Saint-Ouen-de-la-Cour

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vila de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
Saint-Ouen-de-la-Cour
Saint-Ouen-de-la-Cour
comuna francesa
[[Imatge:|250px]]
Descripcion de la bandièra
Descripcion dau blason
Descripcion deu sagèth
Latitud
Longitud
Generalitats
Partida de
Sosclassa de
Nomenat d'aprèst
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Situat dens Orne e  Q1724441
País França
Sit oficial
Defautoc.png
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 24′ 51″ N 0° 35′ 20″ E / 48.4141666667, 0.588888888889 / 48.4141666667; 0.588888888889


Superfícia | 6,04 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
262 m
180 m
164 m
Geografia politica


Region istorica
Estat Flag of France.svg França
Region
25
Bassa Normandia Blason region fr Normandie.svg
Departament
61
Orne Armas del Departament d'Orne
Arrondiment
Mortagne-au-Perche
Canton
Bellême
Cònsol

Bernard Basterot (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
62 ab.
Evolucion de la populacion

65 ab.
Densitat 10,26 ab./km²
Autras informacions
Gentilici
Còde postal 61130
Còde INSEE 61437


Identificants
BNE


ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Saint-Ouen-de-la-Cour.

Saint-Ouen-de-la-Cour es una comuna francesa, situada dins lo departament d'Orne e la region de la Bassa Normandia.

Geografia[modificar | modificar la font]

Sant-Ouen-de-lo-Tribunal es una municipalitat jalouse de la siá independéncia : fa pas partida de cap de comunitat de municipalitats e aderís pas pas al Parc natural regional del Portamantèl e mai se siá totalament enclavée al dedins de lo sieu territòri.

Sus aquel #qu'èra aquel vilatge géographiquement al Sègle XVIII, Gérard Plommée ne lèva, a pauc de paraulas près, aquel retratat :

La parròquia es a 5 km al nòrd de Bellême. Pòrta lo nom del évangélisateur de la Normandie (sant Ouen, avesque de Roan a l'epòca de Dagobert). Qualques traces d'una villa gallo-romaine e d'una via romaine i an testificat.

La preséncia del grand bòsc de Bellême fa pantalha entre la vila prèpa (Bellême) e lo vilatge : lo bòsc demòra lo refugi dels « sens fe ni lei » e de las « bèstias sauvatjas » (la preséncia de lops i a testificat).

La parròquia manten fòrça relacions amb Malves, sus la Huisne, situada al nòrd. S'adòpta normalement las mesuras en vigor en aquela parròquia en los actes notariés de Sant-Ouen. S'i vai (coma Mortagne o a Bellême) per crompar grands.

Los abitants se desplaçan essencialament en un rai maximal de 8 km, en un quadrilatère compreses entre Bellême (5 km) – Nocé (8 km) – Malves (5 km) - Lo Pi #que incluent los vesins Eperrais e Courthioust (totes los dos a 3 km).

Lo bourg a « redusit » : « un plànol de 1747 relòtge al centre la glèisa, lo presbytère, l'ostal del vicari e tres unes autres ostals ». I a malgrat aiçò divèrses « caserius #que qualqu'uns ne semblan mai poblats que lo bourg ». La parròquia a doncas una superficie totala de 604 ectaras. A mai o mens la forma d'un cercle amb un rai de 2 km.

Una distincion (aquela de Sant-Martin-de detlo-Vièlh-Bellême) engloba l'essencial del pòble, amb lo sieu banc al solar del Roure. Un pichon fief existís tanben al luòc-dich la Brosse (Étienne de Brisard n'es lo genet l'an 1757), en bordure del bòsc. René Perrier, genet E sieur del Hanoy, es proprietari (en 1757 del mens) de la tèrra de Villeneuve, a Sant-Ouen.

Saint-Ouen-de-la-Cour est une commune jalouse de son indépendance : elle ne fait partie d'aucune communauté de communes et n'adhère pas au Parc naturel régional du Perche bien qu'elle soit totalement enclavée à l'intérieur de son territoire.

