Plelann-Veur

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of Brittany (Gwenn ha du).svg Vila de Bretanha COA fr BRE.svg
Donadas
d · m
Plelann-Veur
Plélan-le-Grand
comuna francesa
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Defautoc.png
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 48° 00′ 09″ N 2° 05′ 52″ O / 48.0025, -2.09777777778 / 48.0025; -2.09777777778
Bretagne region location map.svg
City locator 2.svg
Plelann-Veur
Localizacion sus la mapa de Bretanha


Superfícia | 49,74 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
154 m
130 m
42 m
Geografia politica


Region istorica Bretanha Armas de Bretanha
Estat Flag of France.svg França
Region
53
Bretanha Logo Bretagne.png
Departament
35
Ille et Vilaine Armas deu Departament d'Ille et Vilaine
Arrondiment
Rennes
Canton
Plélan-le-Grand
Intercom
243500618
de Brocéliande
Cònsol

Laurent Peyrègne (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
3 566 ab.
Evolucion de la populacion

3 647 ab.
Densitat 71,69 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Plélanais, Plélanaise (en francés)
Còde postal 35380
Còde INSEE 35223
Sit web Le site officiel de la Mairie de Plélan-le-Grand


Identificants
ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Plelann-Veur.

Plelann-Veur en breton ( Plélan-le-Grand en francés) es una comuna bretona, situada dins lo departament d'Ille et Vilaine e la region de Bretanha.

Geografia[modificar | modificar la font]

Istòria[modificar | modificar la font]

Aquel son los fraires del abbaye Sant-Melaine de Roazhon #que #bastir de bastissas religiosas al Gué près del oratoire #que li los aviá #èsser donat per Salomon, rei del Comtat de Porhoët. Lo nom de la parròquia apareis aital dempuèi 843 en lo cartulaire de Redon ; significa "la parròquia del monastèri" en breton (plòu-lan).

Dels basses-foguets de datation malaisit an #èsser trobats sul marge nòrd-oèst del étang del Perray.

Fins a la Revolucion francesa, existissiá al sud de la municipalitat una sòrta de [ref. necessària] forma d'autonomia concedida als abitants d'aquel sector #qu'avián permeses lo rescat de lo sieu senhor retengut per bandolers en Itàlia. Aquela "republica del Thélin" a totjorn l'aspècte d'un pichon bourg bastit a l'entorn de la siá glèisa. Tot a la longitud del Sègle XIX, lo érection de la seccion del Thélin en municipalitat a #èsser en question, los abitants de la seccion se oponent a aqueles del bourg.

Modèl:Pas clar

La populacion de la municipalitat es favorabla als cambiaments aportats per la Revolucion francesa, sustot après la fin de la Terror. La principala celèbra revolucionària es aquela en celebrant l'anniversari del execucion de Louis XVI, acompanhada d'un serment d'òdi a la royauté e a la anarchie, celebrada a partir de 1795[1].

Lo bourg actual s'es pas constituit #que pro tardivement en supplantant progressivament lo vilatge del Gué implantat de longa data en lo vallon situat en contra-bassa e mai prèpa del bòsc e dels forges.

Dos fièras s'avián a Plélan : a la Sant Yves çò 19 de mai e lo Jorn dels mòrtes çò 2 de novembre. Lo bastiment de la nòva glèisa venguda cap a 1850 tròp pichona marca lo començament del déclin de la municipalitat en tèrmes de nombre d'abitants e partiellement a causa de la pèrda de rentabilitat de las fèrres produsida pels forges.

Plélan Se nomena Plélan-lo-Grand dempuèi lo decrèt presidencial de 1920.

En genièr 1940, lo vilatge acuèlh contingentes polonais de la Brigada de chasseurs de montanha #que participarà a la Batalha de Narvik[2].

Lo començament dels ans 1990 a marcat per la ponduda a quatre vias de la RN 24, lo sieu traçat transeünt a qualques centenats de mètres al sud sud-es del bourg aital coma per l'operacion de remembrement de l'ensems de la municipalitat en suscitant indignacion (« Mai jamai Plélan !») E protestations. En detriment de las divèrsas mesuras presas pel conselh general de Ille-e-Vilaine per remembrements mens dévastateurs, lo bocage aviá a pauc près desaparegut : « Del costat de Plélan-lo-Grand, lo bocage contunhe cada jorn de progressar » e « En la region de Plélan, dels centenats de quilomètres de barralhas an #èsser de talhadas » son las legendas de fòtos del periodic Oèst-França [3]

Ce sont les moines de l'abbaye Saint-Melaine de Rennes qui construisirent des bâtiments religieux au Gué près de l'oratoire qui leur avait été donné par Salomon, roi du Comté de Porhoët. Le nom de la paroisse apparaît ainsi dès 843 dans le cartulaire de Redon ; il signifie "la paroisse du monastère" en breton (plou-lan).

