Lésigny (Sèina e Marna)

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vila de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
Lésigny
Lésigny
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Defautoc.png
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 44′ 42″ N 2° 37′ 00″ E / 48.7450, 2.6167 / 48.7450; 2.6167


Superfícia | 10,03 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
121 m
98 m
69 m
Geografia politica


Region istorica
Estat Flag of France.svg França
Region
11
Illa de França Flag of Île-de-France.svg
Departament
77
Sèina e Marna Armas deu Departament de Sèina e Marna
Arrondiment
Melun
Canton
Brie-Comte-Robert
Intercom
200023125
Portes Briardes entre Villes et Forêts
Cònsol

Gérard Ruffin (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
7 442 ab.
Evolucion de la populacion

7 560 ab.
Densitat 741,97 ab./km²
Autras informacions
Gentilici
Còde postal 77150
Còde INSEE 77249


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Lésigny (Sèina e Marna).

Lésigny es una comuna francesa, situada dins lo departament de Sèina e Marna e la region d'Illa de França.

Geografia[modificar | modificar la font]

Lésigny, Situat a unitat|22|km {{}} a l'èst de París en lisière del departament de Seine-e-Marna, es un exemple de zòna perit-urbana a la orée del Beu La nòstra-Madama. 267 ectaras de las 2200 del bòsc del Bòsc La nòstra-Madama se tròban sul territòri de Lésigny.

Lésigny A traversat pel Ru de la Ménagerie, #que fixa lo limit communale amb Férolles-Attilly. Lo Ru se tira en lo Réveillon al limit del territòri de la comuna. Indignatz Férolles-Attilly, los autres comunas limitrophes son Ozoir-la-Ferrière, Pontault-Combault, Servon, Santeny e Marolles-en-Brie.

Lésigny Es una municipalitat #que comptava 375 abitants en 1968, data de las pondudas en chantier de residéncias, essencialament pavillonnaires. Residencial, Lésigny a pas jamai meses en marcha de zòna industriala. Las principalas activitats economicas de la vila son lo comèrci e lo torisme. Divèrsas zònas comercialas de proximitat e dos otèls de luxe asseguran l'essencial d'aquela activitat.

Doas grandas granjas (Bourbonderie e Villarceau) perpétuent la tradicion agricòla de la municipalitat en espetant encara de vasts parcelles de céréales sul territòri communal.

Lésigny, situé à 22 km à l'est de Paris en lisière du département de Seine-et-Marne, est un exemple de zone péri-urbaine à l'orée du Bois Notre-Dame. 267 hectares des 2200 de la forêt du Bois Notre-Dame se trouvent sur le territoire de Lésigny.

Lésigny est traversé par le Ru de la Ménagerie, qui fixe la limite communale avec Férolles-Attilly. Le Ru se jette dans le Réveillon à la limite du territoire de la commune. Outre Férolles-Attilly, les autres communes limitrophes sont Ozoir-la-Ferrière, Pontault-Combault, Servon, Santeny et Marolles-en-Brie.

Lésigny est une commune qui comptait 375 habitants en 1968, date des mises en chantier de résidences, essentiellement pavillonnaires. Résidentiel, Lésigny n'a jamais mis en place de zone industrielle. Les principales activités économiques de la ville sont le commerce et le tourisme. Plusieurs zones commerciales de proximité et deux hôtels de luxe assurent l'essentiel de cette activité.

Deux grandes fermes (Bourbonderie et Villarceau) perpétuent la tradition agricole de la commune en exploitant encore de vastes parcelles de céréales sur le territoire communal.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgLésigny
Comuna amb 1103 abitants (2000)Férolles-Attilly (1,6km)
Comuna amb 3610 abitants (2000)Santeny (3,7km)
Comuna amb 3649 abitants (2000)Chevry-Cossigny (3,8km)
Comuna amb 2881 abitants (2000)Servon (3,8km)
Comuna amb 20202 abitants (2000)Ozoir-la-Ferrière (4,6km)
Comuna amb 5073 abitants (2000)Marolles-en-Brie (4,9km)
Comuna amb 11392 abitants (2000)La Queue-en-Brie (5,3km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Lésigny en 1750

La preséncia d'una villa gallo-romaine dins la zòna dicha « la Granda Romaine » daissa supausar que la étymologie de Lésigny a a causa del nom del proprietari romain Licinus #que i possedissiá un domeni.

Lo abbaye de Hyvernau e lo abbaye de Monthéty (1167) se partejan un temps lo territòri communal, abans que lo abbaye de Monthéty, qualques decenis mai tard, pas cessa las siás activitats.

Cap a 1170, la fièra annala de Monthéty, dédiée a la Vèrge de setembre, es instituée. Après la clausura de la abbaye de Monthéthy, passa jos l' autoritat de la abbaye de Hyvernau. Ela connait alavetz una cèrta importància e passa jos l' autoritat, en 1797, de la municipalitat vesina de Ozoir-la-Ferrière.

La font « miraculosa » #que l'aiga n'aviá dempuèi totjorn guéri la fèbre se trobava totun sul territòri de Lésigny (confirmation del nòu cadastre en 1809). Mas los protestations lésigniennes son demorats sens efièches.

