Champagne-sur-Seine

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vila de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
Champagne-sur-Seine
Champagne-sur-Seine
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Defautoc.png
Champagne-sur-Seine Lock, 2009-09-19.jpg
Écluse De Champagne-sus-Seine
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 23′ 44″ N 2° 47′ 45″ E / 48.3956, 2.7958 / 48.3956; 2.7958


Superfícia | 7,28 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
111 m
50 m
52 m
Geografia politica


Region istorica
Estat Flag of France.svg França
Region
11
Illa de França Flag of Île-de-France.svg
Departament
77
Sèina e Marna Armas deu Departament de Sèina e Marna
Arrondiment
Fontainebleau
Canton
Moret-sur-Loing
Intercom
247700032
Moret sur Loing
Cònsol

François Roger (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
6 485 ab.
Evolucion de la populacion

6 606 ab.
Densitat 890,8 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Champenois (en francés)
Còde INSEE 77079


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Champagne-sur-Seine.

Champagne-sur-Seine es una comuna francesa, situada dins lo departament de Sèina e Marna e la region d'Illa de França.

Geografia[modificar | modificar la font]

Situada en un coide del marge drech de la Seine e a la extremitat sud del scenari de la Brie. Lo territòri communal s'estend sus 728 ectaras e a ocupat al nòrd pel bòsc.

La municipalitat es desservie per una estacion de la linha Melun - Héricy - Montereau.

Située dans un coude de la rive droite de la Seine et à l'extrémité sud du plateau de la Brie. Le territoire communal s'étend sur 728 hectares et est occupé au nord par la forêt.

La commune est desservie par une gare de la ligne Melun - Héricy - Montereau.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgChampagne-sur-Seine
Comuna amb 3345 abitants (2000)Thomery (1,1km)
Comuna amb 3192 abitants (2000)Saint-Mammès (2,0km)
Comuna amb 2673 abitants (2000)Vernou-la-Celle-sur-Seine (2,4km)
Comuna amb 4743 abitants (2000)Veneux-les-Sablons (3,2km)
Comuna amb 2466 abitants (2000)Vulaines-sur-Seine (3,8km)
Comuna amb 2341 abitants (2000)Samoreau (3,9km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Pendenta longtemps, la municipalitat de Champagne-sus-Seine es un vilatge rural sens istòria, ocupat, per l'essencial, per maraichers e dels vignerons, en sollicitant de la municipalitat vesina de Thomery. Malgrat aiçò, un cambiament fondamental interven al començament de la Modèl:S-. En 1902, la companhiá Schneider decidís d'implantar, pas luènh de París, dels talhièrs de bastiment mecanic per alimenter lo bastiment del Metropolitan. Lo luòc de Champagne a escuelhut, entre una sivella de la Seine e la linha del PLM. La jonction entre lo Loing (prolongement del canal del Centre) e la Seine, pas luènh d'ailà a Sant-Mammès, permet per en un autre luòc una connexion dirècta amb Lo Creusot, banc d'origina de l'entrepresa. Lo contèxt social e politic a jogat en favor d'aquela implantacion perque de las caumas fòrça duras s'an desenrotllat a la fin dels ans 1890 al Creusot e an donat luòc a licenciements e a una reestructuracion de las fabricas. A decidit d'aluenhar los électriciens, principals initiateurs d'aquelas caumas, mas man-de œuvre qualificada imprescindibla pel futur desvolopament economic de la firma.

256 familhas son aital desplaçadas siatz 649 Creusotins recensés en 1906. La populacion de la municipalitat passa aital de 600 abitants l'an 1903 a 2 000 abitants l'an 1911, de contunh 3 200 abitants en 1926. Los emplegats, al se de la fabrica, passan de 560 l'an 1903 a 1 500 l'an 1926. A aqueles Creusotins s'apondon d'obrièrs venguts de Russia, après la Primièra Guèrra mondiala e la Revolucion russa. Fan d'en un autre luòc bastir una capèla orthodoxe dintratz 1937 e 1939. Una tala installacion ret imprescindibla la creacion d'una autentica vila obrièra entre lo vilatge ancian e la fabrica, amb las equipas necessàrias. 58 ectaras de terrens an crompat a aquela escasença. Una societat immobiliària anonyme a creat n'en octòbre 1902 per gerir los lotjaments obrièrs. Aquela utiliza los servicis del architecte Edmond Delaire (1856-1921) per realizar una sèria de lotjaments collectius. 16 immeubles de 3 escalonis an bastit entre 1902 e 1903, en protegint 269 lotjaments. Cada immeuble compren d'estanças de 2 a 4 pèças, amb sala d'aiga privative e sanitaire, lo tot connectat a una ret de égouts e de tractament de las aigas. A aqueles lotjaments collectius s'apondon de pabalhons destinats a lotjar los contremaîtres de la fabrica, situats près de la Seine. Aqueles lotjaments en se revelant insufisentes, d'unes autres – individuales, en bandas – an bastit, dins lo quartièr de las Lausetas, carrièra del Passatge-Redond (actuala carrièra de la Desliurança), de contunh 96 dins lo quartièr del Aubépine, al sud de la fabrica, entre 1920 e 1921. En los ans 1930, la fabrica dispausa aital de 518 lotjaments.

