Mayenne (Mayenne)

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Salta a la navegació Salta a la cerca

Mayenne
Mayenne

Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Coordenadas
[[Fichièr:Mayenne château vu du quai.JPG|center|280px|link=|border]]
[[Fichièr:Blason Mayenne.svg|75px|center|link=]]
Geografia fisica
Occitania Map2.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 18′ 13″ N, 0° 36′ 45″ O
Superfícia 19,88 km²
Altituds
 · Maximala
 · Minimala
 
159 m
82 m
Geografia politica
Estat Bandièra de França França
Region
52
Païses de Léger Blason région fr Pays-de-la-Loire.svg
Departament
53
Mayenne Armas del Departament de Mayenne
Arrondiment Mayenne
Canton 2 cantons
Mayenne-Èst
Mayenne-Oèst
Intercom
245300371
du Pays de Mayenne
Cònsol Michel Angot (2008-2014)
Geografia umana
Autras informacions
Gentilici Mayennais (en francés)
Còde postal 53100
Còde INSEE 53147
www.mairie-mayenne.fr

Mayenne es una comuna francesa administrada per lo departament de Mayenne de la region dels Païses de Léger.

Geografia[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés

La vila a banhat per la Mayenne (d'ont lo sieu nom). Aquela vila se caracteriza per una importanta variation de vallonnement, al centre #que lo riu ne constituissi un real ponch de separacion entre las « doas Mayenne »[1]. Las doas parts de la vila an connectat per divèrses ponts ne centri vila.

A bastit sus un fòrça ancian volcan (ère primari) #que çò cratére[2] a « inondat » pel riu Mayenne.

Tèxte originau de l'article francés

La ville est baignée par la Mayenne (d'où son nom). Cette ville se caractérise par une importante variation de vallonnement, au centre duquel la rivière constitue un réel point de séparation entre les « deux Mayenne »[3]. Les deux parties de la ville sont reliées par plusieurs ponts en centre ville.

Elle est construite sur un très ancien volcan (ère primaire) dont le cratére[4] est « inondé » par la rivière Mayenne.

Istòria[modificar | modificar la font]

Partida eissida de l'article francés
De caras a sièis écussons d'aur, tres, dos e un.

Fòrça rapidament, Mayenne pren de l'importància, se desvolòpa e ven capital del costat dels Diablintes al luòc de Jublains. Al Sègle IX, a rebatejat « Mayenne-la-Juhel », del nom d'un de los sieus primièrs senhors e de lo sieu descendent. Es Juhel #que #far édifier lo castèl, met alavetz mai considerables e dels mai fòrtas del reialme. Juhel II #far bastir un monastèri a la pòrta del castèl, #çò que #permetre la creacion d'un nòu faubourg.

Article detalhat : Lista dels senhors de Mayenne.

Una ceremònia i auriá #aver luòc lo Data|10|d'abril|1158 {{}} dins la glèisa de La nòstra-Madama de Mayenne, a l'escasença de la sortida per la Tèrra-Santa d'una tropa de crosats que Geofroy, fils de Juhel II, condusissiá a lo sieu continuament. Aquela ceremònia es l'objècte d'una controverse istorica a la fin del sègle XIX. Lo clauson d'aquela controverse aportada per la abbé Angot #desbocar a una supercherie istorica establida per Jean-Baptiste de Goué, al Sègle XVII.

Article detalhat : Los crosats de Mayenne en 1158.

Vèrs 1410, [[Jean Ier de Bourgogne|Jean Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle de Bourgogne]] fiance la una de las siás filhas a Louis III d'Anjau, fils del rei de Sicile Louis II d'Anjau, baron de Mayenne, #qu'èra alavetz a la conquista de lo sieu reialme de Nàpols.