Sur ce qu'était ce village géographiquement au Sègle XVIII, Gérard Plommée en dresse, à peu de mots près, ce portrait :

La paroisse est à 5 km au nord de Bellême. Elle porte le nom de l’évangélisateur de la Normandie (saint Ouen, évêque de Rouen à l’époque de Dagobert). Des traces d’une villa gallo-romaine et d’une voie romaine y sont attestées.

La présence de la grande forêt de Bellême fait écran entre la ville proche (Bellême) et le village : la forêt demeure le refuge des « sans foi ni loi » et des « bêtes sauvages » (la présence de loups y est attestée).

La paroisse entretient beaucoup de relations avec Mauves, sur l’Huisne, située au nord. On adopte normalement les mesures en vigueur dans cette paroisse dans les actes notariés de Saint-Ouen. On y va (comme à Mortagne ou à Bellême) pour acheter des grains.

Les habitants se déplacent essentiellement dans un rayon maximal de 8 km, dans un quadrilatère compris entre Bellême (5 km) – Nocé (8 km) – Mauves (5 km) - Le Pin qui incluent les voisins Eperrais et Courthioust (tous les deux à 3 km).

Le bourg est « réduit » : « un plan de 1747 montre au centre l’église, le presbytère, la maison du vicaire et trois autres maisons  ». Il y a cependant plusieurs « hameaux dont certains semblent plus peuplés que le bourg  ». La paroisse a donc une superficie totale de 604 hectares. Elle a plus ou moins la forme d’un cercle avec un rayon de 2 km.

Une seigneurie (celle de Saint-Martin-du-Vieux-Bellême) englobe l’essentiel du village, avec son siège au manoir du Chêne. Un petit fief existe aussi au lieu-dit la Brosse (Étienne de Brisard en est l’écuyer en 1757), en bordure de la forêt. René Perrier, écuyer et sieur du Hanoy, est propriétaire (en 1757 du moins) de la terre de Villeneuve, à Saint-Ouen.


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgSaint-Ouen-de-la-Cour
Comuna amb 116 abitants (2000)Eperrais (3,1km)
Comuna amb 638 abitants (2000)Le Pin-la-Garenne (4,2km)
Comuna amb 1576 abitants (2000)Bellême (4,6km)
Comuna amb 376 abitants (2000)Sérigny (4,6km)
Comuna amb 638 abitants (2000)Mauves-sur-Huisne (4,7km)
Comuna amb 633 abitants (2000)Saint-Martin-du-Vieux-Bellême (4,7km)
Comuna amb 251 abitants (2000)Colonard-Corubert (5,2km)
Comuna amb 72 abitants (2000)Comblot (5,2km)
Comuna amb 132 abitants (2000)Corbon (5,3km)
Comuna amb 129 abitants (2000)Saint-Jean-de-la-Forêt (5,4km)
Comuna amb 173 abitants (2000)Courcerault (5,8km)


Istòria[modificar | modificar la font]

A travèrs dels comptes-retuts annals del abbé Pierre Bouley, s'es a meteis de verificar aquel #qu'èra la vida rurala a aquela epòca luènh d'èsser democratica, luènh d'èsser aquela de la interdépendance mondiala o luènh d'èsser aquela de la modernité technologique.

Aital, s'i descobrís un espaci de las relacions socialas e comercialas, los conflictes de poders, de dreches e de privilègis jol Ancian Regim, l'impacte de las epidèmias, la perception de la royauté, la hantise de la dolenta mòrt a l'epòca, las disposicions del centre del pòble fach pel curé, èca.

E mai se imparfaite e incompleta, un estudi essencialament démographique de la municipalitat entre 1592, an de començament de disponibilité dels registres paroissiaux, e 1789 a #èsser facha pels istorians Émilie Blanchais, Justine Cosin, Ophélie Girard e Mathieu Demers del Universitat de Can Bassa-Normandie. Aquela es disponibla a la Ostal de l'Investigacion en Sciéncias umanas de la meteissa universitat.

