Éply

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vila de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
Eply
Eply
comuna francesa
Blason Eply 54.svg
[[Imatge:|250px]]
Descripcion de la bandièra
Descripcion dau blason
Descripcion deu sagèth
Latitud
Longitud
Generalitats
Partida de
Sosclassa de
Nomenat d'aprèst
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Situat dens Q1726529
País França
Sit oficial
Blason Eply 54.svg
Eplyvudemorville.jpg
Eply Vist de la rota de Morville
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 55′ 14″ N 6° 10′ 52″ E / 48.9206, 6.1811 / 48.9206; 6.1811


Superfícia | 11,17 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
238 m
240 m
177 m
Geografia politica


Region istorica
Estat Flag of France.svg França
Region
41
Lorena Blason Lorraine.svg
Departament
54
Meurthe e Mosèla Armas de Meurthe e Mosèla
Arrondiment
Nancy
Canton
Nomeny
Intercom
245400775
de Seille et Mauchère
Cònsol

Gérard Gay (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
305 ab.
Evolucion de la populacion

312 ab.
Densitat 27,31 ab./km²
Autras informacions
Gentilici (en francés)
Còde postal 54610
Còde INSEE 54179


Identificants
BNE


ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Éply.

Éply es una comuna francesa, situada dins lo departament de Meurthe e Mosèla e la region de Lorena.

Geografia[modificar | modificar la font]

En fasent part del departament de la Meurthe e Moselle, la municipalitat de EPLY, adaigada per la Seille, es limitrophe del departament de la Moselle ; n'es separada per un pichon cors d'aiga, lo ruisseau de Moince, #que se tira en la Seille a las confins de las bans de EPLY e de CHEMINOT. Lo Moince, nascut entre ALEMON e SANT-JURA, a donat lo sieu nom a una granja-molin, la granja de Moince, #qu'utilizava la siá aiga al limit dels bans de EPLY e de LOUVIGNY. Del temps que la Seille separa EPLY de MORVILLE e de PÒRT-SUS-SEILLE a l'oèst, CLEMERY e ROUVES son limitrophes al sud ; la municipalitat de RAUCOURT avoisine EPLY a l'èst. La configuracion del terren presente qualques reliefs, pichonas còstas pro raides a grimper, mas tanben un grand espaci aplanat cap a RAUCOURT. S'a pas trobat cap de traça de bastiment en mostrant que lo territòri a #èsser viscut, quitament al temps de la Gaule romaine. I a malgrat aiçò luòc de pensar que lo vilatge de EPLY pòt remontar a temps préhistoriques, d'après las nombrosas trobalhas d'un jove préhistorien, #que la familha n'es procedenta de la endroit, senhor René DEZAVELLE. A recorregut los camps de EPLY en totes sentits per i descobrir, a divèrses endroits, dels stations de talha en silex e quartzite : al Poirier de Sòus e al Grand Poirier. Los objèctes préhistoriques trobats, destinats a la caça e a la preparacion de las pèls, testifiquen segurament la preséncia de l'òme. Mas en quin abitat ? Se sap pas. Lo sòl de la municipalitat es per endroits fòrça argileux, per d'autras, al contrari, es fòrça calcaire ; los fossils i abondent : griffes, ammonites, bélemnites... Lo sòl calcaire recèle una bona pèira a bastir. Existís per ruscas superposades, espaiades de qualques desenas de centimètres de tèrra. Los lièchs inferiors donan una pèira épaisse d'una quinzena de centimètres e mai, d'una color blava pissarra : cassée en moellons, es facil a emplegar. Coduda, dona una chaux d'excellenta qualitat. Per reconstruire lo pòble, totalament destruit a la guèrra de 1914, un entrepreneire parisenc i aguèt cargat de rebâtir totes los ostals. Per aver gaireben tot lo matériau sus luòc, a crompat qualques ectaras de tèrra per i establir una carrièra. Los sieus carriers tiravan la pèira d'aquela carrièra situada a la "Nautor del Plançon". Lo jos-sòl a #èsser sondé per una associacion d'industrialas. Aquel sondatge, installat en una prada, en contrebas "de las Vali", èra a un centenat de mètres de la Seille. A foncionat de divèrses ans, als environs de 1900, estonant jorn e nuèch suls tuèus que # virava lo trépan. Pro rapidament, s'es arribat a una pujada d'aiga fòrça cauda, semblabla a aquela del Parc de Nancy : a calgut la deslotjar en la Seille. Mas, aquel #que se cercava, aiçò èra la houille. Un sondatge a #èsser efectuat fins a 1.200 mètres, en traversant qualques primas ruscas carbonifères. Quant tot s'es arturat, lo clauson a #èsser qu'aquel èra pas pas exploitable per galariás. Tot a #èsser rebouché amb ben del mal.