Des bas-fourneaux de datation difficile ont été trouvés sur la rive nord-ouest de l'étang du Perray.

Jusqu'à la Révolution française, existait au sud de la commune une sorte de [ref. necessària] forme d'autonomie accordée aux habitants de ce secteur qui avaient permis le rachat de leur seigneur retenu par des brigands en Italie. Cette "république du Thélin" a toujours l'allure d'un petit bourg bâti autour de son église. Tout au long du Sègle XIX, l'érection de la section du Thélin en commune a été en question, les habitants de la section s'opposant à ceux du bourg.

Modèl:Pas clair

La population de la commune est favorable aux changements apportés par la Révolution française, surtout après la fin de la Terreur. La principale fête révolutionnaire est celle célébrant l’anniversaire de l’exécution de Louis XVI, accompagnée d’un serment de haine à la royauté et à l’anarchie, fêtée à partir de 1795[4].

Le bourg actuel ne s'est constitué qu'assez tardivement en supplantant progressivement le village du Gué implanté de longue date dans le vallon situé en contre-bas et plus proche de la forêt et des forges.

Deux foires se tenaient à Plélan : à la Saint Yves le 19 mai et le Jour des morts le 2 novembre. La construction de la nouvelle église devenue vers 1850 trop petite marque le début du déclin de la commune en termes de nombre d'habitants et partiellement dû à la perte de rentabilité des fers produits par les forges.

Plélan se nomme Plélan-le-Grand depuis le décret présidentiel de 1920.

En janvier 1940, le village accueille des contingents polonais de la Brigade de chasseurs de montagne qui participera à la Bataille de Narvik[5].

Le début des années 1990 est marqué par la mise à quatre voies de la RN 24, son tracé passant à quelques centaines de mètres au sud sud-est du bourg ainsi que par l'opération de remembrement de l'ensemble de la commune suscitant indignation (« Plus jamais Plélan !») et protestations. En dépit des diverses mesures prises par le conseil général d'Ille-et-Vilaine pour des remembrements moins dévastateurs, le bocage avait à peu près disparu : « Du côté de Plélan-le-Grand, le bocage continue chaque jour de progresser » et « Dans la région de Plélan, des centaines de kilomètres de haies ont été coupées » sont les légendes de photos du journal Ouest-France [6]


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 Laurent Peyrègne    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 3566, totala: 3647
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3 056 2 917 3 004 3 333 3 305 3 255 3 283 3 413 3 555
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 631 4 138 3 098 3 471 3 615 3 593 3 578 3 557 3 535
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
3 565 3 534 3 534 3 076 2 972 2 935 2 915 2 941 2 608
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
2 401
2 336
2 284
2 349
2 566
2 940
3 398
3 498
3 511
2009 2010
3 539
3 620
3 566
3 647

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]

  1. Louis Dubreuil, « Fèstas revolucionàrias en Ille-e-Vilaine », in Anals de Bretanha, volum 21, tome 4, 1905, pàg. 398-399
  2. Polish Troops in Norway published for the Polish Ministry of Informacion by M.I. Kolin (publishers) Ltd, London July 1943
  3. Article de Oèst-França del 12 de març de 1993 en desvolopant lo « cas de Plélan » ; Article de Oèst-França del 15 de febrièr de 1993 « Los remembrements en linha de garda ». (« Mai jamai Plélan ! » Cf. Carta al Conselh general signada d'una vintena d'associacions).
  4. Louis Dubreuil, « Fêtes révolutionnaires en Ille-et-Vilaine », in Annales de Bretagne, volume 21, tome 4, 1905, p. 398-399
  5. Polish Troops in Norway published for the Polish Ministry of Information by M.I. Kolin (publishers) Ltd, London July 1943
  6. Article de Ouest-France du 12 mars 1993 développant le « cas de Plélan » ; Article de Ouest-France du 15 février 1993 « Les remembrements en ligne de mire ». (« Plus jamais Plélan ! » Cf. lettre au Conseil général signée d'une vingtaine d'associations).