublay al sud, de Versailles a l'oèst e de Vila-de Avray al nòrd.

Vila-de Avray, comuna jouxtant Viroflay al nòrd, es pas accessible que per los sentiers del massís de Tòrças-Pausas, #çò que mòstra l'importància del relief e del bòsc en la geografia de las doas comunas. Lo scenari de Vélizy-Villacoublay, per çò qu'es de lududes, se pren via per una rota pentue e sinueuse a travèrs del bòsc de Meudon. Suls quatre comunas limitrophes de Viroflay, doas son accessiblas pel bòsc, una configuracion escassa per una municipalitat se prèp de París (6,5 km).

Viroflay A traversat per la expedís départementale 10 en connectant París a Versailles, #que constituissi la artèria principala de la vila. Es una fraction de la Nacionala 10 #que va de París a l'Espanha, via Peitieus e Bordeaux.

Viroflay Es la una de las solas municipalitats de França (se se exceptua París o cèrtas metròpolis) a aculhir tres estacions SNCF sus lo sieu territòri.

Lo serral expausat al sud (Tòrces-Pauses) e clarament mai ensoleillé que lo serral expausat al nòrd (bòsc de Meudon). A aqueles dos tipes de ensoleillement revenon dos tipes de vegetacion plan desparièras.

Un atzucac de Viroflay (l'avenguda del Parc) se tròba en una autra comuna (Chaville) situada en un autre departament (las Nautors-de-Seine). Per retre's en la siá municipalitat, los abitants d'aquel atzucac devon impérativement traversar un autre departament (los Yvelines).

Peuplée d'environ 16 000 habitants, Viroflay est bordée au nord par la forêt de Fausses-Reposes, au sud par la forêt de Meudon. Bien qu'il soit située près de Paris, le territoire de Viroflay est couvert à près de 40 % de forêts, ce qui en fait l'une des communes les plus boisées de la proche banlieue. Elle occupe une partie de la vallée du ru de Marivel, aujourd'hui entièrement recouvert. Le dénivelé (de 89 à 179 m), important pour la banlieue parisienne, en fait une commune pentue. Les arbres des forêts culminent à plus de 200 m d'altitude.

La commune est limitrophe de Chaville à l'est, de Vélizy-Villacoublay au sud, de Versailles à l'ouest et de Ville-d'Avray au nord.

Ville-d'Avray, commune jouxtant Viroflay au nord, n'est accessible que par les sentiers du massif de Fausses-Reposes, ce qui montre l'importance du relief et de la forêt dans la géographie des deux communes. Le plateau de Vélizy-Villacoublay, quant à lui, se rejoint via par une route pentue et sinueuse à travers la forêt de Meudon. Sur les quatre communes limitrophes de Viroflay, deux sont accessibles par la forêt, une configuration rare pour une commune si proche de Paris (6,5 km).

Viroflay est traversée par la route départementale 10 reliant Paris à Versailles, qui constitue l'artère principale de la ville. C'est une fraction de la Nationale 10 qui va de Paris à l'Espagne, via Poitiers et Bordeaux.

Viroflay est l'une des seules communes de France (si l'on excepte Paris ou certaines métropoles) à accueillir trois gares SNCF sur son territoire.

Le coteau exposé au sud (Fausses-Reposes) et nettement plus ensoleillé que le coteau exposé au nord (forêt de Meudon). À ces deux types d'ensoleillement correspondent deux types de végétation bien distincts.

Une impasse de Viroflay (l'avenue du Parc) se trouve dans une autre commune (Chaville) située dans un autre département (les Hauts-de-Seine). Pour se rendre dans leur commune, les habitants de cette impasse doivent impérativement traverser un autre département (les Yvelines).


Istòria[modificar | modificar la font]

