Le Givre

Un article de Wikipèdia, l'enciclopèdia liura.
Anar a : navigacion, Recercar
Còde QRpedia d'estampar per un accès dirècte a aquèth article
Flag of France.svg Vila de França Flag of France.svg
Donadas
d · m
Le Givre
Le Givre
comuna francesa
[[Imatge:|250px]]
Descripcion de la bandièra
Descripcion dau blason
Descripcion deu sagèth
Latitud
Longitud
Generalitats
Partida de
Sosclassa de
Nomenat d'aprèst
Descobridor o inventaire
Data de descobèrta
Contrari
Color
Simbòl de quantitat
Simbòl d'unitat
Proprietat de
Fondador
Compren
Data de debuta
Data de fin
Precedit per
Seguit per
Situat dens canton de Moutiers-les-Mauxfaits
País França
Sit oficial
Blason Le Givre.svg
Le givre.jpg
La campanha givraise (un afluent del Troussepoil)
Geografia fisica
France location map-Regions and departements.svg
geolocalizacion
Coordenadas 46° 27′ 50″ N 1° 23′ 52″ O / 46.463889, -1.397778 / 46.463889; -1.397778


Superfícia | 12,42 km²
Altituds
 · Maximala
 · Mejana
 · Minimala |
 
72 m
40 m
2 m
Geografia politica


Region istorica Peitau Armas de Peitau
Estat Flag of France.svg França
Region
52
Païses de Léger Blason région fr Pays-de-la-Loire.svg
Departament
85
Vendèa Armas de Vendèa
Arrondiment
Les Sables-d’Olonne
Canton
Moutiers-les-Mauxfaits
Intercom
248500639
du Pays Moutierrois
Cònsol

René Bourcier (2008-2014)

Geografia umana
Populacion
Populacion totala
(2010)
428 ab.
Evolucion de la populacion

437 ab.
Densitat 34,46 ab./km²
Autras informacions
Gentilici Givrais (en francés)
Còde postal 85540
Còde INSEE 85101


Identificants
BNE


ULAN


DOI
RKDimages
Rijksmonument
KGS
Historic Places identifier
ID d'artista de MusicBrainz
ID album de MusicBrainz
ID d'òbra de MusicBrainz


Legislator
Identificant BHL
Identificant ITIS
Identificant IUCN
Identificant NCBI
Identificant TPDB
Identificant GBIF
Identificant WoRMS
Numèro EE
Indicatiu
Còde AITA
Còde OACI
Còde mnemonic
Identificant JPL Small-Body Database
Còde de l'observatòri Minor Planet Center
Identificant Structurae
Identificant Emporis
Numèro CAS
numèro EINECS
SMILES
InChI
InChIKey
Còde ATC
Numèro E
Identificant UNII
Numèro RTECS
Identificant ChemSpider
Identificant PubChem (CID)
Numèro ZVG
Identificant ChEBI
Numèro ONU
Còde Kemler
Identificant Drangbank
Mencion de dangièr SGH
Identificant Wine AppDB
Identificant d'un satellit NSSDC
SCN
Commons-logo.svg Wikimedia Commons prepausa de documents multimèdia liures sus Le Givre.

Le Givre es una comuna peitavina, situada dins lo departament de Vendèa e la region dels Païses de Léger.

Geografia[modificar | modificar la font]

Pichona municipalitat situat a trenta quilomètres al sud dels Sables de Olonne, a trenta cinc de La Ròca-sus-Yon e dètz-e-sèt de Luçon, la municipalitat del Givre sise a costat del encreuament del « Pont-roge ». Traversada pel riu @dénommer « Troussepoil », es lo berceau de la legenda de la malbête, una legenda ligada a la comuna de Cuiques, situada a qualques quilomètres, #que la bèstia n'a #èsser mesa ne nautor de lo sieu glèisa.

La municipalitat del Givre es balisée per la RD949 (expedís Los SablesLuçonFontenay-lo-Comte), la RD747 al sud (expedís La RòcaLa Tranche), e la RD19 al nòrd (expedís MoutiersCamp-Sant-PaireMareuil).

Lo Givre a constituit d'un bourg, en comprenent lo centre de la vida del vilatge (comuna, glèisa e sala Santa-Pierre) e d'un cèrt nombre de caseriux, #que venon segon las recensements recentas mai poblats que lo bourg, amb principalament :

  • « La Bouchetière » ;
  • « La Templerie » ;
  • « La Grisse » ;
  • « Choisy » ;
  • « La Mainborgère ».

