Monsieur de Pourceaugnac

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Paja en occitan de Monsieur de Pourceaugnac

Monsieur de Pourceaugnac [1] qu'ei ua comedia-ballet en pròsa de Molière escrita en francés (dab tiradas en picard) e en occitan lengadocian.

Que ho estreada au castèth de Chambord peu rei Loís XIV lo 6 d'octobre de 1669 puish, lo 15 de noveme de la medisha annada, au teatre deu Palais Reiau, interpretada per la Tropa deu Rei.

Los personatges[modificar | modificar la font]

  • M. de Pourceaugnac idem Monsen de Porçaunhac.
  • Oronte.
  • Julie, hilha d’Oronte.
  • Nerine, hemna d’intriga.
  • Lucette, faussa gascona [2] .
  • Eraste, aimador de Julie.
  • Sbrigani, Napolitan, òmi d’intriga.
  • Purmèr e segond mètge.
  • L’apoticaire.

Intriga[modificar | modificar la font]

Dus joens aimadors, Eraste e Julie, que deven estremar, Monsen de Pourçaunhac (a qui Julie b'ei vodada peu son pair Oronte), entà se poder maridar. Qu'arreceben l'ajuda de Sbrigani e qu'ensajan de har créder que Pourçaunhac b'ei ja maridat dus còps (dab ua hemna de Saint-Quentin en Picardia e ua lengadociana de Pesenàs) entà espaventar aqueth darrèr en tot lo har huéger.

Extracte[modificar | modificar la font]

Acte II
Scèna VII
Lucette, Oronte, Monsieur de Pourceaugnac.

Lucette Ah! tu es assy, et à la fy yeu te trobi aprés abé fait tant de passés. Podes-tu, scélérat, podes-tu sousteni ma bisto ?

Monsieur de Pourceaugnac Qu’est-ce que veut cette femme-là ?

Lucette Que te boli, infame ! Tu fas semblan de nou me pas counouysse, et nou rougisses pas, impudent que tu sios, tu ne rougisses pas de me beyre ? Nou sabi pas, Moussur, saquos bous dont m’an dit que bouillo espousa la fillo ; may yeu bous declari que yeu soun sa fenno, et que y a set ans, Moussur, qu’en passan à Pezenas el auguet l’adresse dambé sas mignardisos, commo sap tapla fayre, de me gaigna lou cor, et m’oubligel pra quel mouyen à ly douna la ma per l’espousa.

Oronte Oh ! oh !

Monsieur de Pourceaugnac Que diable est-ceci ?

Lucette Lou trayté me quitel trés ans aprés, sul preteste de qualques affayrés que l’apelabon dins soun païs, et despey noun ly resçauput quaso de noubelo ; may dins lou tens qui soungeabi lou mens, m’an dounat abist, que begnio dins aquesto bilo, per se remarida danbé un autro jouena fillo, que sous parens ly an proucurado, sensse saupré res de sou prumié mariatge. Yeu ay tout quitat en diligensso, et me souy rendudo dins aqueste loc lou pu leu qu’ay pouscut, per m’oupousa en aquel criminel mariatge, et confondre as ely de tout le mounde lou plus méchant des hommes.

Monsieur de Pourceaugnac Voilà une étrange effrontée !

Lucette Impudent, n’as pas honte de m’injuria, alloc d’estre confus day reproches secrets que ta conssiensso te deu fayre ?

Monsieur de Pourceaugnac Moi, je suis votre mari ?

Lucette Infame, gausos-tu dire lou contrari ? He tu sabes be, per ma penno, que n’es que trop bertat ; et plaguesso al Cel qu’aco nou fougesso pas, et que m’auquessos layssado dins l’estat d’innoussenço et dins la tranquillitat oun moun amo bibio daban que tous charmes et tas trounpariés nou m’en benguesson malhurousomen fayre sourty ! yeu nou serio pas reduito à fayré lou tristé perssounatgé qu’yeu fave presentomen, à beyre un marit cruel mespresa touto l’ardou que yeu ay per el, et me laissa sensse cap de pietat abandounado à las mourtéles doulous que yeu ressenty de sas perfidos acciûs.

Oronte Je ne saurais m’empêcher de pleurer. Allez, vous êtes un méchant homme.

Monsieur de Pourceaugnac Je ne connais rien à tout ceci.



Scèna VIII
Nérine en Picarda, Lucette, Oronte, Monsieur de Pourceaugnac.
Nérine Ah! je n’en pis plus, je sis toute essoflée ! Ah! finfaron, tu m’as bien fait courir, tu ne m’écaperas mie. Justice, justice ! je boute empeschement au mariage. Chés mon mery, Monsieur, et je veux faire pindre che bon pindar-là. [...]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Monsen de Porçaunhac e auré podut estar la version eventuala o teorica deu personatge se hosse efectivament estat occitan
  2. Dens lo teatre francés deu sègle XVII, parlar occitan per un personatge que hè d'eth un gascon per associacion estereotipica

Tèxte[modificar | modificar la font]

La pèça qu'ei disponibla suber Wikisource[1]

Lengadòc Armas de Lengadòc