Qualques comèrcis an creat simultanèament al se meteis dels immeubles, siatz 44 botigas (contra las 4 presentes abans l'installacion de la fabrica). Una cooperativa de fabrica permet per en un autre luòc als obrièrs de fornir-se a mendres frescs. Tres escòlas an bastit en 1904 aital coma un cors especial professional l'an 1905, per formar los futurs obrièrs de la fabrica. Fòrça rapidament, un estadi a condicionat aital coma 260 jardins obrièrs, proprietats de la fabrica e logats exclusivament als trabalhadors de Schneider.

Après un déclin al cors dels ans 1930 e una contribucion a l'indústria de guèrra alemanda jos l' aucupacion, la fabrica connait un regain d'activitat après la Segonda Guèrra mondiala. Mas la produccion périclite e la fabrica granja al començament dels ans 1990.

Ancienne usine Schneider

Pendant longtemps, la commune de Champagne-sur-Seine est un village rural sans histoire, occupé, pour l'essentiel, par des maraichers et des vignerons, à l'instar de la commune voisine de Thomery. Cependant, un changement fondamental intervient au début du Modèl:S-. En 1902, la compagnie Schneider décide d’implanter, non loin de Paris, des ateliers de construction mécanique pour alimenter la construction du Métropolitain. Le site de Champagne est choisi, entre une boucle de la Seine et la ligne du PLM. La jonction entre le Loing (prolongement du canal du Centre) et la Seine, non loin de là à Saint-Mammès, permet par ailleurs une liaison directe avec Le Creusot, siège d'origine de l'entreprise. Le contexte social et politique a joué en faveur de cette implantation car des grèves très dures se sont déroulées à la fin des années 1890 au Creusot et ont donné lieu à des licenciements et à une restructuration des usines. Il est décidé d’éloigner les électriciens, principaux initiateurs de ces grèves, mais main-d’œuvre qualifiée indispensable pour le futur développement économique de la firme.

256 familles sont ainsi déplacées soit 649 Creusotins recensés en 1906. La population de la commune passe ainsi de 600 habitants en 1903 à 2 000 habitants en 1911, puis 3 200 habitants en 1926. Les employés, au sein de l’usine, passent de 560 en 1903 à 1 500 en 1926. À ces Creusotins s'ajoutent des ouvriers venus de Russie, après la Première Guerre mondiale et la Révolution russe. Ils font d'ailleurs construire une chapelle orthodoxe entre 1937 et 1939. Une telle installation rend indispensable la création d’une véritable cité ouvrière entre le village ancien et l’usine, avec les équipements nécessaires. 58 hectares de terrains sont achetés à cette occasion. Une société immobilière anonyme est créée en octobre 1902 pour gérer les logements ouvriers. Celle-ci utilise les services de l’architecte Edmond Delaire (1856-1921) pour réaliser une série de logements collectifs. 16 immeubles de 3 étages sont construits entre 1902 et 1903, abritant 269 logements. Chaque immeuble comprend des appartements de 2 à 4 pièces, avec salle d’eau privative et sanitaire, le tout relié à un réseau d’égouts et de traitement des eaux. À ces logements collectifs s’ajoutent des pavillons destinés à loger les contremaîtres de l’usine, situés à proximité de la Seine. Ces logements se révélant insuffisants, d’autres – individuels, en bandes – sont construits, dans le quartier des Alouettes, rue du Pas-Rond (actuelle rue de la Libération), puis 96 dans le quartier de l’Aubépine, au sud de l’usine, entre 1920 et 1921. Dans les années 1930, l’usine dispose ainsi de 518 logements.

Des commerces sont créés simultanément au sein même des immeubles, soit 44 boutiques (contre les 4 présentes avant l’installation de l’usine). Une coopérative d’usine permet par ailleurs aux ouvriers de s’approvisionner à moindres frais. Trois écoles sont construites en 1904 ainsi qu’un cours spécial professionnel en 1905, pour former les futurs ouvriers de l’usine. Très rapidement, un stade est aménagé ainsi que 260 jardins ouvriers, propriétés de l’usine et loués exclusivement aux travailleurs de Schneider.

Après un déclin au cours des années 1930 et une contribution à l'industrie de guerre allemande sous l'occupation, l'usine connait un regain d'activité après la Seconde Guerre mondiale. Mais la production périclite et l'usine ferme au début des années 1990.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 François Roger    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.
Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Lucien Maire    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 6485, totala: 6606
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
440 438 478 543 524 520 528 525 557
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
494 533 463 494 477 481 496 480 740
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
605 1 772 2 028 2 723 3 284 3 154 3 109 2 871 3 559
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
4 837
5 298
5 543
5 406
6 092
6 594
6 475
6 499
6 461
2009 2010
6 423
6 539
6 485
6 606

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]