Aquel son las circonstàncias de Guèrra civila entre Armagnacs e Bourguignons que # las Mayennais, a l'escasença del nomentament del aumônier de lo sieu espital, #redigir l'acte notarié ont se participan en una manifestacion los sieus sentiments politics[5]. Mas, se se amassan als Bourguignons, vòlon pas renonciar als sieus privilègis, dintre d'autras al drech de nomenar lo aumônier, e quand lo pòrti de Bourgogne, en se cobrint de l'autoritat e del nom del desgraciat Charles VI, vòl installar en aquel benefici una de las siás creaturas, protèstan e se apressen de designar lo sieu candidat, en pregant lo sieu senhor, lo rei de Sicile, notoirement absent, de l'acceptar [6].

En 1574 e 1590, la vila #èsser assiégée. Los bourgeois, afligits doncas de pèrdas #demandar al rei Henri IV de levar deniers de concession per la reconstruire. Lo cardinal Mazarin la #crompar a Charles II de Gonzague e la embelleix de bastissas publicas, de fontaines, de luòcs. En 1670, los fontaines del faubourg de Sant-Martin aguèron bastit pel cònsol. En 1688, la glèisa de La nòstra-Madama i aguèt engrandit. En 1707, una crusèla epidèmia #estrossejar la populacion.

En 1863, dels trabalhs de approfondissement del lièch de la Mayenne aguèron emprés près de de lo luòc-dich gué de Sant-Léonard, en liurant una tròp considerabla de monedas #qu'aguèron depausat per estudi al Gabinet dels condecores en 1997, aital coma una hita militar.

Pendent la Segonda Guèrra mondiala, per salvar lo darrièr pont, Mac Racken[7] a donat la siá vida cara a las Alemands. Uèi, un pont pòrta lo sieu nom. La , un bombardement de la Royal Aire Força #far dégâts considerables e dels centenats de mòrts.

Tèxte originau de l'article francés
De gueules à six écussons d'or, trois, deux et un.

Très vite, Mayenne prend de l'importance, se développe et devient capitale du canton des Diablintes à la place de Jublains. Au Modèl:IXe siècle, elle est rebaptisée « Mayenne-la-Juhel », du nom d'un de ses premiers seigneurs et de son descendant. C'est Juhel qui fit édifier le château, place alors des plus considérables et des plus fortes du royaume. Juhel II fit bâtir un monastère à la porte du château, ce qui permit la création d'un nouveau faubourg.

Article detalhat : Liste des seigneurs de Mayenne.

Une cérémonie aurait eu lieu le Mes invalid (avril) dans l'église de Notre-Dame de Mayenne, à l'occasion du départ pour la Terre-Sainte d'une troupe de croisés que Geofroy, fils de Juhel II, conduisait à sa suite. Cette cérémonie est l'objet d'une controverse historique à la fin du sègle XIX. La conclusion de cette controverse apportée par l'abbé Angot aboutit à une supercherie historique établie par Jean-Baptiste de Goué, au Sègle XVII.

Article detalhat : Les croisés de Mayenne en 1158.

Vers 1410, [[Jean Ier de Bourgogne|Jean Modèl:Ligam sègleModèl:Verificacion sègle de Bourgogne]] fiance l'une de ses filles à Louis III d'Anjou, fils du roi de Sicile Louis II d'Anjou, baron de Mayenne, qui était alors à la conquête de son royaume de Naples.

Ce sont les circonstances de Guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons dans lesquelles les Mayennais, à l'occasion de la nomination de l'aumônier de leur hôpital, rédigèrent l'acte notarié où se manifestent leurs sentiments politiques[8]. Mais, s'ils se rallient aux Bourguignons, ils ne veulent pas renoncer à leurs privilèges, entre autres au droit de nommer l'aumônier, et quand le duc de Bourgogne, se couvrant de l'autorité et du nom du malheureux Charles VI, veut installer dans ce bénéfice une de ses créatures, ils protestent et se hâtent de désigner leur candidat, en priant leur seigneur, le roi de Sicile, notoirement absent, de l'agréer [9].