L'existéncia de la parròquia de Lésigny a reconegut, en 1386, amb la preséncia d'un curé oficiant en l'anciana capèla. Aquela capèla a remplaçat per la glèisa actuala, consagrada en 1523 per François de Poncher, avesque de París e de fils de Louis de Poncher, secretari e trésorier del rei [[François Ier de França|François Sègle I]], #lo que finança lo bastiment d'aquela nòva glèisa, #que conserva d'elements de l'anciana capèla. Crompa de tèrras a Lésigny en 1508 e lança lo bastiment d'un castèl d'estil Renaissance en remplacement del vièlh castèl medieval cerné de douves (los documents en relacion amb l'ancian castèl de Lésigny an pas pas #èsser trobats).

Lo castèl de Poncher coneis una istòria bandejada. Léonora Dori La crompa en 1613. Quatre ans mai tard, après l'assassinat de lo sieu espós, Concino Concini, maréchal de Àncora, lo castèl es confisqué e donat a Aunorat Charles d'Albert de Luynes, favorit de Louis XIII. Pendent la Fronde, es lo teatre d'autenticas batalhas #qu'ocasionan de grèus dégâts. Restaurat en partida, pèrd los sieus torns en 1794 abans d'èsser vendut cossí plan nacional en 1798. Lo castèl de Poncher, trucat castèl de Lésigny, #que lo parc ne sofrís del passatge de la Francilienne, es a nòu restaurat en los ans 1960 de contunh en los ans 1990.

La glèisa de Lésigny a pendenta longtemps la fletxa de lo sieu campanal penchant a drecha quand se considèra la bastissa de cara. Lo campanal a redreçat just abans la Primièra Guèrra mondiala.

Una agéncia postala a inaugurat en 1924 pauc abans l'arribada de l'electricitat (1926). La municipalitat abandona lo sieu caractèr purament champêtre a partir de 1968 en metent en chantier dels quartièrs de zònas pavillonnaires. Quatre escòlas primàrias (tres après clausura de l'escòla de la Orée) e un collègi an inaugurat entre 1969 e 1973. Amb lo bastiment dels nòus quartièrs entre lo vilatge e Romaine, una nòva escòla a bastit en 1989 en remplacement d'aquela de Granda Romaine.

Lésigny en 1750

La présence d'une villa gallo-romaine dans la zone dite « la Grande Romaine » laisse supposer que l'étymologie de Lésigny est due au nom du propriétaire romain Licinus qui y possédait un domaine.

L'abbaye d'Hyvernau et l'abbaye de Monthéty (1167) se partagent un temps le territoire communal, avant que l'abbaye de Monthéty, quelques décennies plus tard, ne cesse ses activités.

Vers 1170, la foire annuelle de Monthéty, dédiée à la Vierge de septembre, est instituée. Après la fermeture de l'abbaye de Monthéthy, elle passe sous l'autorité de l'abbaye d'Hyvernau. Elle connait alors une certaine importance et passe sous l'autorité, en 1797, de la commune voisine d'Ozoir-la-Ferrière.

La source « miraculeuse » dont l'eau avait depuis toujours guéri la fièvre se trouvait pourtant sur le territoire de Lésigny (confirmation du nouveau cadastre en 1809). Mais les protestations lésigniennes sont restées sans effets.

L'existence de la paroisse de Lésigny est reconnue, en 1386, avec la présence d'un curé officiant dans l'ancienne chapelle. Cette chapelle est remplacée par l'église actuelle, consacrée en 1523 par François de Poncher, évêque de Paris et fils de Louis de Poncher, secrétaire et trésorier du roi [[François Ier de France|François Sègle I]], lequel finance la construction de cette nouvelle église, qui conserve des éléments de l'ancienne chapelle. Il achète des terres à Lésigny en 1508 et lance la construction d'un château de style Renaissance en remplacement du vieux château médiéval cerné de douves (les documents concernant l'ancien château de Lésigny n'ont pas été retrouvés).

Le château de Poncher connaît une histoire agitée. Léonora Dori l'achète en 1613. Quatre ans plus tard, après l'assassinat de son époux, Concino Concini, maréchal d'Ancre, le château est confisqué et donné à Honoré Charles d'Albert de Luynes, favori de Louis XIII. Pendant la Fronde, il est le théâtre de véritables batailles qui occasionnent de graves dégâts. Restauré en partie, il perd ses tours en 1794 avant d'être vendu comme bien national en 1798. Le château de Poncher, appelé château de Lésigny, dont le parc souffre du passage de la Francilienne, est à nouveau restauré dans les années 1960 puis dans les années 1990.

La glèisa de Lésigny a pendant longtemps la flèche de son clocher penchant à droite quand on considère l'édifice de face. Le clocher est redressé juste avant la Première Guerre mondiale.

Une agence postale est inaugurée en 1924 peu avant l'arrivée de l'électricité (1926). La commune abandonne son caractère purement champêtre à partir de 1968 en mettant en chantier des quartiers de zones pavillonnaires. Quatre écoles primaires (trois après fermeture de l'école de l'Orée) et un collège sont inaugurés entre 1969 et 1973. Avec la construction des nouveaux quartiers entre le village et Romaine, une nouvelle école est construite en 1989 en remplacement de celle de Grande Romaine.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Gérard Ruffin    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 7442, totala: 7560
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
439 323 297 349 381 368 389 374 394
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
406 396 398 415 415 405 431 383 418
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
401 400 350 311 304 260 254 207 339
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
315
362
6 572
7 114
7 865
7 647
7 571
7 553
7 536
2009 2010
7 490
7 610
7 442
7 560

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]