Borgonhon-morvandiòt

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lo borgonhon-morvandiòt (bourguignon-morvandiau en francés, Bregognon-morvandiau dins lu dialècte) es una lenga d'oïl parlada dins una bela partida de la Borgonha e especialament dins lo Morvan. Qu'es una de las "lengas regionalas o minoritàrias de França" reconeguda per l'Estat francés.[1].

Exemple d'escrich[modificar | modificar la font]

Lai gnué[2]

Dâ fouès, lai gnué, i dreume pas... I m’ leuve...

I vâs dans lai côr, pé y ergarde le ciel :

d’eune an-née chu l’aute lâ moin-mes étouèles sont lai,

Tozo auchi loin, tozo auchi bélles...

É m’ raipplont dâ gnués d’y-é bê lontemps,

quanqu’ y-atôs zeune,

Ou bê dâ gnués qu’y-atos ch’lâ routes...

-Monteure-moè lai route, que diot l’Lazare...

-Où qu’tées mis lai lampe, que diot un aute... »

Quoè qu’on fét don ch’lai tarre ?,...

Lai leune paisse darré lai tresse ;

le çatignier ot capé com-me eune poule que groûe ;

lai lumiére dvole dans l’cemégne ;

y-entends l’roucheau d’l’aizu ;

lâ hauteurs sont nouères o bleues

Lâ villes, lâ hom-mes, le monde, ou qu’o sont-u ?

Y-é l’ciel, pé lai tarre,

Pé moé, pardu au traivars !


Glossari :

dâs/doos, lâs/loos = daus/de las, los/las (forma dau Naut-Morvan)

gnué/neut = nuech/nueit

i drôme/je drôme = duerme/dormi

leune = luna

tresse (f) = plai (m)

capé = agromelat

poule que groûe = pola/jalina qui coa

dévaulai = devalar

aizu = lavador, cròs d’aiga

Nota[modificar | modificar la font]

  1. Rapport Cerquiglini, 1999
  2. (Fr) Ce texte d’Henri Déchard, écrit dans la langue du Haut-Morvan, a été publié pour la première fois en 1985 dans « L’Almanach du Morvan ». Henri Déchard est un homme discret. Au point de signer ses textes d’un pseudonyme. Pourtant, même si sa modestie doit en souffrir, je pense qu’il est l’une de nos plus belles plumes contemporaines. Qu’ils soient en français ou en bourguignon-morvandiau ses textes sont toujours sensibles et paisibles. Des textes simples et profonds comme une belle nuit étoilée. (P.L.)