Faisant partie du département de la Meurthe et Moselle, la commune d'EPLY, arrosée par la Seille, est limitrophe du département de la Moselle ; elle en est séparée par un petit cours d'eau, le ruisseau de Moince, qui se jette dans la Seille aux confins des bans d'EPLY et de CHEMINOT. Le Moince, né entre ALEMON et SAINT-JURE, a donné son nom à une ferme-moulin, la ferme de Moince, qui utilisait son eau à la limite des bans d'EPLY et de LOUVIGNY. Tandis que la Seille sépare EPLY de MORVILLE et de PORT-SUR-SEILLE à l'ouest, CLEMERY et ROUVES sont limitrophes au sud ; la commune de RAUCOURT avoisine EPLY à l'est. La configuration du terrain présente quelques reliefs, petites côtes assez raides à grimper, mais aussi un grand espace aplani vers RAUCOURT. On n'a trouvé aucune trace de construction montrant que le territoire a été habité, même au temps de la Gaule romaine. Il y a cependant lieu de penser que le village d'EPLY peut remonter à des temps préhistoriques, d'après les nombreuses trouvailles d'un jeune préhistorien, dont la famille est originaire de l'endroit, monsieur René DEZAVELLE. Il a parcouru les champs d'EPLY en tous sens pour y déceler, à plusieurs endroits, des stations de taille en silex et quartzite : au Poirier d'Argent et au Grand Poirier. Les objets préhistoriques trouvés, destinés à la chasse et à la préparation des peaux, attestent certainement la présence de l'homme. Mais dans quel habitat ? On ne sait. Le sol de la commune est par endroits très argileux, par d'autres, au contraire, il est très calcaire ; les fossiles y abondent : griffes, ammonites, bélemnites... Le sol calcaire recèle une bonne pierre à bâtir. Elle existe par couches superposées, espacées de quelques dizaines de centimètres de terre. Les lits inférieurs donnent une pierre épaisse d'une quinzaine de centimètres et plus, d'une couleur bleu ardoise : cassée en moellons, elle est facile à employer. Cuite, elle donne une chaux d'excellente qualité. Pour reconstruire le village, entièrement détruit à la guerre de 1914, un entrepreneur parisien fut chargé de rebâtir toutes les maisons. Pour avoir presque tout le matériau sur place, il a acheté quelques hectares de terre pour y établir une carrière. Ses carriers tiraient la pierre de cette carrière située au "Haut du Plançon". Le sous-sol a été sondé par une association d'industriels. Ce sondage, installé dans une prairie, en contrebas "des Vaux", était à une centaine de mètres de la Seille. Il a fonctionné plusieurs années, aux environs de 1900, frappant jour et nuit sur les tuyaux dans lesquels tournait le trépan. Assez vite, on est arrivé à une montée d'eau très chaude, semblable à celle du Parc de Nancy : il a fallu l'évacuer dans la Seille. Mais, ce qu'on cherchait, c'était la houille. Un sondage a été effectué jusqu'à 1.200 mètres, traversant quelques minces couches carbonifères. Quant tout s'est arrêté, la conclusion a été que ce n'était pas exploitable par galeries. Tout a été rebouché avec bien du mal.

Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgÉply
Comuna amb 129 abitants (2000)Morville-sur-Seille (1,8km)
Comuna amb 225 abitants (2000)Port-sur-Seille (2,2km)
Comuna amb 509 abitants (2000)Clémery (2,7km)
Comuna amb 97 abitants (2000)Rouves (2,9km)
Comuna amb 185 abitants (2000)Raucourt (2,9km)
Comuna amb 306 abitants (2000)Saint-Jure (4,0km)


Istòria[modificar | modificar la font]

Preséncias protohistorique, gallo-romaine e franque.