Petite commune située à trente kilomètres au sud des Sables d’Olonne, à trente-cinq de La Roche-sur-Yon et dix-sept de Luçon, la commune du Givre sise à côté du carrefour du « Pont-rouge ». Traversée par la rivière dénommée « Troussepoil », elle est le berceau de la légende de la malbête, une légende liée à la commune d’Angles, située à quelques kilomètres, dont la bête a été mise en haut de son église.

La commune du Givre est balisée par la RD949 (route Les SablesLuçonFontenay-le-Comte), la RD747 au sud (route La RocheLa Tranche), et la RD19 au nord (route MoutiersChamp-Saint-PèreMareuil).

Le Givre est constitué d’un bourg, comprenant le centre de la vie du village (mairie, église et salle Saint-Pierre) et d’un certain nombre de hameaux, qui deviennent selon les recensements récents plus peuplés que le bourg, avec principalement :

  • « La Bouchetière » ;
  • « La Templerie » ;
  • « La Grisse » ;
  • « Choisy » ;
  • « La Mainborgère ».


Comunas vesinas[modificar | modificar la font]

Distanças e posicion relativa
Map pointer black.svgLe Givre
Comuna amb 372 abitants (2000)La Jonchère (3,0km)
Comuna amb 1676 abitants (2000)Moutiers-les-Mauxfaits (3,9km)
Comuna amb 393 abitants (2000)Saint-Cyr-en-Talmondais (4,6km)
Comuna amb 341 abitants (2000)Saint-Benoist-sur-Mer (5,4km)
Comuna amb 2095 abitants (2000)Angles (5,9km)
Comuna amb 872 abitants (2000)Le Bernard (6,0km)


Istòria[modificar | modificar la font]

L'origina de la denominacion de la municipalitat del Givre se tròba pas pas en la frejor de lo sieu climat, mas proven del patois poitevin #que significa « luòc emplís de vipères ». La meteissa origina d'aquel nom de luòc se tròba en aquel de « La Grisse », luòc dich situat de l'autre costat de la RD949 en direccion de Cuiques. Lo blason del Givre compòrta, a aquel títol, en lo bas la representacion de tres serps.

Una legenda locala parlar d'un ors, en vivent en los bòsques alentour del bourg #que terrorisait los villageois. Es mai coneguda jol nom de « malbête ». D'en un autre luòc, l'origina del nom del riu « Troussepoil » se ligarián a aquela darrièra.

Jols Romains, lo vilatge i aviá situat a la fin del gòlf dels Pictons, la mar fins als limits de la municipalitat e sustot aquelas del « Pont Roge ». Dempuèi lo gòlf a desaparegut continuament a lo sieu assèchement ; uèi, la zòna del gòlf reven al Marais poitevin.

Al Mièja Edat, una primièra glèisa a #èsser bastida en la municipalitat amb cossí unic vestigi una encripta conservada.

Lo castèl originel del luòc ditz « La Brunière » a #èsser édifié cap al Sègle XIII. Sus las siás ruïnes, una nòva bastissa renaissance a vist lo jorn sus la part posteriora de l'ancian bastiment. Lo futur rei Henri IV i es arribat una nuèch.

Jos la Revolucion, lo pòble i aviá ocupat pels blancs #qu'an provat de prene lo bourg en lo moment de la batalha de Moutiers, del temps que Moutiers-las-Mauxfaits èra tota aquerida a las republicans (los « blaus »). Continuament a aqueles atacs, lo bourg del Givre a #èsser incendiat, i compreses la siá glèisa. Un luòc dich « Los patis a las filhas » i auriá vist l'execucion pels blaus de joves filhas.

En los ans 1860, amb la contribucion de la familha imperiala, una nòva glèisa a #èsser édifiée sus las ruïnes de la anciana. Lo cementèri actual acuèlh los cavòts #que se trobavan jos l'actual luòc.

Dempuèi los ans 1960 e 1970, aquel pòble a conegut una urbanizacion creissenta deguda la ruralisation (per l'estenduda dels caserius situats près de Moutiers cossí aquel de « La Bouchetière ») e del torisme estival de tròp, amb dintratz d'autras de las crompas de terrens constructibles e de las ventas d'ostals existents a Franciliens de contunh a populacions intra-europèas (coma las Britanicas o las Suedeses). Un primièr lòt de lotjaments HLM a #èsser bastit en lo bas del bourg al començament dels ans 1990.