Los darrièrs autors meton l'accent sus la mortalité e las crisis épidémiques. Las crisis de la peste, #qu'aquela de 1605, e aquela de 1743 (possiblament de dysenterie) ne mòstran qu'aquel pichon pòble d'Ancian Regim, n'aparència isolada, es pas pas estalviat per fenomèns mai globaux.

CrisePeste1605SaintOuenDeLaCour.jpg

Gérard Plommée recense tanben las divèrsas professions exercidas en aquel espaci. Los abitants del luòc son sustot trabalhadors de la tèrra (jornalers, bordagers e laboureurs). Fòrça son domestics o servidores. Qualqu'uns son fustiers (bûcherons), fendeurs, sabotiers, de fustièrs o de vendeires. An un arpenteur reial e un guarda del bòsc. Dels tisserands de tela de canabàs, dels sergers e étaminiers (Es l'epòca de la étamine de Nogent-lo-Rotrou) son presents.

I a pas totun pas totes los mestièrs e de servicis : i li cal pas auberge, de cabaret, de botiga, de molin a aiga (cas escàs en lo Portamantèl), lo molin a vent del luòc-dich Bure, sus la reünion de Apremont, existís pas mai o es pas pas en foncion e lo ferrièr (ferrièr-maréchal-ferrant) çò de mès seriá près a Courthioust.

À travers les comptes-rendus annuels de l'abbé Pierre Bouley, on est à même de constater ce qu'était la vie rurale à cette époque loin d'être démocratique, loin d'être celle de l'interdépendance mondiale ou loin d'être celle de la modernité technologique.

Ainsi, on y découvre un espace des relations sociales et commerciales, les conflits de pouvoirs, de droits et de privilèges sous l'Ancien Régime, l'impact des épidémies, la perception de la royauté, la hantise de la mauvaise mort à l'époque, les aménagements du centre du village faits par le curé, etc.

Bien qu'imparfaite et incomplète, une étude essentiellement démographique de la commune entre 1592, année de début de disponibilité des registres paroissiaux, et 1789 a été faite par les historiens Émilie Blanchais, Justine Cousin, Ophélie Girard et Mathieu Demers de l'Université de Caen Basse-Normandie. Celle-ci est disponible à la Maison de la Recherche en Sciences humaines de la même université.

Les derniers auteurs mettent l'accent sur la mortalité et les crises épidémiques. Les crises de la peste, dont celle de 1605, et celle de 1743 (possiblement de dysenterie) montrent que ce petit village d'Ancien Régime, en apparence isolé, n'est pas épargné par des phénomènes plus globaux.

CrisePeste1605SaintOuenDeLaCour.jpg

Gérard Plommée recense aussi les diverses professions exercées dans cet espace. Les habitants du lieu sont surtout des travailleurs de la terre (journaliers, bordagers et laboureurs). Beaucoup sont domestiques ou servantes. Certains sont fustiers (bûcherons), fendeurs, sabotiers, charpentiers ou marchands. Ils ont un arpenteur royal et un garde de la forêt. Des tisserands de toile de chanvre, des sergers et étaminiers (C’est l’époque de l’étamine de Nogent-le-Rotrou) sont présents.

Il n’y a cependant pas tous les métiers et services : il n’y a pas d’auberge, de cabaret, de boutique, de moulin à eau (cas rare dans le Perche), le moulin à vent du lieu-dit Bure, sur le sommet d’Apremont, n’existe plus ou n’est pas en fonction et le forgeron (forgeron-maréchal-ferrant) le plus près serait à Courthioust.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Bernard Basterot    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 62, totala: 65
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
382 422 381 368 378 378 378 375
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
357 322 322 301 274 240 204 183 150
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
144 132 120 102 115 116 111 114 96
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
109
96
77
68
58
66
64
64
65
2009 2010
65
67
62
65

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]