Fichièr:Glèisa Santa Eustache Viroflay.jpg
La glèisa Santa-Eustache, anciana capèla reiala
  • A la Mièja Edat, las tèrras an apertengut als fraires de l'Otèl-Dieu de París.
  • Erigida En parròquia al Modèl:XVIe sègle, Viroflay es rachetée l'an 1695 per la familha reiala a la veusa del cancelièr Michel Lo Tellier, marques de Louvois, senhor de Chaville e de Viroflay. Los sieus fils es alavetz secretari d'Estat a la guèrra del rei (una plaça #qu'a eretat de lo sieu paire) : vendrà cap de l'armada reiala après la mòrt de Turenne. Louis XIV incorpòra Viroflay en lo domeni de las caças reialas, lo Grand Parc. Viroflay A donat al Grand Dauphin, #que possedís lo castèl de Meudon. Qualques aristocrates i bastisson de residéncias prèpas dels bòsques rics en gibier. La parròquia demorarà « reiala » fins a la Revolucion.
  • Jos Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Viroflay èra la sola parròquia a èsser traversada a las fes pel Tribunal e l'armada reiala entre Versailles e París. En venent de Versailles, a la punta de Chaville, l'armada preniá lo camin dirècte cap a París (vengut « Pavé dels Guardas »), per las nautors del bòsc de Meudon, del temps que lo Tribunal passava pel fons de la vallée fins al pont de Sèvres, los carrosses en podent pas pujar pendentes tròp fòrtas
  • Del Modèl:XVIIe al XIXena sègles, Viroflay coneis una importanta activitat de blanchisserie mercés a la preséncia d'aigas vivas (ru de Marivel, ruisseaux descendent dels tucs) e a la proximitat del Tribunal e de la vila de Versailles.
  • Abans la Revolucion, las déportés portats de París a Sant-Martin-en Ré ont embarcavan cap a Cayenne podián pas recebre la gràcia reiala dempuèi #qu'avián ressortit lo relèu de plaça « La Écu de França ». Alavetz pas podián mai #qu'esperar « la gràcia de Dieu », #qu'aquel luòc ne pòrta lo nom.
  • 1839 : arribada del camin de fèrre n'estacion de Viroflay-Marge Drech. Pel continuament, en 1840 e 1902, doas unas autras linhas de camin de fèrre connèctan Viroflay a Versailles e París. De banlèga de Versailles, Viroflay ven banlèga de París.
La glèisa Saint-Eustache, ancienne chapelle royale
  • Au Moyen Âge, les terres ont appartenu aux moines de l'Hôtel-Dieu de Paris.
  • Érigée en paroisse au Modèl:XVIe siècle, Viroflay est rachetée en 1695 par la famille royale à la veuve du chancelier Michel Le Tellier, marquis de Louvois, seigneur de Chaville et de Viroflay. Son fils est alors secrétaire d'État à la guerre du roi (un poste qu'il a hérité de son père) : il deviendra chef de l'armée royale après la mort de Turenne. Louis XIV incorpore Viroflay dans le domaine des chasses royales, le Grand Parc. Viroflay est donné au Grand Dauphin, qui possède le château de Meudon. Quelques aristocrates y construisent des résidences proches des forêts riches en gibier. La paroisse restera « royale » jusqu'à la Révolution.
  • Sous Louis XIV, Louis XV, Louis XVI, Viroflay était la seule paroisse à être traversée à la fois par la Cour et l'armée royale entre Versailles et Paris. Venant de Versailles, à la pointe de Chaville, l'armée prenait le chemin direct vers Paris (devenu « Pavé des Gardes »), par les hauteurs de la forêt de Meudon, tandis que la Cour passait par le fond de la vallée jusqu'au pont de Sèvres, les carrosses ne pouvant monter des pentes trop fortes
  • Du Modèl:XVIIe au XIXena siècles, Viroflay connaît une importante activité de blanchisserie grâce à la présence d'eaux vives (ru de Marivel, ruisseaux descendant des collines) et à la proximité de la Cour et de la ville de Versailles.
  • Avant la Révolution, les déportés emmenés de Paris à Saint-Martin-en Ré où ils embarquaient vers Cayenne ne pouvaient recevoir la grâce royale dès qu'ils avaient dépassé le relais de poste « L'Écu de France ». Alors ils ne pouvaient plus qu'espérer « la grâce de Dieu », dont ce lieu porte le nom.
  • 1839 : arrivée du chemin de fer en gare de Viroflay-Rive Droite. Par la suite, en 1840 et 1902, deux autres lignes de chemin de fer relient Viroflay à Versailles et Paris. De banlieue de Versailles, Viroflay devient banlieue de Paris.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Olivier Lebrun    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 15905, totala: 16224
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
825 751 874 847 904 974 1 057 986 1 001
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 016 1 220 1 282 1 507 1 572 1 640 1 700 1 827 1 964
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 213 2 490 2 937 4 252 6 394 9 182 11 108 12 262 13 292
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
16 004
16 352
15 696
14 074
14 689
15 211
16 064
16 000
16 076
2009 2010
15 909
16 197
15 905
16 224

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]