La notícia municipalité a previst entre setembre 2012 e lo primièr semèstre 2013 d'efectuar de trabalhs de assainissement collectiu en lo bourg del Givre. En primièr auràn enllaçat, los abitants en se situant en lo perimètre (carrièra de la Vallée, carrièra Georges Clemenceau, carrièra de Madagascar, carrièra de la ancià bourg e d'environs immediats de lamMairie), de contunh los nòus llogaters del futur lotissement. Aquel lotissement li cal veire lo jorn, en corrent 2013. Aquel raccordement beneficiarà, a tèrme, a aperaquí 350 a 400 résidents. Malgrat aiçò, los autres caserius — #que comptan mai abitants que lo bourg — son pas pas tanguts. Lo luòc de la glèisa i aurà refach amb luòcs de stationnement suplementaris en corrent 2013. Qualques implantacions florales an previst.

L’origine de la dénomination de la commune du Givre ne se trouve pas dans la froideur de son climat, mais provient du patois poitevin qui signifie « lieu remplit de vipères ». La même origine de ce nom de lieu se retrouve dans celui de « La Grisse », lieu dit situé de l’autre côté de la RD949 en direction d’Angles. Le blason du Givre comporte, à ce titre, dans le bas la représentation de trois serpents.

Une légende locale parle d’un ours, vivant dans les bois alentour du bourg qui terrorisait les villageois. Elle est plus connue sous le nom de « malbête ». D’ailleurs, l’origine du nom de la rivière « Troussepoil » se rattacheraient à cette dernière.

Sous les Romains, le village était situé à la fin du golfe des Pictons, la mer jusqu’aux limites de la commune et notamment celles du « Pont Rouge ». Depuis le golfe a disparu suite à son assèchement ; aujourd’hui, la zone du golfe correspond au Marais poitevin.

Au Moyen Âge, une première église a été construite dans la commune avec comme unique vestige une crypte conservée.

Le château originel du lieu dit « La Brunière » a été édifié vers le Sègle XIII. Sur ses ruines, un nouvel édifice renaissance a vu le jour sur la partie arrière de l’ancienne construction. Le futur roi Henri IV y a passé une nuit.

Sous la Révolution, le village était occupé par les blancs qui ont essayé de prendre le bourg lors de la bataille de Moutiers, alors que Moutiers-les-Mauxfaits était toute acquise aux républicains (les « bleus »). Suite à ces attaques, le bourg du Givre a été incendié, y compris son église. Un lieu dit « Le patis aux filles » aurait vu l’exécution par les bleus de jeunes filles.

Dans les années 1860, avec la contribution de la famille impériale, une nouvelle église a été édifiée sur les ruines de l’ancienne. Le cimetière actuel accueille les tombes qui se trouvaient sous l’actuelle place.

Depuis les années 1960 et 1970, ce village a connu une urbanisation croissante due la ruralisation (par l’extension des hameaux situés près de Moutiers comme celui de « La Bouchetière ») et du tourisme estival de masse, avec entre autres des achats de terrains constructibles et des ventes de maisons existantes à des Franciliens puis à des populations intra-européennes (comme les Britanniques ou les Suédois). Un premier lot de logements HLM a été bâti dans le bas du bourg au début des années 1990.

La nouvelle municipalité a prévu entre septembre 2012 et le premier semestre 2013 d’effectuer des travaux d’assainissement collectif dans le bourg du Givre. En premier seront raccordés, les habitants se situant dans le périmètre (rue de la Vallée, rue Georges Clemenceau, rue de Madagascar, rue de l’ancien bourg et environs immédiats de lamMairie), puis les nouveaux locataires du futur lotissement. Ce lotissement doit voir le jour, courant 2013. Ce raccordement bénéficiera, à terme, à environ 350 à 400 résidents. Cependant, les autres hameaux — qui comptent plus d’habitants que le bourg — ne sont pas concernés. La place de l’église sera refaite avec des places de stationnement supplémentaires courant 2013. Des implantations florales sont prévues.


Administracion[modificar | modificar la font]

Lista deus cònsols successius
Periòde Identitat Etiqueta Qualitat
2008 2014 René Bourcier    
març de 2001 2008      
Totas las donadas son pas encara conegudas.

Demografia[modificar | modificar la font]


 Donadas
d · m
 
Evolucion demografica
Populacion comunala actuala (2010): 428, totala: 437
Picto infobox character.png
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
314 168 216 318 322 344 366 388 405
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
418 424 438 456 437 486 495 495 492
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
469 476 475 405 392 392 395 410 316
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
351
282
263
276
265
273
358
383
403
2009 2010
424
434
428
437

Fonts
Picto infobox character.png
Base Cassini de l'EHESS - Nombre retengut a partir de 1962 : Populacion sens comptes dobles - Sit de l'INSEE
Evolucion de la populacion 1962-2008


Luòcs e monuments[modificar | modificar la font]

Personalitats ligadas amb la comuna[modificar | modificar la font]

Véser tanben[modificar | modificar la font]

Ligams extèrnes[modificar | modificar la font]

Nòtas[modificar | modificar la font]