En 1574 et 1590, la ville fut assiégée. Les bourgeois, affligés par tant de pertes demandèrent au roi Henri IV de lever des deniers d'octroi pour la reconstruire. Le cardinal Mazarin l'acheta à Charles II de Gonzague et l'embellit d'édifices publics, de fontaines, de places. En 1670, les fontaines du faubourg de Saint-Martin furent construites par le maire. En 1688, l'église de Notre-Dame fut agrandie. En 1707, une cruelle épidémie ravagea la population.

En 1863, des travaux d'approfondissement du lit de la Mayenne furent entrepris près du lieu-dit gué de Saint-Léonard, livrant une masse considérable de monnaies qui furent déposées pour étude au Cabinet des médailles en 1997, ainsi qu'une borne militaire.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, pour sauver le dernier pont, Mac Racken[10] a donné sa vie face aux Allemands. Aujourd'hui, un pont porte son nom. Le Mes invalid (juin), un bombardement de la Royal Air Force fit des dégâts considérables et des centaines de morts.

Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Michel Angot    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 v · d · m 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2013): , totala:
Picto infobox character.png

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
8 288 7 352 9 095 9 556 9 797 9 782 9 225 9 720 9 933

1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
10 130 10 370 10 894 10 127 10 098 11 188 11 106 10 428 10 299

1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
10 125 10 020 9 961 9 271 8 751 8 238 8 745 8 816 9 705

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
10 281
11 395
12 450
13 333
13 549
13 724
13 742
13 555
13 295
2009 2010
13 350
14 338
13 299
14 264
Fonts
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Veire Geografia de la Mayenne
  2. N'A lo ère primari, activitat volcànica en la conca de Laval, una extremitat del massís armoricain, carrièra de voutré
  3. Voir Géographie de la Mayenne
  4. A l'ère primaire, activité volcanique dans le bassin de Laval, une extrémité du massif armoricain, carrière de voutré
  5. Abbé Angot, « Mayenne en 1413 », dins La Província del Maine, 1907, n° 15, pàg. 221-226. Lo luòc www.lamayenne.fr
  6. Los faches successius relatats en l'acte notarié : destitution del aumônier armagnac Jean Guérin, lo sieu remplacement per Jean Bourdon, la mòrt d'aquel darrièr, l'eleccion de lo sieu successor Guillaume Bourdon, aqueles faches, #dire, se barran entre los ans 1411 e 1413. La Mes invalid (de genièr) (n.S.) S'informa al nomentament de Guillaume Bourdon. La bulle, datada del cinquen an del pontificat de Urban V, elegit en 1362, es doncas de 1367. Se, per la majoritat, los noms dels bourgeois #que se donan coma en representant « la mai grant e sayne part » de la borgesiá mayennaise an pas pas de quitats de remembres, los Cotteblanche, los Surgon, los Lestoré, los Tronchay an conegut dempuèi lo Sègle XV en la magistrature o los #carga administratius e meteisses en l'istòria.
  7. Lo 5 d'agost de 1944, lo sergent James Mac Racken e onze soldats salvan lo pont de la Caixa de Epargne
  8. Abbé Angot, « Mayenne en 1413 », dans La Province du Maine, 1907, n° 15, p. 221-226. Le site www.lamayenne.fr
  9. Les faits successifs relatés dans l'acte notarié : destitution de l'aumônier armagnac Jean Guérin, son remplacement par Jean Bourdon, la mort de ce dernier, l'élection de son successeur Guillaume Bourdon, ces faits, dis-je, se renferment entre les années 1411 et 1413. Le Mes invalid (janvier) (n.s.) se rapporte à la nomination de Guillaume Bourdon. La bulle, datée de la cinquième année du pontificat d'Urbain V, élu en 1362, est donc de 1367. Si, pour la plupart, les noms des bourgeois qui se donnent comme représentant « la plus grant et sayne partie » de la bourgeoisie mayennaise n'ont pas laissé de souvenirs, les Cotteblanche, les Surgon, les Lestoré, les Tronchay sont connus depuis le Sègle XV dans la magistrature ou les charges administratives et même dans l'histoire.
  10. Le 5 août 1944, le sergent James Mac Racken et onze soldats sauvent le pont de la Caisse d'Epargne