Aquela municipalitat #èsser un pòbli-frontièra amb l'Alemanda de 1870 a 1919 per redevenir simple limit territorial amb lo departament de la Moselle. L'istorian Henri LEPAGE, membre de la Societat reiala de las Sciéncias, en lo sieu istoric del departament de la Meurthe l'an 1834, fa conéisser/conéisser aquel #qu'èra EPLY a aquela epòca : "EPLY Als DOS TORS, vilatge del ancià Evêché de MÈTZ, sul marge drech de la Seille, frontièra del departament de la Moselle, a 52 quilomètres nòrd de NANCY, cap de-luòc del arrondissement ; 6 quilomètres nòrd-oèst de NOMENY, cap de-luòc de costat. Populacion : 729 abitants... Superfícia terrèstre : 852 a dins tèrras labourables, 85 a en près, 40 a en vinhas, 104 a en bòsques... Lo pòble de EPLY, domeni esperital e temporal dels avesques de MÈTZ, apareis i aver #èsser mai considerable antany #que la es pas ara ; a #aver sens dobte a sofrir pendent las guèrras del XVII° sègle, perque una granda batalha i aguèt liurat en lo sieu veïnat pels Suedeses, entre CLEMERY, PÒRT-SUS-SEILLE e EPLY. Se crei per tradicion, #que i i aviá anciennement un o doas couvents ; e, #çò que sembla confirmar aquela opinion, es #que s'es trobat de fondacions e dels cavòts de pèira, las unes descobèrts, los autres barrats encara d'un couvercle. Lo sieu nom de EPLY Als DOS TORS,(en avent #èsser trucat ESPLY A doas oras TORNS fins en 1800), lududes ven d'un fòrt compausat de dos torns fortificades, ara en ruïnes.(A aquel jorn, i n'a pas mai cap de traça. Se sap pas ont los situar). Aquel fòrt a, dicha-se, sostengut un banc contra los Suedeses #que, après se n'èsser retut de mèstres, l'auràn sens dobte destruit. La glèisa es de bastiment modèrn, mas lo torn remonta a una epòca fòrça mai retrocedida." La tradicion o la legenda parla de l'existéncia d'un castèl al nòrd-oèst de la glèisa, pas luènh d'aquela. Un carreró, en forma de équerre, i arribava abans 1914 e una muralla anautita de près de dos mètres reteniá la tèrra del castèl en surélévation d'un jardin. Al pè d'aquel mur, sortiá la font St-Christophe #que l'aiga i n'aviá retengut en una sòrta de cuvette environada de pèiras. Aquela muralla èra encara plan visibla abans las bombardements de 1914. Per çò qu'es dels torns, la legenda los situa qualque part en la plana sens precision de luòc. Lor caliá servir de guet pel castèl.

Vilatge totalament destruit l'an 1914-1918.

Présences protohistorique, gallo-romaine et franque.

Cette commune fut un village-frontière avec l'Allemagne de 1870 à 1919 pour redevenir simple limite territoriale avec le département de la Moselle. L'historien Henri LEPAGE, membre de la Société royale des Sciences, dans son historique du département de la Meurthe en 1834, nous fait connaître ce qu'était EPLY à cette époque : "EPLY AUX DEUX TOURS, village de l'ancien Evêché de METZ, sur la rive droite de la Seille, frontière du département de la Moselle, à 52 kilomètres nord de NANCY, chef-lieu de l'arrondissement ; 6 kilomètres nord-ouest de NOMENY, chef-lieu de canton. Population : 729 habitants... Surface terrestre : 852 ha en terres labourables, 85 ha en près, 40 ha en vignes, 104 ha en bois... Le village d'EPLY, domaine spirituel et temporel des évêques de METZ, paraît avoir été plus considérable autrefois qu'il ne l'est maintenant ; il a eu sans doute à souffrir pendant les guerres du XVII° siècle, car une grande bataille fut livrée dans son voisinage par les Suédois, entre CLEMERY, PORT-SUR-SEILLE et EPLY. On croit par tradition, qu'il y avait anciennement un ou deux couvents ; et, ce qui semble confirmer cette opinion, c'est qu'on a trouvé des fondations et des tombeaux de pierre, les uns découverts, les autres fermés encore d'un couvercle. Son nom d'EPLY AUX DEUX TOURS,(ayant été appelé ESPLY AUX DEUX TOURS jusqu'en 1800), lui vient d'un fort composé de deux tours fortifiées, maintenant en ruines.(À ce jour, il n'y en a plus aucune trace. On ne sait où les situer). Ce fort a, dit-on, soutenu un siège contre les Suédois qui, après s'en être rendu maîtres, l'auront sans doute détruit. La glèisa est de construction moderne, mais la tour remonte à une époque beaucoup plus reculée." La tradition ou la légende parle de l'existence d'un château au nord-ouest de l'église, non loin de celle-ci. Une ruelle, en forme d'équerre, y passait avant 1914 et une muraille haute de près de deux mètres retenait la terre du château en surélévation d'un jardin. Au pied de ce mur, sortait la source St-Christophe dont l'eau était retenue en une sorte de cuvette entourée de pierres. Cette muraille était encore bien visible avant les bombardements de 1914. Quant aux tours, la légende les situe quelque part dans la plaine sans précision de lieu. Elles devaient servir de guet pour le château.

Village totalement détruit en 1914-1918.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Gérard Gay    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 305, totala: 312
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
442 508 559 503 581 674 729 733 684
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
656 670 - 659 671 639 602 600 560
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
517 549 508 374 324 268 261 203 243
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
251
239
223
234
236
247
287
297
300
2009 2010
302
309
305
312

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]